Article partitif

Infos
En grammaire, un article partitif est une sous-catégorie de déterminant indéfini, plus proche de l'article indéfini singulier, employée devant les noms exprimant une quantité massive (les linguistes parlent également de notion continue), c'est-à-dire une partie d'un référent (l'objet dont on parle), ne pouvant être comptée. Tout comme l'article indéfini, l'article partitif participe à l'actualisation du nom noyau en indiquant simplement que le repré
Article partitif

En grammaire, un article partitif est une sous-catégorie de déterminant indéfini, plus proche de l'article indéfini singulier, employée devant les noms exprimant une quantité massive (les linguistes parlent également de notion continue), c'est-à-dire une partie d'un référent (l'objet dont on parle), ne pouvant être comptée. Tout comme l'article indéfini, l'article partitif participe à l'actualisation du nom noyau en indiquant simplement que le représenté (le référent) existe bien, mais demeure inconnu des actants de l'énonciation. Ainsi, il s'oppose lui aussi à l'article défini.

Déterminant partitif singulier

Du point de vue morphologique, l'article partitif singulier est le même que l'article défini singulier précédé de la préposition « de » : :- Forme masculine contractée : « du » ; :- Forme féminine : « de la » ; :- Forme épicène : « de » (devant un mot commençant phonétiquement par une voyelle) : ::Je bois du lait, de l'orgeat, de la grenadine et de l'eau.
- On notera que les formes «
de la » et « de » sont des composés flexionnels détachés.
- Le nom actualisé par l'article partitif désigne généralement un inanimé (
du sable
). S'il désigne un animé (un animal plus qu'un humain), il transforme celui-ci en matière consommable, en viande de boucherie : :
Un veau ; le veau ; du veau .

Déterminent partitif pluriel

Désignant une partie non comptable d'un ensemble continu, l'article partitif ne devrait normalement connaître que le singulier.
- Cependant, lorsque le nom concerné n'existe qu'au pluriel, on utilise la forme épicène de l'article indéfini pluriel « des », elle-même calquée sur l'article défini pluriel précédé de la préposition « de » (forme contractée, encore une fois) : :
Des archives, des cendres, des décombres, des rillettes, des ténèbres, des vivres… :En dehors des cas particuliers ci-dessus, un syntagme actualisé par un article partitif singulier ne peut se mettre au pluriel qu'au prix d'une modification sémantique : ::Par exemple, « des eaux » est le pluriel de « une eau », et non pas celui de « de l'eau », qui normalement n'en possède pas. :Notons que l'article partitif pluriel est presque toujours converti en « de » par un verbe à la forme négative : ::Il mange des rillettes / Il ne mange jamais de rillettes.
- Malgré leur forme identique, l'article partitif et l'article défini précédé de la préposition « de » ne doivent pas être confondus : :
Je parle de l'eau. / Je veux de l'eau. ::Dans le premier exemple, « de l' » est l'article défini précédé de la préposition « de » (« eau » est donc C.O.I. du verbe « parle »). Dans le second, « de l' » est un article partitif (« eau » est donc C.O.D. du verbe « veux », puisqu'il n'y a pas de préposition). ==
Sujets connexes
Adjectif   Adjectif démonstratif   Adjectif indéfini   Adjectif numéral   Adjectif possessif   Article défini   Article indéfini   Déterminant (grammaire)   Grammaire   Morphologie (linguistique)   Mot-outil   Mot composé   Nature (grammaire)   Nom   Nom propre   Outil exclamatif   Outil interrogatif   Pronom   Quantificateur   Représentation (grammaire)   Syntagme   Syntaxe  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^