Commodore 64

Infos
Le Commodore 64 (1982) Le Commodore 64 est un ordinateur personnel construit par Commodore Business Machines Inc. utilisé dans les années 1980. Il fut la première machine vendue à plusieurs millions d'exemplaires (de 17 à 25 millions selon les estimations), et il reste le modèle d'ordinateur le plus vendu à ce jour.
Commodore 64

Le Commodore 64 (1982) Le Commodore 64 est un ordinateur personnel construit par Commodore Business Machines Inc. utilisé dans les années 1980. Il fut la première machine vendue à plusieurs millions d'exemplaires (de 17 à 25 millions selon les estimations), et il reste le modèle d'ordinateur le plus vendu à ce jour.

Description

Écran de démarrage du C64 Il utilisait un microprocesseur 8 bits 6510 (un dérivé proche du 6502 qui avait la possibilité de gérer des banques de mémoires en les amenant à la demande dans l'espace d'adressage du processeur) et disposait de 64 kiloctets de Mémoire vive. Au Royaume-Uni, il a rivalisé en popularité avec le ZX Spectrum et a tiré bénéfice d'un clavier de taille normale et de puces graphiques et son plus avancées. La puce graphique, VIC-II, fournissait 16 couleurs, huit sprites, des capacités de défilement (scrolling), et deux modes graphiques bitmap. Le mode texte standard fournissait 40 colonnes, comme la plupart des modèles PET de Commodore. La puce sonore, SID, avait trois voies, plusieurs formes d'ondes, modulations sonores et capacités de filtrage. Elle était très avancée pour son époque. Elle a été conçue par Bob Yannes, qui sera le cofondateur plus tard de la société de synthétiseur Ensoniq. Malheureusement, le BASIC incorporé n'offrait pas un moyen facile d'accéder aux capacités graphiques et sonores avancées de la machine, les utilisateurs devaient donc utiliser les commandes PEEK et POKE pour adresser directement la mémoire afin d'obtenir le résultat escompté. Ou alors utiliser des extensions comme Simon's BASIC, ou programmer directement en assembleur. Commodore avait une meilleure implémentation du BASIC, mais choisit finalement de vendre le C64 avec le même BASIC 2.0 utilisé dans le VIC-20 de peur que le C64 ne ternisse les ventes du PET/CBM. Il a hérité des machines CBM et du VIC-20 un port utilisateur programmable (6522) et un port série propriétaire fonctionnant sur un principe proche de l'IEEE-488 et permettant de brancher (et d'adresser) des périphériques, en particulier une ou plusieurs unités de mono-disquettes de 5.25 pouces 1540 (celui pour le VIC-20), 1541 et 1542. De cet ordinateur est (probablement) apparu une culture underground informatique connue sous le nom de scène démo.

Historique

Commodore tenta en 1984 de remplacer le C64 avec le Commodore Plus/4, qui offrait un affichage plus haut en couleur, une meilleure implémentation du BASIC (V3.5) et de meilleurs logiciels installés. Cependant, il manquait les capacités de sprite, avait un son plus mauvais et une bibliothèque de logiciels moins fournie. Ce fut un échec. Des ordinateurs plus performants arrivant sur le marché, comme le successeur du C64, le complètement compatible C128 (fin 1985), Commodore positionna le C64 comme un ordinateur d'entrée de gamme, baissant le prix de façon notable. En 1986, Commodore sortit le Commodore 64C, qui était fonctionnellement identique à l'original, mais avec un design extérieur remodelé dans l'esprit plus « moderne » du C128. Le C64C était souvent fourni avec le système d'exploitation graphique GEOS. Pendant l'été 2004, après une absence sur le marché de près de 10 ans, Tulip Computers BV (propriétaire de la marque Commodore depuis 1997) annonça un C64-Direct-to-TV, une console-joystick basée sur le C64 avec 30 titres préprogrammés en ROM, selon un principe similaire aux mini-consoles basées sur l'Atari 2600 et l'Intellivision, qui avaient eu un succès plutôt modeste auparavant. Il est toujours employé, particulièrement pour la musique. Ses programmes peuvent être utilisés sur des machines plus récentes au moyen d'un émulateur.

Spécifications techniques

Carte mère du C64 (1982) Processeur MOS 6502
- Processeur MOS Technology 6510 cadencé à 0, 985 MHz (PAL) / 1, 023 MHz (NTSC)
- 64 Kio de Mémoire vive (38 Kio disponible pour les programmes BASIC par défaut; 2 Kio de mémoire vidéo de caractère) ou 320 Kio (avec Commodore 1764 256 Kio) avec l'Unité d'extension mémoire, cependant seulement 64 Kio directement accessibles, l'unité destinée principalement à GEOS)
- 20 Kio de ROM (8 Kio BASIC 2.0, 8 Kio Noyau, 4 Kio de caractères générés, produisant deux ensembles de 2000 caractères)
- Puce graphique VIC-II MOS 6567/8567 (NTSC) MOS 6569/8569 (PAL)
- Modes texte : 40×25 caractères de 8×8 pixels monochrome (un plan); 40×25 demi-résolution caractères de 4×8 pixels (2 bitplanes) multicouleurs
- Modes graphiques : bitmap de 320×200 pixels monochrome; 160×200 multicouleurs
- 16 couleurs (noir, blanc, rouge, cyan, violet, vert, bleu, jaune, orange, marron, rouge clair, gris foncé, gris moyen, vert clair, bleu clair, vert clair)
- Puce sonore SID MOS 6581/8580 (Son)
- Son : 3 voies ADSR-programmable sur 9 octaves

Jeux vidéo

Joystick du C64 Liste non-exhaustive de jeux ayant marqués l'histoire du Commodore 64. Certains sont des jeux originaux, d'autres des adaptations.
-Ace of Aces
-Airborne Ranger
-Airwolf
-Archon
-Arkanoid
-Aliens
-Armalyte
-Apollo 18
-Artillery Duel
-Barbarian: The Ultimate Warrior
-Barbarian
-Barbarian II
-Bard's Tale, The
-Batman The Cape Crusader
-Batman The Movie
-Batty
-Bazooka Bill
-Bop'n Rumble
-Bop'n Wrestle
-Blue Max
-Boulder Dash
-Bounzy (Loriciels)
-Bruce Lee
-Bubble Bobble
-Budokan: The Martial Spirit
-Burger Time
-Burp Construction Kit
-California Games
-Cauldron
-Cauldron II
-Caveman Ughlympics
-Choplifter
-Commando
-Commando II
-Commando Lybia
-Countdown to Shutdown
-Creatures
-Dallas Quest
-Dambuster
-Defender of the Crown
-Donald Duck's Playground
-Donkey Kong
-Elite
-Exile
-Eurêka
-Falcon Patrol
-Falcon Patrol II
-Fort Apocalypse
-Friday the 13th
-Future Knight
-Galactic Games
-Ghostbusters
-Ghostbusters II
-Ghosts 'n Goblins
-Ghost 'n Gouls
-Great Giana Sisters, The
-Green Beret
-Gunship
-H.E.R.O.
-Hunchback
-Impossible Mission
-Impossible Mission II
-International Ice Hockey
-International Karate
-Ikari Warriors
-Indiana Jones and the Fate of Atlantis
-Indiana Jones and the Last Crusade
-Indiana Jones and the Temple of Doom
-Infiltrator II
-Jet Set Willy
-Jumpman
-Jumpman Junior
-Kaiser
-Katakis
-Knight Games
-Krakout
-Last Battle
-Last Ninja, The
-Last Ninja 3, The
-Last Ninja 3, The
-Laser Squad
-Law of the West
-Lemmings
-Little Computer People
-Lode Runner
-Maniac Mansion
-Masters of the Universe
-Mayhem in Monsterland
-Miami Vice
-Might and Magic
-Microprose Soccer
-M.U.L.E.
-NARC (ou N.A.R.C.)
-Neuromancer
-Newcomer
-Newsroom, The
-The Train - Escape to Normandy
-Night Mission
-OutRun II
-Paperboy
-Paradroid
-Pinball Construction Set
-Pole Position
-Predator
-Predator II
-Pirates!
-Pitfall!
-Pitstop
-Pitstop II
-Project Firestart
-Racing Destruction Set
-Raid over Moscow
-Rambo First Blood Part II
-Rambo III
-Revenge of the Mutant Camels
-Revs
-Rick Dangerous
-River Raid
-Robin Hood
-RoboCop
-RoboCop II
-Rocket Ranger
-Seven Cities of Gold
-SexGames
-Silent Service
-SimCity
-Sinbad and the Throne of the Falcon
-Skyfox
-SkyFox II
-Sokoban
-Solo Flight
-Space Taxi
-Speedball
-Smash T.V.
-Snokie
-Star Comando (terminal software)
-Star Trek
-Star Wars
-Street Fighter
-Stunt Car Racer
-Styx
-Summer Games
-Super Pipeline
-TechnoCop
-Terminator 2
-Test Drive
-Test Drive II
-The Fall Guy
-The Rocky Horror Picture Show
-The Three Stooges
-Total Recall
-Turrican
-Way Of The Exploding Fist, The
-West Bank
-Winter Games
-Wizard of wor
-Wizball
-WonderBoy
-World Games
-Yie Are Kung-Fu
-Yie Are Kung-Fu II
-Zak McKracken and the Alien Mindbenders
-Zaxxon
-Zaxxon II

Voir aussi

- Démos Commodore 64 ==
Sujets connexes
Années 1980   Apollo 18   Arkanoid   Assembleur   Atari 2600   BASIC   Barbarian (jeu vidéo, Psygnosis)   Boulder Dash   Bubble Bobble   California Games   Cauldron   Choplifter   Commando (jeu vidéo)   Commodore 128   Commodore International   Commodore VIC-20   Defender of the Crown   Donkey Kong   Démos Commodore 64   Elite (jeu vidéo)   Eurêka   Exile (jeu vidéo)   Friday the 13th   Ghosts 'n Goblins   Green Beret   Gunship   Impossible Mission   Impossible Mission II   Indiana Jones and the Fate of Atlantis   Intellivision   International Karate   Last Battle   Lemmings (jeu vidéo)   Little Computer People   Lode Runner   MOS Technology 6502   Maniac Mansion   Miami Vice   Might and Magic   Mémoire morte   Mémoire vive   NARC (jeu vidéo, 1988)   Ordinateur personnel   Paperboy   Phase Alternated Line   Pitfall!   Predator   Rambo III   Rick Dangerous   River Raid   Robin Hood   Rocket Ranger   Royaume-Uni   SID (microprocesseur)   Scène démo   Sid Meier's Pirates!   Silent Service   SimCity   Simon's BASIC   Smash T.V.   Sokoban   Speedball (jeu vidéo)   Sprite (jeu vidéo)   Star Trek   Street Fighter (jeu vidéo)   Stunt Car Racer   Styx   Super Pipeline   Système d'exploitation   The Great Giana Sisters   The Last Ninja   The Rocky Horror Picture Show   Total Recall   Turrican   ZX Spectrum   Zak McKracken and the Alien Mindbenders   Zaxxon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^