Auch

Infos
Auch (en occitan gascon Aush) est une commune française, située dans le département du Gers, dont elle est la préfecture, département appartenant à la région Midi-Pyrénées. Elle se trouve dans la province de Gascogne dont elle est considérée comme la capitale historique. Ses habitants sont appelés les Auscitains. left
Auch

Auch (en occitan gascon Aush) est une commune française, située dans le département du Gers, dont elle est la préfecture, département appartenant à la région Midi-Pyrénées. Elle se trouve dans la province de Gascogne dont elle est considérée comme la capitale historique. Ses habitants sont appelés les Auscitains. left

Géographie

Cette ville est traversée par le Gers, rivière qui se jette dans la Garonne. Elle est la capitale historique de la Gascogne. Le Gers partage Auch entre la Haute-Ville, rive gauche, lieu de la cité médiévale construite sur une colline, où se trouvent la plupart des momuments anciens, et la Basse-Ville, bâtie en plaine. La Haute-Ville est reliée aux berges du Gers par des « pousterles », typiques rues étroites en escalier.

Histoire

Le promontoire rocheux, situé au bord de la rivière Gers, fut occupé par les hommes de l'époque bien avant la conquête de la Gaule par les légions romaines (52 av. J.-C.). Auch doit son nom aux Auscii, le peuple aquitain qui occupaient l'oppidum dEliumberrumPomponius Mela : « Nam a Pyrenaeo ad Garumnam, AquitaniAquitanorum clarissimi sunt AusciUrbes opulentissimae in Auscis Eliumberrum » (III 15) « Les Aquitains s'étendent des Pyrénées à la Garonne… Les Ausques sont les Aquitains les plus notables… La ville la plus florissante est Eliumberrum, chez les Ausques… » (« ville neuve » en basque). Après la guerre des Gaules, l'oppidum fut abandonné au profit de la vallée. Les Romains s'y installèrent tout en rebaptisant le site du nom d'Augusta Auscorum en l'honneur de l'empereur Auguste. La ville nouvelle, située dans la « basse-ville » actuelle, devint une métropole régionale de la province romaine de Novempopulanie. Après le sac de la ville principale de la province, Eauze, Augusta Auscorum devint le principal centre urbain et administratif. Lors de l'avènement du christianisme, Auch est logiquement érigée en évêché puis en archevêché. Elle devint alors (et reste encore aujourd'hui) une place religieuse de première importance. Durant l'époque médiévale, la ville d'Auch fut la capitale pour un temps des comtes d'Armagnac (X et XI siècles). La ville fut prise et reprise à de multiples moments et servit de décor aux querelles anecdotiques entre les pouvoirs ecclésiastiques, municipaux et seigneuriaux. Le blason de la ville révèle encore aujourd'hui la lutte entre le lion dressé rouge (blason des Armagnacs) et l'agneau (symbole des archevêques). Comme pour souligner la place de la religion à Auch et la portée de leurs pouvoirs, les archevêques firent construire sur les ruines de l'ancienne cathédrale romane incendiée, l'une des plus majestueuses cathédrales du Sud-Ouest de la France (XV-XVIsiècles). La basilique Sainte-Marie domine toujours la ville par ses proportions gigantesques. Enfin, au XVIII siècle, sous Louis XV, l'intendant d'Étigny transforma la ville en lui donnant le visage que nous lui connaissons avec la construction de la plupart de ses bâtiments remarquables (hôtel de ville, hôtel d'Intendance, promenade...). On peut donc dire que la ville d'Auch, à travers les siècles, a été ce qu'elle est encore aujourd'hui, c'est-à-dire la métropole administrative de la Gascogne.

Héraldique

100 px100px
-Parti, au premier de gueules à l'agneau pascal d'argent, la tête contournée, portant une bannerette d'azur chargée d'une croisette aussi d'argent, à la hampe du même posée en barre, au second d'argent au lion de gueules armé de sable

Économie

Auch est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie du Gers.

Personnages célèbres

- Mgr Maurice Gardès, né en 1945, Archevêque d'Auch depuis 2004
- Jacques Fouroux, sportif
- Mgr Maurice Fréchard, né en 1928, Archevêque d'Auch de 1996 à 2004
- André Daguin, restaurateur
- Louis Henri de Pardaillan
- Blaise de Monluc, (1500-1577), soldat et écrivain gascon
- D'Artagnan (1611-1673), l'illustre gascon qui fut tué durant le siège de Maastricht
- Guillaume de Salluste du Barthas, (1544-1590), poète
- Joseph de Pesquidoux (1869-1946), écrivain
- Louis Thomas Villaret de Joyeuse (1747-1812), amiral
- Général Georges Pelletier-Doisy, pionnier de l'aviation
- Jean Louis Brigitte Espagne (1769-1809), général d'Empire, il fut mortellement blessé à Essling
- Jean Lannes (1769-1809), maréchal d'Empire, l'un des rares amis de Napoléon et l'un de ses meilleurs soldats, il est mortellement blessé à Essling
- Maurice Parisot
- Jean Laborde, (1805-1878), pacifique conquérant de Madagascar
- Arnaud Denjoy (1884-1974), mathématicien
- Paul Armagnac, le pilote gascon
- Jean Joseph Dessolles (1767-1828), homme politique
- Antoine Ellen-Prévot, député sous la Troisième République, militant de la SFIO et du Parti socialiste démocratique, né à Auch.
- Georges Vedel, (1910-2002), juriste et académicien
- Raymond Mastrotto est un ancien coureur cycliste professionnel, né le 1 novembre (1934) dans la commune
- Constantin Font (1890-1954), peintre
- Henry Broncan sportif, actuel entraineur du FCAG ( club rugby )
- Nicolas Differ sportif, enfant de la commune, passionné de modélisme et de Bande-dessinée, responsable du téléthon depuis décembre 2003 (assistant de Henry Broncan le Week End)
- Dominic Serres, peintre

Lieux d'enseignement

Ecoles

Liste à compléter :
École Rouget de Lisle : Primaire; École Condorcet (école d'application) : Primaire; École Jean-Jaurès : Primaire; École du Pont-National : Primaire; École Guynemer : Primaire et Maternelle; École Saint-Exupéry : Primaire et Maternelle (Adresse : Avenue de l'Yser); École Arago : Primaire et Maternelle Ecole Saint Paul: Maternelle et Primaire

Collèges

Liste à compléter :
-
Collège Carnot : Collège public Site internet : http://automne-carnot-auch.ac-toulouse.fr
-
Collège Mathalin : Collège public Site internet : http://automne-clg-mathalin.ac-toulouse.fr
-
Collège Salinis : Collège public Site internet : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-salinis-auch/

Lycées

Liste à compléter :
-
Lycée du Garros : Lycée public
-
Lycée Pardailhan : Lycée public
-
LEGTA Beaulieu-Lavacant
-Lycée Oratoire St Marie : Lycée privé

Monuments et lieux touristiques

Monuments

Ville créée par les Romains, Auch a connu son heure de gloire au Moyen Âge alors qu'elle était la capitale de la province de Gascogne. La grande qualité de sa pierre calcaire est un des éléments du prestige architectural de sa cathédrale. Elle en magnifie les monuments et les demeures de la « ville haute » ainsi que les ruelles en escalier appelées pousterles. ; Cathédrale Sainte-Marie : 200px La cathédrale Sainte-Marie d'Auch construite du XV au XVIIe siècle est célèbre pour ses vitraux réalisés par Arnaud de Moles. Le chœur en chêne massif est composé de 113 stalles représentant plus de personnages. Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle cette cathédrale donnait hospice aux pèlerins. D'autres monuments témoignent de ce passage et de la ferveur religieuse au Moyen Âge (portes d'entrées, hospital, couvent transformé en l'actuelle bibliothèque municipale, oratoire…). ; Mairie : 200px 200px La mairie d'Auch, en face de la cathédrale Sainte-Marie, contient un théâtre, qui sert de salle polyvalente (cinéma, théâtre, musique…), aux plafond et balcons peints, et comportant un grand lustre au plafond. ; Tour d'Armagnac : Par ailleurs, Henri IV a séjourné dans quelques lieux auscitains. La tour des Archives archiépiscopales, dite tour d'Armagnac, construite au XIVe siècle était à l'origine une prison dépendant du palais de l'Archevêché d'Auch. Avec le temps, faute de prisonniers, on s'en servit pour entreposer les archives religieuses. Au XIXe siècle, la tour retrouva sa fonction première, car faisant partie de la maison d'arrêt (qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle place Salinis). Elle fut désaffectée définitivement quand les prisons auscitaines furent construites derrière le nouveau palais de justice dans les années 1860. Le donjon, haut de 40 mètres, se dresse au sommet des escaliers monumentaux dédiés au célèbre d'Artagnan. ; Escalier monumental : Ouvrage d'art reliant la ville haute à la ville basse de 370 marches. Constituant un ensemble magnifique de la tour d'Armagnac, de la cathédrale, du palais archiépispocal et des rives du Gers ; abritant la statue de d'Artagnan mousquetaire. Cet escalier est relativement récent : il a été achevé vers 1865. Mais, sa construction a sans doute été assez hâtive. De ce fait, 150 ans après il est dans un triste état; quasiment en ruine. La ville cherche des sponsors et des aides pour assurer une réfection (coût estimé : 6 millions d'euros). ; Musée des Jacobins : Il possède une collection de poteries précolombiennes de la région de la Nazca exceptionnelle ; Ville fleurie
-
- : Auch a également obtenu le Prix national de l'Arbre en 2000. La promenade Claude Desbons, parcours aménagé de 4 km sur les berges du Gers, offre un cadre exceptionnel pour la détente en plein cœur de la ville. Elle permet un accès piéton vers le parc arboré du Couloumé (420 arbres d'essences différentes sur 5 ha).

Événements

Tous les ans, en octobre (vers la mi-octobre), le festival "Indépendance(s) et Création", créé à l'occasion des 20 ans de l'association CINÉ 32, permet une rencontre des publics professionnels, jeune public, scolaires et cinéphiles autour d'une cinquantaine de films, projetés en avant première, bien souvent en présence de leur réalisateur (réalisatrice) ou d'acteurs, intervenants… Le cirque est mis à l'honneur tous les ans en octobre avec le festival CIRCA (Festival du cirque actuel). Tous les 2 ans s'y tient le Festival national du film d'animation d'Auch, organisé par l'Association française du cinéma d'animation (AFCA). Le festival de musique classique Éclats de voix se déroule tous les ans au mois de juin à partir de la maison de Gascogne.

Administration

Démographie

Archevêché et Archidiocèse d'Auch

L'Archevêque d'Auch avait le titre de primat de Novempopulanie comme celui de Lyon portait le titre de primat des Gaules. Le Diocèse d'Auch hérite du titre de Métropolitain en 856, après le sacage de la ville d'Eauze. Mais le premier évêque d'Auch apparait vers 280. La liste des Archevêques d'Auch voit des personnages prestigieux, de nombreux saints et de nombreux cardinaux. L'Archidiocèse d'Auch dégageait après Strasbourg, Paris et Cambrai le plus de revenus annuels, dûs à une dîme importante. La nomination des Archevêques d'Auch voyait de longues discussions entre le Roi, le Pape et les Chanoines. L'Archevêque d'Auch était jusqu'en 2002, et cela pendant de nombreux siècles, Métropolitain d'une immense Province Ecclésiastique, jadis formée de la Gascogne et de la Navarre française et espagnole.

Jumelage

Références

Voir aussi

- Communes du Gers ==
Sujets connexes
André Daguin   Antoine Ellen-Prévot   Aquitaine antique   Aquitains   Archevêché   Architecture romane   Arnaud Denjoy   Arrondissement d'Auch   Artiste-peintre   Association française du cinéma d'animation   Auguste   Ausques   Aviation   Basque   Bataille d'Essling   Blaise de Monluc   Cathédrale   Cathédrale Sainte-Marie d'Auch   Chambre de commerce et d'industrie du Gers   Chef-lieu   Christianisme   Chêne   Communauté de communes du Grand Auch   Commune française   Communes du Gers   Constantin Font   Cyclisme sur route   Dominic Serres   Département français   Eauze   Festival national du film d'animation d'Auch   France   Garonne   Gascogne   Gascon   Gaule   Gentilé   Georges Pelletier-Doisy   Georges Vedel   Gers (rivière)   Guerre des Gaules   Guillaume du Bartas   Henri IV de France   Henry Broncan   Jacques Fouroux   Jean Joseph Dessolles   Jean Laborde   Jean Lannes   Jean Louis Brigitte Espagne   Joseph de Pesquidoux   Liste des comtes d'Armagnac   Louis Thomas Villaret de Joyeuse   Louis XV de France   Maastricht   Madagascar   Maréchal d'Empire   Midi-Pyrénées   Moyen Âge   Napoléon Ier   Novempopulanie   Occitan   Oppidum   Parti socialiste (France)   Parti socialiste démocratique (France)   Pilote (automobile)   Pomponius Mela   Pousterle   Poète   Préfecture   Pyrénées   Pèlerinage   Raymond Mastrotto   Région française   Saint-Jacques-de-Compostelle   Section française de l'Internationale ouvrière   Stalles   Troisième République   XIVe siècle   XIe siècle   XVIIIe siècle   XVIIe siècle   XVIe siècle   XVe siècle   Xe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^