Gorsedd de Bretagne

Infos
Gorsedd (au pluriel, gorseddau) signifie en gallois « trône » puis par extension « assemblée ». Nomination d'un nouveau barde lors du Gorsedd Digor de 1906 à Saint Brieuc Avec un G majuscule, le mot désigne l'institution néo-druidique - l'association des druides, bardes, et ovates - sinon, il désigne l'assemblée de ces bardes. On utilise parfois en breton le mot Goursez comme équ
Gorsedd de Bretagne

Gorsedd (au pluriel, gorseddau) signifie en gallois « trône » puis par extension « assemblée ». Nomination d'un nouveau barde lors du Gorsedd Digor de 1906 à Saint Brieuc Avec un G majuscule, le mot désigne l'institution néo-druidique - l'association des druides, bardes, et ovates - sinon, il désigne l'assemblée de ces bardes. On utilise parfois en breton le mot Goursez comme équivalent du gallois Gorsedd. La Gorsedd de Bretagne se réclame d'une filiation galloise par la reconnaissance de la Gorsedd de Galles mais également par La Villemarqué, premier Breton reçu au Pays de Galles, la filiation traditionnelle des chanteurs et conteurs populaires de Bretagne, tradition recueillie par celui-ci dans le Barzaz Breiz, tradition remise à l'honneur par Ti Kaniri Breiz, section de la Gorsedd pour la promotion du chant traditionnel et la composition de chants nouveaux. Il convient de ne pas confondre le druidisme des Celtes de la protohistoire et le néo-druidisme contemporain, créé au . Selon Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, il n'y a pas de « filiation traditionnelle remontant aux druides de l'antiquitéLa Civilisation celtique, page 184, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990, (ISBN 2-7373-0297-8). Christian-J. Guyonvarc'h est philologue, spécialiste des langues celtiques et Françoise Le Roux était historienne des religions. ». Le point de vue des néo-druides est bien évidemment différent, celui notamment du cinquième grand druideLe titre même de « Grand druide » est une invention contemporaine. de la Gorsedd, Gwenc'hlan Le ScouëzecMédecin de formation, Gwenc'hlan Le Scouëzec est co-fondateur du mouvement maçonnique « Les Forestiers d'Avallon » (voir Rite forestier).. Ce point de vue, qui se place sur le plan du symbolisme à l'instar de la franc-maçonnerie, n'est absolument pas démontré historiquement ni étayé par des travaux scientifiques. La Gorsedd déclarait à sa fondation se consacrer à l'étude, à la conservation et au développement des Arts et de la Littérature et des Traditions celtiques. Aujourd'hui la Gorsedd réunit des hommes et des femmes résidant sur le territoire de la Bretagne historique sans oublier les émigrés et désireux de chercher dans trois directions la fraternité, la spiritualité et la nationalité (déclaration de la Gouesnière 1983). Tous les ans a lieu la cérémonie publique du Gorsedd Digor le 3 dimanche de juillet. A cette occasion sont reçus les nouveaux membres en présence de délégations du Pays de Galles et de la Cornouailles britannique.

Fondation de la Gorsedd de Bretagne

Théodore Hersart de La Villemarqué (1815-1895) fut le premier Breton à se faire initier par la Gorsedd du Pays de Galles. Il prit le nom bardique de Hersaty Kervaker. Il créa une « Fraternité des Bardes de Bretagne » (Breuriez Breiz) mais n'aboutit pas à la création d'une Gorsedd.
- 1838 : La Villemarqué, Auguste Brizeux et Jean-François Le Gonidec sont reçus membres d’honneur de la Cymdeithas Cymreigyddion y Fenny (Société des galloisants d’Abergavenny)À titre anecdotique, le poète Alphonse de Lamartine ne pouvant se rendre à l’invitation fait lire un texte en vers..
- 1843 (ou 1857 incertitude sur l'année) : fondation par La Villemarqué de la Breuriez-Breiz (Confrérie bretonne), dont l’activité est purement littéraire et linguistique.
- 1867 : une petite délégation galloise se rend au Congrès celtique international, à l'invitation de la Société d’émulation des Côtes-du-Nord.
- : fondation de l’Union régionaliste bretonne (URB).
- 1899 : une délégation bretonne d’une vingtaine de personnes est reçue à la Gorsedd du Pays de Galles afin de constituer le noyau d’un groupe breton (présentation de l’épée d’Arthur). Les invités bretons sont faits ovates sans qu'ils aient été initiés.
- Le , la nouvelle assemblée constitutive se réunit à l’auberge de la Veuve Le Falc’her à Guingamp. Jean Le Fustec (de son nom bardique « Yann ab Gwilherm », puis « Lemenik ») devient le premier grand-druide du « Gorsedd de Petite-Bretagne ».
- : l’association bardique bretonne est officiellement déclarée le sous le titre de Gorsedd Barzed Gourenez Breiz Izel (Gorsedd des Bardes de la presqu’île de Bretagne). L’appellation actuelle est Breudeuriezh Drouized, Barzhed hag Ovizion Breizh (Fraternité des druides, bardes et ovates de Bretagne).

Positionnement philosophique

La Gorsedd de Bretagne se définit comme une société de pensée humaniste. La Gorsedd de Bretagne a condamné l'utilisation des symboles celtiques par l'extrême droite (Déclaration d'Imbolc 1988), condamnant du même coup le racisme et l'antisémitisme. Elle a également donné sa pleine et entière adhésion à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948.

Les Grands-Druides

- Jean Le Fustec de 1900 à 1903.
- Yves Berthou-Kaledvoulc'h de 1904 à 1932.
- Taldir-Jaffrennou de 1933 à 1955.
- Pêr Loisel-Eostig Sarzhaw de 1956 à 1980.
- Gwenc'hlan Le Scouëzec de 1981 à ....

Bibliographie

- Philippe Le Stum, Le Néo-druidisme en Bretagne - Origine, naissance et développement, Éditions Ouest-France, coll. « De mémoire d'Homme : L'Histoire », Rennes, 1998, .
- Michel Raoult, Les Druides, les sociétés initiatiques contemporaines, éditions du Rocher, 1992.

Liens connexes

- Néo-druidisme
- Rite forestier

Notes

catégorie : Culture bretonne Catégorie : Néo-druidisme en:Goursez Vreizh
Sujets connexes
Alphonse de Lamartine   Auguste Brizeux   Barzaz Breiz   Celtes   Françoise Le Roux   Jean-François Le Gonidec   Jean Le Fustec   Néo-druidisme   Protohistoire   Pêr Loisel   Rite forestier   Théodore Hersart de La Villemarqué   Union régionaliste bretonne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^