Jardin à l'italienne

Infos
Jardin à l'italienne du Château d'Ambleville (France) Jardin de la Villa Pratolino, médaillon de Giusto Utens Le jardin à l'italienne (Giardino all'italiana) naît sur les collines qui bordent l’Arno, dans la région de Florence, au début de la Renaissance italienne, inspiré des jardins romains et napolitains et synthétisant leurs nouvelles manières.
Jardin à l'italienne

Jardin à l'italienne du Château d'Ambleville (France) Jardin de la Villa Pratolino, médaillon de Giusto Utens Le jardin à l'italienne (Giardino all'italiana) naît sur les collines qui bordent l’Arno, dans la région de Florence, au début de la Renaissance italienne, inspiré des jardins romains et napolitains et synthétisant leurs nouvelles manières.

Les principes de composition

Durant la Renaissance Italienne, la transformation de l’art des jardins s'effectue sans renoncer aux thèmes médiévaux qui usaient de pelouses, de treilles, de charmilles et de fontaines ornées de statues. La composition s'opère toutefois dans des ensembles plus vastes, étagés en terrasses et ouvrant sur de larges perspectives. La composition de la peinture italienne de la Renaissance met en valeur les paysages d'arrière-plan. Domenico Ghirlandaio, 1485 Composition des écrans végétaux pour ouvrir sur la campagne environnante. Château d'Ambleville Le jardin à l'italienne se caractérise par sa capacité à exploiter le paysage environnant. La composition des plans horizontaux en terrasses, l'utilisation d'écrans de végétation taillés créent des échappées qui encadrent et mettent en valeur le paysage de la campagne italienne. Ce mode de composition, que l'on retrouve dans la peinture de la Renaissance Italienne reflète l'idéal d'ouverture de la pensée humaniste. Des statues imitées de l’antique, la présence reposante de l'eau, des végétaux choisis et ordonnancés et la division mathématique de l’espace dominée par la géométrie et la symétrie sont les principes mêmes du jardin de la Renaissance florentine. Minéraux et végétaux y sont traités de la même manière, au service d'un même dessein architectural. On y exprime les vicissitudes, la difficile recherche de la vérité, symbolisées par la présence d'un labyrinthe, les destins humains échappent aux hommes par la statuaire inspirée de l'antique (statue de Jupiter, statue colossale de l'Apennin...), les grottes représentent l'origine terrestre des hommes. Les jardins sont situés autour des villas, presque toujours médicéennes, les mettant en valeur et servant de théatre à leurs fêtes fastueuses. Dans ces jardins, des automates actionnés par la force de l'eau permettent toutes les scénographies festives.

Liste des jardins de Toscane

Région de Florence

-Antella - Jardins de la villa di Lappeggi
-Cerreto Guidi - Jardins de la villa di Cerreto Guidi, pour le comte Guidi puis vendue à Cosme I de Médicis, au
-Fiesole - Jardins de la villa Médicis, célèbre par les roses de son "jardin secret"
-Montelupo - Jardins de la villa dell'Ambrogiana, par l'architecte Buontalenti, vers 1587
- Pian del Giullari - Jardins de la villa Capponi par Carlo Fontana
- Pratolino - Jardins de la villa du Pratolino ou villa Demidoff, sous François I de Médicis en 1568, par l'architecte Buontalenti
-San Piero a Sieve - Jardins du castello del Trebbio
- Sesto Fiorentino - Jardin de la villa Corsi Salviati
- Settignano - Jardins de la Villa Gamberaia
- Stia - Jardins du Castello di Palagio
- Villa La Pietra

Région de Sienne

Jardin de la Villa La Petraia médaillon de Giusto Utens
- Sienne - Jardins de la Villa di Fagnano, de l'architecte Giovanni Battista Piccolomini
- Castelnuovo Berardenga - Jardins de la Villa Chigi, de l'architecte Agostino Fantastici
- Geggiano - Jardins de la Villa Bianchi Bandinelli
- San Gusmè - Jardins de la Villa Arceno
- San Quirico d'Orcia - Jardins Horti Leonini, en forme d'hexagone allongé

Région de Pise

- Agnano - Jardins de la Villa Medicea, construite pour Laurent le Magnifique
- Crespignano - Jardins de la Villa Lanfranchi, aménagée vers 1570, pour Jacopo VI Appiano d'Aragona, commandant de la Marine de Cosme I
- La Cava - Jardins de la Villa Riccardi, famille florentine des Riccardi,

Région de Lucques

- Lucques - Jardins de la Villa Bottini, unique exemple de jardin à l'intérieur de la ville
- Lucques - Jardins du palais Controni-Pfanner, aménagés au par l'architecte Filippo Juvarra

Région de Prato

- Jardins de la Villa di Artimino G. Zocchi, nommée la ferdinande car construite pour Ferdinand I par Buontalenti
- Jardins de la Villa di Poggio a Caiano, propriété de Laurent le magnifique en 1479

Région de Pistoia

-Borgo a Buggiano - Jardins de la Villa Bellavista, de l'architecte florentin Antonio Maria Ferri, pour le compte de Francesco Feroni (1673),
- Jardins de la Villa di Montevettolini
- Jardins de la Villa Garzoni (aujourd'hui Gardi)
- Lamporecchio - Jardins de la villa Rospigliosi, construite en 1667, pour Giulio Rospigliosi, élu pape sous le nom de Clément IX

Les jardins à l'italienne en France

- Jardins du Château d'Ambleville, dans le Val d'Oise ==
Sujets connexes
Agnano   Antella   Antonio Maria Ferri   Arno (fleuve)   Buggiano   Calci   Carlo Fontana   Castelnuovo Berardenga   Cerreto Guidi   Château d'Ambleville   Clément IX   Fiesole   Filippo Juvarra   Florence   Francesco Colonna   François Ier de Médicis   Giusto Utens   Labyrinthe   Lamporecchio   Lucques   Montelupo   Museo di Firenze com'era   Palais Pfanner   Pise   Pistoia   Prato   Renaissance italienne   San Piero a Sieve   San Quirico d'Orcia   Sesto Fiorentino   Settignano   Sienne   Stia   Types de jardins   Vaglia   Villa Demidoff   Villa Gamberaia   Villa La Pietra   Villa médicéenne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^