Michel Tremblay

Infos
Michel Tremblay (né le 25 juin 1942 à Montréal) est un romancier et scénariste canadien (québécois). Il est parfois comparé à Mordecai Richler, écrivain anglo-québécois qui lui aussi a concentré son écriture sur la société de la classe ouvrière montréalaise.
Michel Tremblay

Michel Tremblay (né le 25 juin 1942 à Montréal) est un romancier et scénariste canadien (québécois). Il est parfois comparé à Mordecai Richler, écrivain anglo-québécois qui lui aussi a concentré son écriture sur la société de la classe ouvrière montréalaise.

Sa vie

Né à Montréal, Tremblay grandit dans le voisinage francophone de l'arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, dont le caractère de classe ouvrière et le dialecte français « joual » influencèrent fortement son travail. Suite à ses études élémentaires, il s'inscrivit en Arts graphiques, suivant ainsi le parcours professionnel de son père qui était ouvrier pressier. Or, déjà à l'âge de dix-sept ans, il avait écrit un court roman dans ses cahiers d'écoliers et manifestait un intérêt pour le théâtre. Sa mère décèdera avant de connaître le premier succès de son fils qui sera lauréat, en 1964, du concours des jeunes auteurs de Radio-Canada pour sa première pièce Le Train. Sa rencontre avec le metteur en scène André Brassard sera décisive dans sa carrière. Suite à l'écriture d'un court dialogue hilarant entre deux femmes dans un salon funéraire, Michel Tremblay aura l'idée d'écrire sa pièce centrale, Les Belles-Soeurs, pièce axée sur le rapports entre quelques femmes de la classe ouvrière québécoise. Brassard en sera le metteur en scène et la pièce sera le point de départ de leurs carrières respectives. S'ensuivra un cycle des Belles-Soeurs, époque durant laquelle il écrira plusieurs pièces traitant du même environnement que celui de la pièce originale. Les milieux alors "oubliés" de la vie montréalaise seront mis en avant-scène. Ce sera le cas dans la pièce "Hosanna" qui traitera des thèmes de l'homosexualité et du travestisme, thèmes difficilement acceptés auparavent étant donné la morale religieuse catholique omniprésente avant l'époque de la révolution tranquille au Québec. Il va de soi que sa propre homosexualité fut décisive dans ces thèmes d'écriture. Avec l'acceptation de l'identité québécoise post-révolution tranquille, la renommée de Michel Tremblay ira constamment en croissant. Il accèdera à une importante renommée dans la littérature québécoise et constuera la principale inspiration de plusieurs écrivains et dramaturges québécois. Il a annoncé le 20 juin 2005 qu'il était atteint d'un cancer de la gorge. Il a annulé toutes ses apparitions publiques pour subir des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Il a établi sa résidence secondaire à Key West en Floride.

Son œuvre

La première pièce de Tremblay fut Les Belles-Sœurs, écrite en 1965 et jouée en première au Théâtre du Rideau Vert le 28 août 1968. Son impact fut énorme, brisant les principes du théâtre canadien-français qui était alors élitiste, basé sur les classique français et conforme à la morale religeuse catholique importante durant le règne de Maurice Duplessis. Il introduira le dialecte québécois « joual » dans ses pièces ainsi qu'un humour basé sur le grotesque et la caricature, chose qui était peu répandue dans la dramaturgie québécoise de l'époque. Sa peinture de la vie de femmes de la classe ouvrière québécoise, de travestis, d'homosexuels, de schizophrènes étaient des thèmes oubliés ou condamnés à ce moment. Michel Tremblay profitera donc de la révolution tranquille que connaîtra le Québec dans les années 60 pour amener cette nouvelle forme de dramaturgie qui brisait les valeurs prônées précédemment et jugées "dépassées". Ce renouveau sera bien entendu basé sur un nationalisme québécois ainsi que sur un regard sur les individus du peuple ouvrier, de leur sort et de leur vie quotidienne conformément à la pensée libérale en pleine effervescence. Nous pouvons faire à ce propos un parallèle important entre Tremblay et Gogol, dramaturge russe du XIXe siècle. Tremblay ne cachera pas dans ses oeuvre son regard sur la société québécoise qu'il considèrera comme une société ouvrière dominée par l'Église catholique et sa morale contraignante (À Toi pour Toujours, Ta Marie-Lou) ou par une élite anglophone et bourgeoise comme en témoigne, de manière métaphorique la fin de la pièce Les Belles-Soeurs. Cette réflexion aura une portée considérable autant sur l'identité québécoise que sur le mouvement indépendantiste québécois. Dans les années 70, Tremblay publiera les Chroniques du Plateau Mont-Royal, une série de six romans comprenant La grosse femme d'à côté est enceinte (1978) et La duchesse et le roturier (1982). Oeuvre qui poursuit la lancée de la description du quartier Le Plateau Mont-Royal à Montréal, quartier qui était à l'époque celui de la classe ouvrière montréalaise. Dans les années 80, il écrira Albertine en cinq temps, pièce majeure qui marque un pas en avant dans sa recherche dramaturgique. Cette pièce présentera Albertine, personnage que l'on retrouve dans sa pièce "En pièces détachées", en dialogue avec elle-même à cinq différentes époques. Sa pièce C't'à ton tour, Laura Cadieux sera portée à l'écran par la metteure en scène et comédienne Denise Filiatrault. Il a aussi travaillé sur une série télévisée intitulée Le cœur découvert, au sujet de la vie d'un couple homosexuel au Québec, pour le réseau de télévision francophone Radio-Canada. Il collaborera à plusieurs reprises avec le metteur en scène André Brassard dès Les Belles-Soeurs et il accordera pour chacune de ses pièces un rôle à la comédienne Rita Lafontaine, et ce depuis sa première pièce. Plusieurs metteurs en scène reprendront ses pièces, en particulier René-Richard Cyr et Denise Filiatrault.

Bibliographie

Romans, contes et récits

- Contes pour buveurs attardés (1966)
- La cité dans l'œuf (1969)
- C't'à ton tour, Laura Cadieux (1973)
- Le cœur découvert (1986)
- Les vues animées (1990)
- Douze coups de théâtre: récits (1992)
- Le cœur éclaté (1993)
- Un ange cornu avec des ailes de tôle (1994)
- La nuit des princes charmants (1995)
- Le fantome de Don Carlos(1996)
- Quarante-quatre minutes, quarante-quatre secondes (1997)
- Hôtel Bristol New York, N.Y (1999)
- L'homme qui entendait siffler une bouilloire (2001)
- Bonbons assortis (2002)
- Le cahier noir (2003)
- Le cahier rouge (2004)
- Le cahier bleu (2005)
- Le trou dans le mur (2006)
- , série de six romans : :La grosse femme d'à côté est enceinte (1978) :Thérèse et Pierrette à l'école des Saints-Anges (1980) :La duchesse et le roturier (1982) :Des nouvelles d'Édouard (1984) :Le premier quartier de la lune (1989) :Un objet de beauté (1997)

Théâtre

-Le train, 1964.
-En pièces détachées, 1970.
-Trois petits tourts, 1971.
- À toi, pour toujours, ta Marie-Lou (1970)
-Les Belles-Sœurs, 1972.
-Demain matin, Montréal m'attend, 1972.
-Hosanna et La Duchesse de Langeais, 1973.
-Bonjour, là, bonjour, 1974.
-Les héros de mon enfance, 1976.
-Sainte Carmen de la Main et Surprise ! Surprise !, 1976.
-Damnée Manon, sacrée Sandra, 1977.
-L'Impromptu d'Outremont, 1980.
-Albertine en cinq temps, 1984.
-Le Vrai monde ?, 1987.
-La Maison suspendue, 1990.
-Marcel poursuivi par les chiens, 1992.
-Messe solennelle pour une pleine lune d'été, 1996.
-Le Passé antérieur, 2003.
-Impératif présent, 2003.

Honneurs

-1964 - Prix des jeunes auteurs de Radio-Canada, Le train
-1967 - Boursier du Conseil des Arts du Canada
-1970 - Trophée Méritas pour la meilleur pièce de l'année, Les belles-sœurs
-1971 - Boursier du Conseil des Arts du Canada
-1974 - Prix Victor-Morin
-1981 - Prix France-Québec
-1981 - Prix Jean-Hamelin, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges
-1984 - Prix Québec-Paris, La Duchesse et le Roturier et Des nouvelles d'Édouard
-1984 - Prix du Gouverneur général
-1987 - Prix du Gouverneur général
-1988 - Prix Athanase-David
-1989 - Grand prix du livre de Montréal, Le Premier quartier de la lune
-1991 - Chevalier de l'Ordre national du Québec
-1992 - Prix littéraires du Journal de Montréal, Marcel poursuivi par les chiens
-1994 - Prix Molson
-1994 - Prix Le Signet d'Or
-1995 - Grand Prix des lectrices de Elle Québec, Un ange cornu avec des ailes de tôle
-1995 - Prix des libraires du Québec
-1999 - Prix du Gouverneur général
-2002 - Prix Odyssée, Prix hommage
-2003 - Grand Prix littéraire Archambault
-2007 - World's best writter

Notes

Références

-, une étude des manuscrits, des copies dactylographiées, de la correspondance, des journaux et des carnets de notes à Bibliothèque et Archives Canada

Voir aussi

- Canada
- Québec
- Montréal
- Québécois
- Joual
- Révolution tranquille Catégorie:Écrivain québécois Catégorie:Dramaturge québécois Catégorie:Personnalité du théâtre québécois Catégorie:Naissance en 1942 Catégorie:Membre de l'Ordre national du Québec Catégorie:Prix Athanase-David Catégorie:Homosexualité dans la littérature de:Michel Tremblay el:Μισέλ Τραμπλαί en:Michel Tremblay eo:Michel Tremblay fi:Michel Tremblay ga:Michel Tremblay sv:Michel Tremblay
Sujets connexes
André Brassard   Canada   Cancer   Chimiothérapie   Conseil des Arts du Canada   Contes pour buveurs attardés   Denise Filiatrault   Floride   Grand Prix des lectrices de Elle Québec   Grand Prix littéraire Archambault   Grand prix du livre de Montréal   Homosexualité   Joual   La grosse femme d'à côté est enceinte   Le Plateau-Mont-Royal   Les Belles-Sœurs   Montréal   Mordecai Richler   Ordre national du Québec   Prix Athanase-David   Prix Jean-Hamelin   Prix Le Signet d'Or   Prix Molson   Prix Odyssée   Prix Québec-Paris   Prix Victor-Morin   Prix des libraires du Québec   Prix du Gouverneur général 1984   Prix du Gouverneur général 1987   Prix du Gouverneur général 1999   Prix littéraires du Journal de Montréal   Québec   Radio-Canada   Radiothérapie   Rita Lafontaine   Révolution tranquille   Théâtre du Rideau Vert  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^