Silex

Infos
Fragments et éclats de silex Le silex est une roche sédimentaire siliceuse très dure, constituée de calcédoine presque pure, et d'impuretés telles que de l'eau ou des oxydes, ces derniers influant sur sa couleur.
Silex

Fragments et éclats de silex Le silex est une roche sédimentaire siliceuse très dure, constituée de calcédoine presque pure, et d'impuretés telles que de l'eau ou des oxydes, ces derniers influant sur sa couleur.

Gisements

inclusions de couches de silex dans un sol calcaireTrès abondant, le silex se trouve comme accident siliceux dans la craie ou dans le calcaire sous forme de nodules, et dans des sols argileux, certains de ces sols (comme en Haute-Normandie ou en Champagne) étant des altérations de la craie.

Formation

Le silex est formé lorsque l'eau de mer est saturée en silice. Ce phénomène se produit soit en climat tropical, quand les sols rouges subirent une altération physique et chimique (météorisation) intense, soit par la décomposition des exosquelettes silicieux d'organismes marins tels que les éponges. La silice précipite alors sur le lit des océans en comblant les cavités laissées dans la craie (ou une autre forme de calcaire) et se cristallise en nodules. Le nodule, en se formant, épigenise les calcaires environnants, c'est-à-dire que les molécules de carbonate de calcium sont remplacées une à une par des molécules de silice, sans changer la structure originelle de la roche ; ainsi le silex croît aux dépens du calcaire. Le phénomène de formation d'un nodule de silex s'arrête lorsque les dépôts de calcaire l'ensevelissent et le privent de l'apport en silice dissoute dans l'eau. L'enveloppe du nodule, le cortex, est composé d'impuretés (dépôts organiques, ...) repoussées vers l'extérieur lors de la croissance du silex. On peut retrouver des fossiles dans un nodule de silex, en général assez mal conservés.

Utilisation

Le silex est marié à la brique pour créer des effets décoratifs à Saint-Valery-sur-Somme Le silex a été utilisé tout au long de la Préhistoire et de la Protohistoire pour la fabrication d'outils et d'armes, du fait de sa faculté de se fractionner selon des lois constantes et contrôlables, en formant des arêtes tranchantes (cassure conchoïdale). Il a également été employé dans le cadre des techniques de production de feu : frappés contre une roche riche en fer ou contre un morceau d’acier, les silex produisent des étincelles susceptibles d'être fixées par des matériaux tels que l'amadou. Du XVIIe au XIXe siècle, le silex a été utilisé en tant que percuteur pour les fusils (platine à silex).

Bibliographie

- Le Silex en Basse-Normandie : de la matière à la manière de bâtir, CRECET, Coll. Carnets d'ici, 2006

Voir aussi

-Chaille
-Faire du feu
-Silice
-Calcédoine

Lien externe

- Catégorie:Roche sédimentaire Catégorie:Sédimentologie Catégorie:Préhistoire ca:Sílex cy:Callestr da:Flint de:Feuerstein en:Flint eo:Siliko es:Sílex fi:Piikivi he:צור (סלע) it:Selce) ja:燧石 ko:플린트 la:Silex lt:Titnagas nl:Vuursteen pl:Krzemień pt:Sílex ru:Кремень sl:Kremen sv:Flinta vi:Đá lửa (lịch sử) zh:燧石
Sujets connexes
Amadou   Argile   Arme   Calcaire   Calcédoine   Carbonate de calcium   Chaille   Climat tropical   Conchoïdal   Craie   Exosquelette   Haute-Normandie   La Champagne   Météorisation   Outil   Oxyde   Platine à silex   Porifera   Protohistoire   Préhistoire   Roche sédimentaire   Saint-Valery-sur-Somme   Silice   Sol (pédologie)   Techniques de production de feu  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^