Témoignage (peinture)

Infos
Témoignage est le nom d'un groupe composé de peintres ( notamment Jean Bertholle, Jean Le Moal), de sculpteurs (Étienne Martin, François Stahly), d'écrivains et de musiciens, animé à Lyon en 1936 par Marcel Michaud (1898-1958).
Témoignage (peinture)

Témoignage est le nom d'un groupe composé de peintres ( notamment Jean Bertholle, Jean Le Moal), de sculpteurs (Étienne Martin, François Stahly), d'écrivains et de musiciens, animé à Lyon en 1936 par Marcel Michaud (1898-1958).

Marcel Michaud

"C'est un Lyonnais de souche, qui s'est 'fait tout seul', mène de front des activités syndicales, une collaboration à des publcations d'extrême-gauche, crée une université populaire, rencontre le docteur Malespine, lui-même correspondant très actif à Lyon des activités dada et surréalistes, qui publie la revue Manomètre. Marcel Michaud tisse peu à peu sa toile, multiplie les rencontres (Germaine Dulac, Marianne Oswald, Blaise Cendrars, Albert Gleizes, Étienne Martin, Moholy-Nagy, Le Corbusier, René Daumal, les frères Pierre et Édouard Loeb, Yvonne et Christian Zervos, Kahnweiler, Ernst, Picasso et René Char", résume Jean-Jacques Lévêque (Le Triomphe de l'art moderne, III, Les années folles, Éditions ACR, p.568).

Les expositions de "Témoignage"

Le groupe ne prend le nom de "Témoignage" qu'après sa première manifestation publique : sa participation, obtenue grâce au peintre Louis Thomas, au très conventionnel "Salon d'automne" de Lyon de 1936. Se trouvent ainsi réunies des œuvres, notamment, des peintres Jean Bertholle (1909-1996) qui signe alors Aléric, Bissière, René Maria Burlet, Charlotte Henschel (1898-1985), Kieffer, Jean Le Moal (1909-2007), Camille Niogret, Jean Silvant, Louis Thomas, Nicolas Wacker (1897-1976) et du sculpteur Étienne Martin (1913-1995). "On a prononcé sans mesure, à propos de ce groupe, le mot 'surréalisme'. Les œuvres exposées ici sont, en effet, l'expression d'aventures, pour ne pas dire de drames, personnelles. Leurs auteurs, évidemment, ont profité des leçons cubistes pour ce qui est de la construction et du souffle véhément, poétique, de l'apport surréaliste. Mais je crois faux de les classer d'emblée dans une école." écrit en octobre 1936 Michaud dans "Lyon républicain". "Association par affinité d'inquiétude et non de certitude", c'est ainsi que Michaud définit le groupe qui réunit également Lucien Beyer (1908-1981), René-Maria Burlet (1911-1992), Joseph Silvant (1908-1977), Dimitri Varbanesco (1908-1963). En 1937, Michaud fonde en avril la revue "Le poids du monde" (quatre numéros jusqu'en décembre 1940) et sept artistes du groupe, dont Bertholle, Le Moal et Varbanesco, exposent à Grenoble en juin, dans la magasin de l'Équipement de la maison. Lors du vernissage sont données des œuvres musicales de Jacques Porte et César Geoffray, et sont lus des poèmes de Michaud et de Jean Duraz. Le groupe expose ensuite de nouveau au Salon d'automne de Lyon. Une première exposition de "Témoignage" à Paris a lieu en mai et juin 1938 au 9 rue des Canettes à la galerie "Matières" de René Breteau à qui Lucien Beyer a fait rencontrer les jeunes peintres parisiens du groupe dans l'atelier d'Étienne Martin (peintures de Bertholle, Lucien Beyer, Charlotte Henschel, Jeanneret, Le Moal, Manessier (1911-1993), Thomas, Dimitri Varbanesco, Vielfaur, Nicolas Wacker et Zelman (1905-1945), sculptures de Klinger, Étienne Martin, François Stahly (1911-2006), objets d'artisanat de Paul Beyer, Anne Dangar, Marcel Duchamp, Claude-Stahly-Favre, Lucie Deveyle, Étienne Noël, Vera Pagava (1907-1988), Talboutier, Verhuven, musique de César Geoffray, poèmes de Michaud et Jean Duraz). L'exposition rencontre un grand succès. "Picasso y vint un jour avec Dora Maar et se montra particulièrement intéressé", se souviendra Bertholle. La même année "Témoignage" expose ensuite au Salon d'automne de Lyon puis en décembre à l'atelier Burlet-Minotaure à Lyon. En juin et juillet 1939 René Breteau présente à nouveau "Témoignage" à Paris dans sa nouvelle galerie "Matières et formes", rue Bonaparte, les peintres Burlet, Hector de Pétigny et Silvant se substituant à Manessier et Vielfaur. Dispersé par la guerre, le groupe est exposé à Lyon en novembre et décembre 1940 dans la galerie "Folklore" qu'ouvre Michaud (peintures de Marcel Avril, Bertholle, Beyer, Burlet, Lucien Chardon, Albert Gleizes, Le Moal, Niogret, Robert Pernin, Thomas, sculptures d'Étienne Martin, Georges Salendre, François Stahly). Par la suite Marcel Michaud présente en 1941, 1942, 1943 et 1947 des expositions sous le signe de "Témoignage", en substituant de nouveaux artistes au groupe fondateur. Les musées de Lyon et de Saint-Étienne conservent plusieurs œuvres acquises auprès de Michaud. Des œuvres de plusieurs peintres ayant appartenu au groupe Témoignage sont plus particulièrement conservées au Musée des Beaux-Arts de Lyon , notamment de Bertholle ("La spirale", 1939; "Corsaire", 1952; "Composition", 1953), Le Moal ("Personnage assis" 1936; "Composition à l'as de cœur", 1938; "Objets", 1950; "Composition picassique", 1955) Manessier ("La jeune musicienne", 1943; "Angelus domini", 1947) et Étienne Martin ("La Sauterelle", 1933).

Jugements

-"Réunissant peintres, sculpteurs, poètes, musiciens dans une nébuleuse spiritualiste - un mélange d'anarcho-syndicalisme, de revendication prolétarienne, de mysticisme chrétien, d'ésotérsme de lecteurs de la kabbale -, il se formule, néanmoins, assez clairement, dans les arts plastiques, comme un essai de synthèse entre le cubisme et le surréalisme". :Jean-Jacques Lerrant, Marcel Michaud, découvreur de talents, dans "Le Monde", 14-15 mai 1989
-"La liste des noms régulièrement associés aux premières expositions permet de dégager un 'tronc commun', le noyau des artistes de Témoignage, confirmé par la liste des membres du comité de rédaction de la revue Le Poids du Monde. L'essentiel du groupe se compose ainsi de treize personnes : Jean Bertholle, Lucien Beyer, René-Maria Burlet, Jean Duraz, César Geoffray, Jean Le Moal, Étienne Martin, Marcel Michaud, Jacques Porte, Joseph Silvant, François Stahly, Louis Thomas, Dimitri Varbanesco." :Bernard Gavoty, Marcel Michaud, Lyon, 1933-1958, Stylclair, Groupe Témoignage, Galerie Folklore, Espace Lyonnais d'Art Contemporain, Lyon, 1989 (p. 19)

Bibliographie

-Groupe Témoignage, 1936-1943, Musée des Beaux-Arts, Lyon, 1976. 30px
- Marcel Michaud, Lyon, 1933-1958, Stylclair, Groupe Témoignage, Galerie Folklore, texte de Bernard Gavoty, Espace Lyonnais d'Art Contemporain, Lyon, 1989 (76 p.) 30px
-Alain Vollerin, Le groupe Témoignage de Lyon, Mémoire des Arts, Lyon, 2001 (120 p.) . Témoignage Témoignage Témoignage
Sujets connexes
Albert Gleizes   Alfred Manessier   Blaise Cendrars   Cubisme   Daniel-Henry Kahnweiler   Dimitri Varbanesco   Dora Maar   François Stahly   Germaine Dulac   Grenoble   Jean Bertholle   Jean Le Moal   Le Corbusier   Le Monde   Lyon   Marcel Duchamp   Marcel Michaud   Marianne Oswald   Max Ernst   Musée des Beaux-Arts de Lyon   Nicolas Wacker   René Char   René Daumal   Roger Bissière   Rue Bonaparte   Surréalisme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^