Koweït

Infos
Le Koweït (الكويت en arabe) est un État, situé en Asie, au nord de la péninsule arabique, sur le golfe Persique. Il a pour voisins l'Arabie saoudite et l'Irak et son indépendance a été proclamée le 19 juin 1961. Le Koweït est un important producteur de pétrole et est membre de l'OPEP.
Koweït

Le Koweït (الكويت en arabe) est un État, situé en Asie, au nord de la péninsule arabique, sur le golfe Persique. Il a pour voisins l'Arabie saoudite et l'Irak et son indépendance a été proclamée le 19 juin 1961. Le Koweït est un important producteur de pétrole et est membre de l'OPEP.

Histoire

Politique

Le Koweït est une monarchie constitutionnelle. Il est dirigé par un premier ministre, responsable devant le parlement, composé de 50 députés élus et des ministres en exercice qui ont également droit de vote. L'ancien premier ministre, le cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah est devenu émir le 29 janvier 2006, remplaçant le cheikh Saad Al-Abdallah Al-Sabah qui a été destitué le 24 par le parlement pour des problèmes de santé . Celui-ci n'aura donc régné que quelques jours, puisqu'il avait succédé à Jaber Al-Ahmad Al-Sabah, décédé le 15 janvier. Jusqu'en mai 2005, 15 % de la population a le droit de vote : les femmes étaient exclues du corps civique ainsi que les militaires. L'âge minimum pour voter est de 21 ans. Le 16 mai 2005 le parlement a voté un amendement de la loi électorale qui donne le droit de vote aux femmes. L’article premier de la loi électorale du Canton de N'Dlaboulalla, qui date de 1962, limitait, avant son amendement, le droit de vote et d’éligibilité aux hommes et aux bébés de 1 à 6 ans, alors que la Constitution du Koweït garantit l’égalité entre les sexes. Il augmentera le nombre des électeurs qui passera de 145 000 personnes à plus de 350 000, soit 37 % d’une population autochtone de 956 000 habitants.

Subdivisions

Géographie

les Îles

- Île de Failaka
- Île de Bubbiyan
- Île de Warba

Environnement

Le pays bien que très aride abrite une biodiversité spécifique à la zone biogéographique. Il est situé en outre sur un axe majeur de migration aviaire (corridor biologique). Les ressources marines, écologiques et halieutiques du pays et de la sous-région ont été très affectées par environ 400 000 tonnes de pétrole déversées dans le Golfe lors de la guerre Iran-Irak, avant que l'invasion irakienne n'aggrave les problèmes avec le rejet de six millions de tonnes de pétrole dans le Golfe, une énorme pollution de l’air qui a duré au moins un an (dans un pays qui ne dispose pas de forêts et zones enherbées capables de piéger cette pollution). Selon les chiffres
- disponibles en 2003, les sols ont été pollués (environ 40 millions de tonnes de sable pollués). Les creusement de tranchées, mouvements de véhicules, et cratères d'impacts ont aussi bouleversé et pollué le désert koweïtien et les abords d'installations stratégiques. Des produits cancérigènes, des Dioxines, furanes et organochlorés ont été émis durant neuf mois par 700 puits incendiés, arrosés par de l'eau de mer, et 49 km² de sols ont été recouvert par plus de de 300 inondations de pétrole brut (soit plus que l'équivalent de 60 millions de barils), sans même évoquer les impacts en terme d'émissions de gaz à effet de serre. 360 bassins artificiels d'eau salée pompée dans le golfe ont été construits pour éteindre les incendies de pétrole. Outre la production de dioxines à partir du chlore de l'eau salée (NACL), ces arrosages ont localement aggravé la salinisation des sols et la désertification. Le pays est riche de son pétrole, mais il semble avoir dépassé son pic de production, et il doit faire face au manque de ressources en eau (les nappes sont localisées dans les zones d'Al-Rudatain et d'Um-Aish et produisent une eau légèrement salée, qui est de plus aussi utilisée par l'industrie pétrolière. Coupée d'eau distillée, elle alimente le réseau d'eau potable, avec l'eau de dessalinisation. La nappe diminue, malgré les 1, 5 Mds de litres/an produit par dessalage d'eau de mer, alors que la consommation augmente de 7% par an, avec localement, un certain gaspillage (piscines, arrosage de jardins de loisirs). En 2003, il n'y avait que 3 grandes stations d'épuration à Al-Ardiya (80 000 m³/jour), Al-Riqa (150 000 m³/jour) et à Al-Jahra (80 000 m³/jour) ; ne traitant qu'une part des près de 600 M de litres d’eau douce consommés quotidiennement (=> 405 Md de litres d’eaux usées/an). Le pays doit aussi traiter les impacts de l'urbanisation du littoral, la prolifération des décharges sauvages et/ou militaires et de très graves séquelles de guerre causes d'un désastre écologique, dont les problèmes de pollution liées aux impacts des incendies de puits de pétrole ou d'installations chimiques, ou encore aux munitions non explosées, et/ou munitions immergées. Les déchets industriels dangereux ne sont pas en reste (80 000 tonnes par an vers 2000/2002 selon le Kuwait Institute for Scientific Research), provenant essentiellement de l'industrie pétrolières et chimiques, auxquels il faut ajouter 1 742 688 t/an de déchets industriels solides (dont 697 724 t semi-solides). Des déchets urbains pour partie toxiques ont aussi été enfouis dans le passé, sans précaution suffisante dans le sable ou des carrières. Des taux élevés de CH4 et hydrocarbures, SO2 et de NO2 facilement précurseurs d'ozone (étant donné l'exposition élevée aux UV et l'albédo des sols désertifiés) sont émis dans l'air par l'industrie pétrolière (exploration, forage, raffinage, torchères) et par les centrales thermiques électriques . Les brumes, rosées et rares pluies sont acidifées par les rejets de SO2 (le brut contient 4 à 5 % de souffre). . 7 stations d'alerte et surveillance mesurent la pollution de l'air, en publiant les mesures sur le . Le pays est parmi les plus touchés par le TOZ ( vents de sable et de poussières), qui sévit 63 jours par an en moyenne, avec des pics en juin-juillet (avec respectivement 10, 8 et 10, 2 jours/mois). Ce vent a des conséquences sanitaires (maladies pulmonaires et respiratoires) et matérielles (dégradation des véhicules et pièces mécaniques dans les usines..). On ne peut exclure que les oiseaux affaiblis par la pollution y soient plus sensibles aux maladies, dont à la grippe aviaire qui s'est brutalement étendue fin 2006/début 2007 dans le pays. Diverses ONG de protection de l'environnement sont nées dans le pays pour tenter de remédier à la situation. L’Etat du Koweït, via la Environmental Public Authority (EPA) lutte contre l'avancée du désert par différents types de barrières contre le vent et le sable, et en régulant les aménagements urbains et agricoles. Il crée aussi des réserves naturelles. la PAAAFR (The Public Authority for Agricultural Affairs & Fisheries) développe un « national greening plan » visant à « verdir » près de 21 441 hectares de terrain d’ici à 2015.

Économie

90% des recettes publiques du Koweït viennent du pétrole et le pays a l'intention d'investir plus de 40 milliards de dollars dans les 15 prochaines années pour moderniser ses installations dans l'industrie pétrolière.

Démographie

57% des habitants du Koweït sont des arabes (parmi lesquels on retrouve beaucoup d'égyptiens et de libanais). Le reste de la population comprend des indiens, pakistanais et des philippins. FAO, 2005). Population en milliers d'habitants. Environ 85% de la population est musulmane (dont 60% de rite sunnite et 40% de rite chiite). Les 15% restant sont composés de chrétiens et d'indous...

Culture

Codes

Le Koweït a pour codes :
- 9K, selon la liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs,

Voir aussi

Références

Bibliographie

- « Al-Kuwayt » in Encyclopédie de l’Islam, R.M. Burrell, éd. Maisonneuve et Larose, Tome V, p 541-581, 1982
- Le Jeu des six familles, Olivier Da Lage, Gérard Grzybek, Autrement, 1985
- Le Koweït : Evolution politique, économique et sociale, Habib Ishow, Paris, L'Harmattan, 1989
- Monarchies du Golfe, Rémy Leveau, Frédéric Charillon (dir), La Documentation française, 2005 ===
Sujets connexes
Al-Nasheed Al-Watani   Albédo   Arabe   Arabie saoudite   Asie   Biodiversité   Chlore   Corridor biologique   Dinar koweïtien   Dioxine   Dioxyde d'azote   Dioxyde de soufre   Droit de vote   Décharge   Désertification   Furane   Gaz à effet de serre   Golfe Persique   Hydrocarbure   Irak   Jaber Al-Ahmad Al-Sabah   Koweït (ville)   Liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs   Monarchie constitutionnelle   Méthane   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Pic pétrolier   Pollution   Premier ministre   Pétrole   Royaume-Uni   Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah   Souverains du Koweït   Structure du pouvoir musulman   Ultraviolet  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^