Péronne (Somme)

Infos
Centre-ville (rue St-Fursy menant tout droit à l'Hôtel-de-ville ainsi qu'à Historial par les 1ère et 2ème rues à gauche) Péronne est une commune française, située dans le département de la Somme et la région Picardie.
Péronne (Somme)

Centre-ville (rue St-Fursy menant tout droit à l'Hôtel-de-ville ainsi qu'à Historial par les 1ère et 2ème rues à gauche) Péronne est une commune française, située dans le département de la Somme et la région Picardie.

Géographie

Péronne est située dans le Santerre. Elle est desservie par les autoroutes et , et se trouve sur la Nationale .

Administration

Démographie

Devise

Urbs nescia vinci (ville qui ignore la défaite)

Héraldique

Histoire

Les ruines de la grande place de Péronne après la Première guerre mondiale Située sur une colline, dominant la Somme et ses étangs, Péronne fut, dès l'époque mérovingienne, une place forte redoutable. Au , des remparts sont construits. Il n'en reste plus aujourd'hui que la « Porte de Bretagne », unique vestige de l'ancienne forteresse. Le roi Charles le Simple y meurt captif, en 929, dans un donjon. Au , Philippe-Auguste fait construire les tours du château. Entouré de fossés, une herse en défend l'entrée.
- en 1468, Charles le Téméraire extorque un traité à Louis XI retenu prisonnier au château ;
- en 1536, Charles Quint assiège la ville, sans succès. Catherine de Poix, dite « Marie Fouré » défend la cité, précipitant un Espagnol du haut d'un rempart ;
- le 14 septembre 1641, Louis XIII et Honoré II Grimaldi signent un traité plaçant la principauté de Monaco sous le protectorat de la France. Peu de villes ont été autant mêlées à l'Histoire de la France, peu de villes ont été aussi souvent dévastées. Incendiée, pillée lors des invasions normandes, gravement endommagée lors du siège des Espagnols, dévastée par les Allemands en 1870, totalement détruite en 1917, bombardée et incendiée en mai 1940 par l'aviation allemande, Péronne porte en son blason deux croix de guerre et celle de la Légion d'honneur.

Lieux et monuments

Façade ouest de l'église Saint-Jean-Baptiste La rue Louis XI débouche vers Historial aménagé dans le château fort.
- Église Saint-Jean-Baptiste : Détruite quasiment totalement entre 1914 et 1918, puis très partiellement en 1944, sa façade de style gothique flamboyant est restée debout. Elle recèle également une peinture murale du XVII siècle : "La bonne mort". Péronne la catholique possédait 7 paroisses avant la Révolution.
- Devant l'église se dresse la statue de Marie Fouré, héroïne péronnaise qui stigmatise la résistance des Péronnais face aux troupes de Charles Quint lors du siège de 1536.
- Le Musée Alfred Danicourt, fondé dans l'hôtel-de-ville en 1877, est le seul musée de la Somme à avoir été entièrement pillé et détruit par les troupes allemandes entre 1916 et 1918. Il perdit 98 % de ses collections. Seuls quelques trésors archéologiques furent sauvés par le conservateur qui les enterra à l'entrée des Allemands dans la ville en 1914. Ces trésors seront à nouveau soustraits à "l'intérêt" allemand en 1941. Oublié par la première reconstruction, le musée ne retrouve sa place dans l'hôtel-de-ville qu'après 1955 et la seconde reconstruction du bâtiment.Son fondateur, l'ancien maire Charles Alfred Danicourt, avait fait de ce musée un phare culturel pour la Somme avant 1900. On y trouve encore aujourd'hui l'une des plus belles collections au monde de monnaies gauloises, de l'orfèvrerie antique, du mobilier funéraire mérovingien, un panorama de la production régionale de silex durant la Préhistoire, ou quelques beaux exemples de la peinture picarde des XIX - XX siècles.
- La ville de Péronne est également connue pour son monument aux morts, la "Picardie maudissant la guerre", oeuvre de l'architecte Louis Faille, représentant une femme picarde dressant le poing au-dessus du corps de son fils ou son mari tué à la guerre.
- Monument du Marin Delpas, rappelant la défense de la ville et sa chute lors du siège par les Prussiens en l'hiver 1870-1871.
- Monument australien, qui rappelle la prise héroïque d'un quartier de la ville par les soldats australiens en 1918.
- La Porte de Bretagne, avec son réseau fortifié, présente encore l'aspect défensif de Péronne (place forte française et ville frontière à deux pas des possessions espagnoles) jusqu'au XX siècle.
- Installé dans l'ancien château médiéval de la ville, aujourd'hui propriété du département, l'Historial de la Grande Guerre est le lieu de visite incontournable pour les passionnés de la Première Guerre mondiale et le public scolaire. Le musée, construit en 1992, est l'oeuvre de l'architecte Henri Ciriani, qui y a imaginé un parcours muséographique sensible, illustrant architecturalement le déroulement du conflit. Le bâtiment est caractérisé par la blancheur de son béton ponctué de petits cyclindres, symbolisant des tombes militaires. Ce musée trilingue, axé sur la présentation comparative des pays déchirés par le conflit, présente des eaux-fortes du peintre allemand Otto Dix.

Personnalités liées à la commune

Statue de Marie Fouré à l'angle de l'église St-Jean-Baptiste
- Saint-Fursy, patron de la ville
- Marie Fouré, héroïne locale.
- Louis Alexandre Vinchon
- Pierre Mac Orlan
- Béranger
- Louis XI
- Francis Tattegrain
- Hector Crinon
- Alfred Danicourt

Economie et tourisme

- Péronne est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Péronne. Elle gère le port de Péronne et le camping.
- Nichée au cœur de la vallée de la Somme, entre étangs et champs de grandes cultures, la ville est connue comme le paradis des pêcheurs et des chasseurs.

Jumelages

-
-
-

Voir aussi

- Communes de la Somme

Bibliographie

- « Histoire générale de Péronne » - Jules Dournel - éd. La Vague verte (reprint) :- Tome 1 : De l’origine à 1610 - 260 pages - ISBN 2.913924.12.3 :- Tome 2 : De 1610 à 1880 - 260 pages - ISBN 2.908913.15.8 ==
Sujets connexes
Alfred Danicourt   Arrondissement de Péronne   Béranger   Canton de Péronne   Catherine de Poix   Chambre de commerce et d'industrie de Péronne   Charles Quint   Charles le Téméraire   Chef-lieu   Communauté de communes de la Haute Somme   Communes de la Somme   Croix de guerre   Eau-forte   France   Francis Tattegrain   Hector Crinon   Henri Ciriani   Historial de la Grande Guerre   Louis Alexandre Vinchon   Louis Faille   Louis XI de France   Légion d'honneur   Monaco   Monument aux morts   Mérovingiens   Otto Dix   Philippe II de France   Picardie   Pierre Mac Orlan   Place forte   Première Guerre mondiale   Révolution française   Santerre   Somme (département)   Somme (fleuve)   Sous-préfecture  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^