Philippe Streiff

Infos
Philippe Streiff (né le 26 juin 1955 à La Tronche, France) est un ancien pilote automobile français. Présent en Formule 1 de 1984 à 1988, il est resté paralysé suite à un grave accident survenu en préparation de la saison 1989, le 15 mars 1989 lors d'essais privés sur le circuit de Jacarepagua à Rio de Janeiro au Brésil.
Philippe Streiff

Philippe Streiff (né le 26 juin 1955 à La Tronche, France) est un ancien pilote automobile français. Présent en Formule 1 de 1984 à 1988, il est resté paralysé suite à un grave accident survenu en préparation de la saison 1989, le 15 mars 1989 lors d'essais privés sur le circuit de Jacarepagua à Rio de Janeiro au Brésil.

Biographie

Carrière sportive

Après de brillantes études à l'École nationale supérieure d'arts et métiers d'Aix en Provence, Philippe Streiff remporte le "Volant Motul" en 1977 à l'école de pilotage de Nogaro et, suite à sa prestation convaincante, décide de se consacrer pleinement au sport automobile en s'engageant en 1978 dans le championnat de France de Formule Renault. Après un passage convaincant dans le championnat d'Europe de Formule 3, il retourne en France où il remporte le titre national de F3 en 1981. En 1982, Streiff accède au championnat d'Europe de Formule 2, au sein de l'écurie française AGS. Régulièrement présent dans la première partie du peloton, il doit néanmoins attendre l'ultime manche du championnat 1984 disputée sur le circuit britannique de Brands-Hatch pour décrocher son premier succès dans la catégorie. En fin de saison, il effectue également ses grands débuts en Formule 1 à l'occasion du premier GP du Portugal à Estoril, où il pilote la troisième monoplace de l'écurie Renault aux côtés de Patrick Tambay et du Britannique Derek Warwick. En 1985, Streiff dispute le premier championnat de Formule 3000 (discipline qui a succédé à la Formule 2), toujours chez AGS. Mais à la mi-saison, grace au soutien du Groupe Blanchet-Locatop, Philippe est appelé en Formule 1 par l'écurie Ligier pour remplacer le pilote italien Andrea de Cesaris, auteur de multiples sorties de route et dont Guy Ligier veut se séparer. Le jeune espoir débute brillamment lors du GP d'Italie à Monza ou il se classe 9. Quinze jours plus tard il se classe 8 du GP de Belgique sur le redouté tobogan de Spa-Francorchamps. Au GP d'Europe à Brands Hatch, il occupe la 5 place sur la grille de départ. Au GP d'Afrique du Sud, Ligier ayant déclaré forfait à la demande des autorités françaises en réaction à la politique d'apartheid, Streiff est appelé par Tyrrell pour remplacerr le jeune espoir allemand Stefan Bellof (lequel vient de se tuer dans une course d'endurance à Spa). De retour chez Ligier, il termine brillamment la saison par un podium en se classant 3 au GP d'Australie. Après s'être accroché dans le dernier tour avec son coéquipier Jacques Laffite, c'est sur trois roues qu'il franchit la ligne d'arrivée. La pige effectuée par Streiff chez Tyrrell au GP d'Afrique du Sud 1985 aboutit à son engagement à temps complet pour le championnat 1986. Après deux saisons peu concluantes au sein d'une équipe loin de son lustre d'antan, il retrouve en 1988 l'écurie AGS, désormais en F1. Au sein d'une équipe considérée comme le petit poucet de la F1, Streiff n'obtient aucun résultat notoire, mais offre à son employeur son jour de gloire à l'occasion du GP du Canada 1988, où les caméras suivent attentivement son duel avec le champion du monde en titre Nelson Piquet (qui pilote une Lotus-Honda turbo) pour le gain de la quatrième place. Son petit exploit est hélas interrompue par une défaillance mécanique qui le contraint à l'abandon. La vie de Philippe Streiff bascule début 1989. Présent avec AGS sur le circuit de Jacarepagua à Rio de Janeiro au Brésil pour une séance d'essais privés préparatoires à la saison 1989, il est victime d'un trés grave accident le 15 mars 1989 qui le laisse tétraplégique.

Reconversion

En 1991, Philippe Streiff ouvre porte de la chapelle au nord de Paris un kart indoor. Puis, à partir de 1993 et pendant plusieurs années, il organise à Bercy une compétition de karting mettant aux prises les meilleurs kartmen en activité, mais également plusieurs personalités établies du sport automobile, y compris de la Formule 1. L'édition inaugurale de 1993 est notamment restée célèbre pour avoir accueilli le tout dernier duel entre Alain Prost et Ayrton Senna. Très actif sur le terrain des conditions de vie des personnes handicapées, Philippe Streiff est devenu en 2002 conseiller technique à la délégation interministérielle aux personnes handicapées, placée sous la tutelle du ministère de la santé. En 2007, il est nommé conseiller technique au Ministère des transports, de l’équipement, du tourisme et de la mer, au sein de la direction de la sécurité et de la circulation routière.

Bibliographie

-Drapeau Rouge, Gilles Gaignault , François Xavier Magny et Renaud de Laborderie, Solar, 1992 ----- Catégorie:Pilote automobile français Catégorie:Pilote de Formule 1 Catégorie:Pilote Tyrrell Catégorie:Pilote Ligier Catégorie:Naissance en 1955 de:Philippe Streiff en:Philippe Streiff es:Philippe Streiff hu:Philippe Streiff it:Philippe Streiff ja:フィリップ・ストレイフ nl:Philippe Streiff pt:Philippe Streiff ro:Philippe Streiff sl:Philippe Streiff sv:Philippe Streiff
Sujets connexes
AGS   Alain Ferté   Alain Prost   Andrea de Cesaris   Ayrton Senna   Championnat de France de Formule 3   Championnat du monde de Formule 1 1984   Championnat du monde de Formule 1 1986   Championnat du monde de Formule 1 1988   Formule 1   Formule 2   Formule 3   Formule 3000   Formule Renault   France   Grand Prix automobile d'Australie 1985   Guy Ligier   Honda   Jacques Laffite   La Tronche   Ligier   Nelson Piquet   Nogaro   Palais omnisports de Paris-Bercy   Renault F1 Team   Stefan Bellof   Team Lotus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^