Louis le Pieux

Infos
Louis I dit le Pieux ou le Débonnaire est né en 778 et mort le 20 juin 840 sur une île du Rhin à Ingelheim près de Mayence en Allemagne. Il fut inhumé auprès de sa mère en l'Abbaye Saint-Arnoul de Lay-Saint-Christophe Après destruction de l'abbaye et de nombreux tranferts, le sarcophage de Louis le Pieux se trouve au Musée de la Cour d'Or de Metz.. Il est né en été 778, en l'absence de son père Charlemagne, qui entreprenait à ce moment là une exp
Louis le Pieux

Louis I dit le Pieux ou le Débonnaire est né en 778 et mort le 20 juin 840 sur une île du Rhin à Ingelheim près de Mayence en Allemagne. Il fut inhumé auprès de sa mère en l'Abbaye Saint-Arnoul de Lay-Saint-Christophe Après destruction de l'abbaye et de nombreux tranferts, le sarcophage de Louis le Pieux se trouve au Musée de la Cour d'Or de Metz.. Il est né en été 778, en l'absence de son père Charlemagne, qui entreprenait à ce moment là une expédition militaire vers l'Espagne. Sa mère, Hildegarde de Vintzgau, le mit au monde à la villa Cassino­gilum, Chasseneuil-du-Poitou. Il avait un frère jumeau, Lothaire, qui mourut peu après. Louis le Pieux fut roi d'Aquitaine (781-814) et empereur d'Occident (814-840). Son règne fut marqué par de nombreuses menaces sur l'unité de l'Empire carolingien légué par son père Charlemagne : ses fils se révoltèrent contre lui et il dut faire face aux raids des Vikings. Durant cette période, les ambitions des aristocrates s'affirmèrent de plus en plus, menaçant le pouvoir impérial.

Histoire

C'est en tant que dernier fils survivant que son père Charlemagne lui donne le titre d'empereur d'Occident, le 11 septembre 813 à Aix la Chapelle. Au mois de septembre de cette même année (813), le susdit empereur Charles réunit une grande assemblée du peuple au palais d'Aix. Venant de tout son royaume et empire s'assemblèrent évêques, abbés, comtes, prêtres, diacres et assemblée des Francs auprès de l'empereur à Aix ; et là ils élaborèrent quarante-six chapitres sur ce qui était nécessaire à l'Église de Dieu et au peuple chrétien. Ensuite se tint une assemblée avec les dits évêques, abbés, comtes et nobles du royaume franc, et ils firent de son fils Louis un roi et un empereur. Ce à quoi tous consentirent pareillement, déclarant que cela était justifié ; et cela plut au peuple, et avec le consentement et l'acclamation de tout le peuple, il fit son fils Louis empereur avec lui, et il perpétua l'empire par la couronne d'or, le peuple acclamant et criant : Vive l'empereur Louis ! Et ce fut une grande joie dans le peuple ce jour-là. Chronicon Moissacense…, n°813, éd. G.H. Pertz, Scriptores, t. 1, M.G.H., Hanovre, 1826, p. 310. Charlemagne et son fils Louis le Pieux L'empire ne fut pas donc pas découpé, comme il était coutume de le faire à l'époque. En octobre 816, il est sacré par le pape Étienne IV à Reims. Avec Ermengarde de Hesbaye il a trois fils : Lothaire, Louis et Pépin. Le premier doit recevoir l'empire d'Occident, Louis la Bavière et Pépin l'Aquitaine. C'est ainsi que Louis le Pieux, en prévision de sa succession, découpe et partage son empire en juillet 817 dans un document appelé Ordinatio Imperii. Ces dispositions se heurtent à la révolte de son neveu Bernard, roi d'Italie, petit-fils de Charlemagne. Après avoir durement châtié Bernard en lui faisant crever les yeux (818), l'empereur, accablé de remords et pour expier sa cruauté, se sent obligé de faire pénitence publique ( 822). Cet acte ébranla fortement son prestige. Devenu veuf en 819, Louis se remarie avec Judith de Bavière, de la dynastie Welf, qui lui donne un fils en 823, le futur Charles le Chauve. Judith essaie d'écarter ses beaux-fils du pouvoir. La naissance de Charles vient bouleverser le partage de 817 : il faut possessionner ce nouveau descendant. Aussi, dès 829, Louis le Pieux modifie sa succession pour y intégrer Charles. Lothaire réunit plusieurs aristocrates et forme le parti de l'unité de l'empire. Une première révolte éclate en 830 : les trois fils de Louis le Pieux se rebellent contre leur père et le contraignent à enfermer Judith dans un monastère. La succession est encore revue : le titre impérial n'a plus de successeur, les fils ont chacun un royaume indépendant. En juin 833, une nouvelle rébellion des frères fait vaciller le pouvoir : l'empereur, Judith et le petit Charles sont enfermés. En novembre 833, Lothaire impose à son père Louis le Pieux une pénitence publique à Saint-Médard de Soissons ; ce dernier est déposé de sa dignité impériale. Mais l'opinion publique se retourne contre les frères et ceux-ci se divisent pour s'opposer. En 835, Louis retrouve son titre d'empereur. Deux ans plus tard, Louis le Pieux constitue un vaste royaume pour son dernier fils Charles, ce qui entraîne les rancœurs des autres. Après la mort de Louis le Pieux en 840, les hostilités entre les fils reprennent aussitôt.

Pourquoi le surnom « le Pieux » ?

N'étant pas le fils aîné de Charlemagne, Louis fut d'abord destiné à une carrière monastique et fut instruit dans la religion. Durant son règne, il réforme les monastères et change de politique vis-à-vis de la papauté en s'engageant à respecter les États de l'Église et à ne pas intervenir dans les élections pontificales ; le pape retrouve ainsi, après le contrôle exercé par Charlemagne, une certaine indépendance politique. À sa cour, il s'entoure de prélats et de clercs qui le conseillent tels que Agobard (778-840) et Benoît d'Aniane (750-821). En 822, il accomplit une pénitence publique à Attigny. En somme, la politique religieuse de Louis le Pieux a eu pour objectif de renforcer l'unité de l'empire, un empire carolingien fondamentalement chrétien. Ce surnom de Pieux est attesté de son vivant. Le chorévêque de Trèves, Thégan (avant 800 - † 20 mars 849/852), l'un de ses trois biographes ne rédige-t-il pas la Vita Hludovici Pii ? Or Pii signifie Pieux . Même Agobard, très critique envers Judith, fervent soutien de Lothaire et principal artisan de la déposition de Louis en 833 utilise le terme Pii dans son Libro Duo pro Filiis et Contra Iudith Uxorem Ludovici Pii !! L'autre surnom de "débonnaire" n'apparaît qu'une fois durant le haut Moyen Âge, sous la plume de L'Astronome, un autre de ses biographes. Il n'emploie le terme latin "Mittisum" que l'on a traduit par débonnaire qu'une seule fois dans son récit. Malheureusement pour Louis, ce terme sera repris en 1275 par Primat, clerc à Saint-Denis, dans les Grandes chroniques de France, puis par une cohorte d'historiens qui éclipseront le mot Pieux.

Chronologie

- En 834 Hugues (802-844), fils bâtard de Charlemagne, abbé laïc de nombreuses abbayes Saint-Quentin (822-823), Lobbes (836), Saint-Bertin (836), devient archichancelier de Louis le Pieux son demi-frère.

Généalogie

Voir aussi Carolingiens ┌─ Pépin III dit le Bref (v.715-† 768), maire du palais de Bourgogne (741), de Neustrie (741), d'Austrasie (747), roi des Francs (751). ┌─ Charles I dit le Grand ou Charlemagne (747-814), roi des Francs (768), roi des Lombards (774), empereur d'Occident (800). │ └─ Bertrade ou Berthe de Laon dite au Grand Pied (?-783). │ Louis I dit le Pieux │ │ ┌─ Gérold I de Vintzgau (v.725-v.786), comte de Vintzgau. └─ Hildegarde de Vintzgau (v.757-† 783). └─ Emma d'Alémanie (?-?). Fille de Nébi. Louis I dit le Pieux 1) ép. en 793 Theudelinde de Sens 2) ép. en 798 Ermengarde de Hesbaye 3) ép. en 819 Judith (cf. Welfs) │ ├─De 1 Alpaïs (?-?). │ ép. Bégon, fils de Gérard Ier de Paris (cf. Girardides) │ ├─De 1 Arnulf (v.794-?), comte de Sens. ├─De 2 Louis dit le Germanique (v.806-876), roi de Germanie (843-876). │ ép. en 827 Emma (cf. Welfs) │ ├─De 2 Hildegarde (803-860). │ ép. Gérard Ier d'auvergne (cf. Maison de Poitou) │ ├─De 2 Lothaire I (795-† 855), empereur d'Occident (840-855). │ ép. en 821 Ermengarde de Tours (cf. Etichonides) │ ├─De 2 Pépin I d'Aquitaine (797-838), roi d'Aquitaine (817-838). │ ép. Rigarde │ ├─De 2 Rotrude (?-?). │ ├─De 3 Gisèle (?- † 874)). │ ép. Eberhard de Frioul (cf. Unrochides)→ Famille des Unrochides. │ └─De 3 Charles II dit le Chauve (823-877), roi de Francie occidentale (840-877), empereur d'Occident (875-877). 1) ép. Ermentrude d'Orléans (cf. Agilolfing) 2) ép. Richilde (cf. Bosonides) À noter que Gisèle étant née en 820, elle est plus probablement la fille de Judith de Bavière

Notes

Voir aussi

Bibliographie

-
-Jean-Charles Volkmann, Bien Connaître les généalogies des rois de France ISBN 2-877472086
-Michel Mourre, Le petit Mourre. Dictionnaire de l'Histoire ISBN 2-03519265
-Christian Settipani et Patrick Van Kerrebrouck, Nouvelle histoire généalogique de l'auguste maison de France, vol. 1 : La Préhistoire des Capétiens

Lien externe

- Catégorie:Roi de France du Moyen Âge Catégorie:Carolingien Catégorie:Histoire de l'Europe Catégorie:Monarque du Moyen Âge Catégorie:Naissance en 778 Catégorie:Décès en 840 Catégorie:Personnalité aquitaine Catégorie:Histoire de l'Aquitaine bg:Луи Благочестиви br:Loeiz an Deol bs:Ludovik I Pobožni ca:Lluís I el Pietós cs:Ludvík Pobožný cy:Louis Dduwiol da:Ludvig den Fromme de:Ludwig der Fromme el:Λουδοβίκος ο Ευσεβής en:Louis the Pious es:Ludovico Pío et:Ludwig Vaga fa:لویی پارسا fi:Ludvig Hurskas fy:Loadewyk de Fromme he:לואי החסיד hr:Ludovik I. Pobožni hu:I. Lajos francia király it:Ludovico I del Sacro Romano Impero ja:ルートヴィヒ1世 (フランク王) ko:프랑크의 루트비히 1세 la:Ludovicus Pius lb:Louis de Frommen nl:Lodewijk de Vrome no:Ludvig I av Det tysk-romerske rike pl:Ludwik I Pobożny pt:Luís I, o Piedoso ro:Ludovic cel Pios ru:Людовик I Благочестивый sk:Ľudovít I. Pobožný sl:Ludvik Pobožni sr:Луј I Побожни sv:Ludvig den fromme zh:路易一世 (虔诚者)
Sujets connexes
Abbaye de Fulda   Abbaye de Lobbes   Agilolfing   Allemagne   Aquitaine   Arnoul de Metz   Attigny (Ardennes)   Austrasie   Bavière   Benoît d'Aniane   Bernard d'Italie   Bertrade de Laon   Bosonides   Bourgogne   Bégon   Camille Jullian   Carolingiens   Casseuil   Charlemagne   Chasseneuil-du-Poitou   Christian Settipani   Emma d'Alémanie   Emma de Bavière   Empire carolingien   Ermengarde de Hesbaye   Ermengarde de Tours   Ermentrude d'Orléans   Germanie   Gisèle (fille de Louis le Pieux)   Gérard Ier de Paris   Gérold Ier de Vintzgau   Hildegarde de Vintzgau   Judith de Bavière   L'Astronome   Lay-Saint-Christophe   Liste des ducs d'Aquitaine   Liste des empereurs d'Occident   Liste des monarques de France   Lombards   Lothaire Ier   Louis Débonnaire   Louis II de Germanie   Mayence   Musées de Metz   Neustrie   Pénitence   Pépin Ier d'Aquitaine   Pépin le Bref   Reims   Soissons   Trèves (Allemagne)   Unrochides   Viking   Welfs  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^