Libye

Infos
Carte de la Libye La Libye, en forme longue Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, est un pays d'Afrique du Nord. La Libye est membre de la Ligue arabe. Elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par l'Algérie (982 km) et la Tunisie (459 km), au sud par le Niger (354 km) et le Tchad ( km) et à l'est par le Soudan (383 km) et l'Égypte ( km). Elle tire son nom d'une tribu berbère qui était nommée Libou, qui a donné le
Libye

Carte de la Libye La Libye, en forme longue Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, est un pays d'Afrique du Nord. La Libye est membre de la Ligue arabe. Elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par l'Algérie (982 km) et la Tunisie (459 km), au sud par le Niger (354 km) et le Tchad ( km) et à l'est par le Soudan (383 km) et l'Égypte ( km). Elle tire son nom d'une tribu berbère qui était nommée Libou, qui a donné le mot grec Libyè.

Dénomination

Le nom officiel du pays est Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (al-ja'mâhîriyyatu l-°'ara'biyyatu l-lî'biyyatu sh-sha°'biyyatu l-ishtrâ'kiyyatu l-'°uZmà ). Dans la Grèce antique, le terme est utilisé pour désigner toute l'Afrique du Nord jusqu'à l'ouest de l'Égypte. Les trois parties traditionnelles du pays sont la Tripolitaine, le Fezzan et la Cyrénaïque. Dans la mythologie grecque et romaine, Didon vient de Libye.

Histoire

Ère antique

- Dès le , les Lebous installés en Cyrénaïque formaient un peuple redouté des Égyptiens.
- vers 1000 av. J.-C. : Fondation sur la côte libyenne des premiers comptoirs phéniciens.
- : La côte méditerranéenne est dominée par les Carthaginois.
- - : Conquêtes grecque, romaine, vandale et byzantine.
- 631 av. J.-C. : Les Grecs fondent le Royaume de Cyrène, qui deviendra république en 458 av. J.-C. et passera ensuite sous la tutelle des Ptolémées d'Égypte.
- 321 av. J.-C. : Ptolémée I annexe les territoires bordant la Méditerranée, qui seront cédés aux Romains en 96.

La conquête arabo-musulmane

- En 641, les Arabes, conduits par Amr Ibn al-As, conquirent la Cyrénaïque puis la Tripolitaine, progressivement islamisées. Les conquérants musulmans ne parviennent jusqu’au Fezzan qu’en 647
- : Règne des dynasties
- 641-750 : Califat Omeyyade
- 800-909 : Aghlabides
- 909-969 : Fatimides
- 1048 : Invasion Hilalienne
- 1146 : Normands de Sicile
- 1147-1269 : Conquête de l'Ifriqya. Les Almohades unissent l'Afrique du Nord.
- 1236-1574 : Dynastie Hafside

La Libye ottomane

La Libye et le Maghreb en 1843 1551 : Annexion à l'Empire ottoman. 1710-1835 : Dynastie des Qaramanlis. A partir de 1835, la Tripolitaine, dans laquelle Istanbul laissait jusque là une dynastie locale présider au destin de la province, revient sous administration directe ottomane. L'Empire, à la suite de la perte de l'Algérie, occupée par la France à partir de 1830, entend protéger ses provinces occidentales de l'appétit européen. 1843 : Arrivée à Beida du cheikh al-Sanoussi, fondateur de la confrérie al-Sanoussiya. La Tripolitaine et la Cirénaïque, contrairement aux autres provinces ottomanes d'Afrique du Nord, demeurent provinces ottomanes jusqu'en 1911, date de la guerre entre l'Empire Ottoman et l'Italie.

La colonisation italienne, de 1911-1943

1911 (5 octobre) : les Troupes italiennes débarquent à Tripoli et entreprennent la conquête de la Libye. 1912 (18 octobre) : Traité d'Ouchy mettant fin à la guerre italo-turque l'Italie obtient la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Dodécanèse

La colonisation et la résistance

1922-1931 : Résistance armée à l'occupation italienne sous l'égide de Omar Al Mokhtar . 1932 (24 janvier) : le Gouvernement italien annonce l'occupation militaire de toute la Libye après 20 ans de résistance libyenne. 1941 : L'oasis de Koufra aux mains des Italiens est reprise par les forces francaises libres conduites par le colonel Philippe Leclerc de Hauteclocque. C'est la première victoire de la France libre. 1945 : A l'issue de la campagne de Libye, la France et la Grande-Bretagne se partagent l'occupation du pays : Tripolitaine et Cyrénaïque sous contrôle britannique, Fezzan sous contrôle français 1949 (21 novembre ) : L’ONU se prononce en faveur d’un État indépendant incluant les trois provinces libyenne 1950 : L'Emir Muhammad Idriss As-Senousis est désigné comme roi. 1950 (25 novembre ) : Première Assemblée Nationale qui représente les différentes provinces libyennes. 1951 (7 octobre) : Promulgation de la nouvelle constitution libyenne.

Indépendance

1951 (24 décembre) :
Indépendance qui ouvre le règne de Mohammed Idriss el-Sanoussi (Idriss 1). 1953 (28 mars) : La Libye intègre la Ligue Arabe 1955 (10 août) : La France évacue le Fezzan après un accord conclu avec la Libye. 1955 (14 décembre) : La Libye rejoint les Nations unies 1959 : Découverte des gisements pétrolifères à Zilten par la Compagnie Esso.

Le changement de régime de 1969

- 1969 : Mouammar Kadhafi proclame la République.
- 1973 (21 février) : Un Boeing 727 de la Libyan Arab Airlines est abattu au-dessus du Sinaï, par l'aviation israélienne tuant ainsi 110 passagers.
- 1977 (2 mars) : Proclamation de la Jamahiriyya arabe populaire et socialiste.
- 1978 (24 janvier) : Le Département d'État des États-Unis déclare que la Libye serait le premier État contre lequel les États-Unis prendraient des mesures de rétorsion, à cause de sa position sur la question palestinienne.
- 1979 (2 décembre) : des manifestants libyens sacagent l'ambassade des États-Unis à Tripoli, cette crise politique est due au soutien inconditionnel des États-Unis à Israël.
- 1982 (6 mars) : Les États-Unis décrètent un embargo commercial contre la Libye.
- 1984 (8 mai) : Attentat manqué à Tripoli contre le colonel Kadhafi.
- 1986 (24 mars) : Affrontements armés américano-libyens dans le golfe de Syrte.
- 1986 (15 avril) : Raids américains sur Tripoli et Benghazi.
- 1987 (septembre) : Signature d'un cessez-le-feu avec le Tchad.
- 1989 (février) : Adhésion à l'Union du Maghreb arabe (UMA).
- 1992 (15 avril) : Entrée en vigueur d’un embargo international (militaire et aérien) contre la Libye suite aux présomptions de participation des services libyens dans les attentats du Boeing de la Pan Am au dessus de la ville écossaise de Lockerbie en 1988 et du DC-10 d'UTA au dessus Niger en 1989.
- 1992 (15 septembre) : Le territoire libyen est divisé en communes autogérées.
- 1993 (3 avril) : Stricte application de la charia.
- 1993 (octobre) : Durcissement de l’embargo : gel des avoirs financiers et embargo sur les biens d’équipement pétroliers.
- 1994 (3 février) : Fin du différend avec le Tchad sur la Bande d'Aozou, territoire restitué au Tchad.
- 1995 (5 juillet) : Difficultés économiques et politiques, expulsion d’Africains, de Palestiniens et d’Egyptiens.
- 1996 (mars) : Opérations contre des islamistes dans la région de Benghazi.
- 1997 (12 juillet) : Le pouvoir libyen décide de s’investir dans une « politique africaine offensive ».
- 1998 (4-7 février) : Sommet des pays du Sahara et du Sahel (Comessa) à Tripoli.
- 1998 (29 octobre) : Prolongation des sanctions.
- 1999 (5 avril) : Remise des deux suspects de l’attentat de Lockerbie à la justice écossaise pour être jugés aux Pays-Bas devant la cour internationale de justice de La Haye. Suspension de l’application des sanctions décrétées en 1992.
- 1999 (30 août) : Sommet extraordinaire de l’OUA à Tripoli qui milite pour la transformation de l’organisation africaine en Union Africaine.
- 1999 (11 décembre) : Levée effective des sanctions sur la Libye.
- 2001 : Sommet extraordinaire de l’OUA à Syrte : adoption de la charte de l’Union africaine qui remplace l’OUA.
- 2001 (25 août) : Critique officielle de la bureaucratie et de la paralysie économique. Appel au secteur privé.
- 2002 (17 mars) : Un des suspects de l’attentat de Lockerbie est condamné à la prison à perpétuité, l’autre est acquitté.
- 2002 (octobre) : La Libye menace de se retirer de la Ligue arabe.
- 2004 (11 octobre) : L’Union européenne décide la levée de l’embargo militaire européen à l’encontre de la Libye. Cette ancienne colonie italienne est aujourd'hui peuplée d'environ habitants, en majorité Arabes et Berbères. Bien que la langue officielle soit l'arabe, l'italien et l'anglais sont également assez répandus. Indépendante en 1951, la Libye passe dès 1969 sous le contrôle de Mouammar Kadhafi, un colonel d'armée qui entend développer une politique basée sur le panarabisme et le socialisme d'État. Son régime est petit à petit mis sur la sellette par la communauté internationale à cause de sa participation de plusieurs attentats et son soutien à certains mouvements de rébellion et de resistance de par le monde pendant les années 1980. Depuis 2001, vraisemblablement dans le but de pérenniser le régime du colonel Kadhafi, la Libye entreprend de se racheter vis-à-vis des puissances occidentales. Elle a reconnu sa responsabilité dans l'attentat de Lockerbie et a signé un protocole de dédommagement des familles des victimes. De plus, elle a déclaré son intention de combattre le terrorisme international et musulman radical et s'érige maintenant en rempart contre l'immigration illégale en provenance de l'Afrique noire à destination de l'Europe. Enfin, elle a démantelé en 2003 son programme nucléaire et a affirmé son intention de se conformer aux traités internationaux en la matière.

Les unions du colonel

Depuis son arrivée au pouvoir en 1969, le colonel Kadhafi a tenté à plusieurs reprises d'unir la Libye avec d'autres pays arabes ou africains. Voici la liste (non exhaustive) de ces unions avortées:
- 1972: création de l'Union des Républiques arabes regroupant l'Egypte, la Libye et la Syrie (dissoute en 1977);
- 1974: fusion entre la Libye et la Tunisie (restée sans lendemain);
- 1981: fusion entre la Libye et le Tchad (restée sans lendemain);
- 1984: union entre la Libye et le Maroc (dissoute en 1986).

Politique

Article détaillé : Politique de la Libye Mouammar Kadhafi Chef de l'État :
-de facto : Colonel Mouammar Kadhafi (depuis 1969)
-Chef de l'État constitutionnel, depuis 1990 : Abd Ar-Razik Sawsa (Secrétaire général du Congrès populaire) Porté au pouvoir par un coup d'État militaire en 1969, Muammar al-Kadhafi instaura une République arabe et socialiste, sur le modèle de l'Égypte dirigée par Gamal Abdel Nasser. Elle était gouvernée par un Conseil révolutionnaire. En 1973, furent formés des comités populaires conçus comme lieux de l'exercice d'une démocratie directe. En 1977, une nouvelle Constitution instituait la Jamahiriya (État des masses). Aux termes de la Constitution, le pouvoir exécutif est partagé entre le Guide de la révolution, Muammar al-Kadhafi, seize représentants du Congrès général du peuple (CGP), l'Assemblée nationale et son bureau politique. En fait, dans le texte constitutionnel, il existe une imbrication totale des pouvoirs exécutif, législatif voire judiciaire, dans la mesure où la justice est supposée être assurée par le peuple au sein du Comité du peuple pour la justice. Dans la pratique, le chef de l'État prend les grandes décisions, les comités populaires se chargeant de celles de moindre importance.

Subdivisions

Géographie

La Libye est située dans la partie septentrionale du continent africain, délimitée au nord par la Méditerranée. Bien qu'elle s'étende sur une superficie de kilomètres carrés , seule une petite portion de son territoire a été épargnée par le désert.

Relief

Les 9/10 du pays s'étendent sur une des parties les plus arides du Sahara : vastes plateaux désertiques constitués d'ergs sablonneux ou de hamadas rocailleuses, pays plat descendant en pente douce vers la Méditerranée. La Libye ne connaît en effet que peu de points d'élévation dépassant les 900 mètres : le djebel tripolitain (djebel Nefoussa) prolongé par un désert de roches rouges (Hamada al-Hamra), le djebel Akhdar en Cyrénaïque près de la côte et le djebel al-Soda en arrière du golfe de la Grande Syrte. Le point culminant, à 965 mètres, est à la frontière avec le Tchad et fait partie du massif du Tibesti. Sur la côte, en Tripolitaine, la plaine de la Djeffara ne dépasse pas 120 km de largeur.

Climat

Le climat de la Libye est méditerranéen au bord de la mer et désertique ailleurs. Les pluies sont rares et irrégulières 300 à 500 mm sur les monts cyrénaïques où les pluies se manifestent sous une forme torrentielle (15 mm dans le Fezzan). Les températures sont de type continental, présentant de grandes amplitudes (45°C en été ou 5°C en janvier). Le vent desséchant du sud, le ghibli, souffle presque toute l'année. Les rivières sont à sec une grande partie de l'année. Seules sont utilisables les nappes phréatiques qui alimentent des milliers de puits et la Grande Rivière Artificielle, projet pharaonique en cours de réalisation, qui alimentera en eau le nord du pays.

Économie

Avant la découverte du pétrole en 1958, l'agriculture constituait le fondement de l'économie libyenne même si les cultures étaient limitées aux régions côtières. L'élevage jouait un rôle important dans cette société de tradition nomade. L'exploitation pétrolière modifia profondément l'économie : le produit national brut (PNB) passa de 1, 5 milliard de dollars en 1965 à 25, 4 milliards en 1985. La chute du cours du pétrole, depuis cette date, s'est conjuguée avec les effets de l'embargo imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies en 1986 et prolongé en 1993 (voir : Résolution 748 (1992) et Résolution 883 (1993)). Cet embargo, motivé par les accusations dirigées par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis contre le régime de Tripoli, soupçonné d'être impliqué dans différents attentats terroristes (Attentat de Lockerbie etc), ne concerne pas les exportations pétrolières. Il alimente cependant l'inflation (30 % en 1994), contribue au développement d'un marché noir et prive le pays d'un accès à la technologie occidentale. En 1994, le PNB, en régression continue depuis 1991, était de 26 milliards de dollars. Les programmes de développement ont dû être revus à la baisse et le PNB par habitant a diminué d'au moins 25 % en une décennie pour atteindre dollars en 1994. En 2006 le PIB de la Libye à atteint 50, 33 milliards de dollars (PIB/habitant 8433 dollars) La Libye est un important producteur de pétrole (1, 7 million de barils par jour) elle a pour objectif d'augmenter sa production à 3 millions b/j d'ici 2010, 2012, elle est membre de l'OPEP. Voir aussi : Pic pétrolier ~ Ressource non renouvelable.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Libye FAO, 2005). Population en milliers d'habitants. La Libye compte plus de 22% d'étrangers car elle reçoit une forte immigration de la part de la Tunisie , de l'Egypte , de la Turquie et plus récemment du Pakistan. C'est une plaque tournante de l'immigration illégale à destination de l'Italie (Lampedusa) voire de Malte.

Culture

Article détaillé : Culture de la Libye Religion : Islam sunnite

Voir aussi

- Présidents de Libye
- Grande Rivière Artificielle
- Procès VIH contre les professionnels de santé bulgares et palestinien
- Prix Kadhafi des droits de l'Homme ==
Sujets connexes
Afrique   Afrique du Nord   Aghlabides   Algérie   Allahu Akbar   Almohades   Années 1980   Arabes   Attentat de Lockerbie   Autogestion   Bande d'Aozou   Benghazi   Boeing 727   Califat   Carthage   Charia   Climat désertique   Climat méditerranéen   Communauté internationale   Conseil de sécurité des Nations unies   Cour internationale de justice   Culture de la Libye   Cyrénaïque   Didon   Dinar libyen   Djebel   Démocratie directe   Démographie de la Libye   Département d'État des États-Unis   Désert   Embargo   Erg   Europe   Fatimides   Fezzan   France   Février   Gamal Abdel Nasser   Ghibli   Golfe de Syrte   Grande Rivière Artificielle   Grèce antique   Islam   Israël   Italie   Italien   Jamahiriyya   Koufra   La Haye   Libou   Ligue arabe   Lockerbie   Marché noir   Mars (mois)   Mer Méditerranée   Mouammar Kadhafi   Muhammad ibn 'Ali al-Sanusi   Mythologie grecque   Mythologie romaine   Nappe phréatique   Niger   Octobre   Omar Al Mokhtar   Organisation de l'unité africaine   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Ouchy   Palestine   Panarabisme   Pays-Bas   Philippe Leclerc de Hauteclocque   Pic pétrolier   Politique de la Libye   Produit national brut   Présidents de Libye   Ptolémée Ier   Pétrole   Ressource non renouvelable   République   Sahara   Sahel africain   Sanūsiyya   Septembre   Sinaï   Socialisme d'État   Soudan   Surt   Syrte   Tchad   Tibesti   Tripoli (Libye)   Tripolitaine   Tunisie   UTA   Union du Maghreb arabe   Union européenne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^