Mario Dumont

Infos
Mario Dumont (né à Cacouna (Rivière-du-Loup) le ) est un homme politique québécois. Il est député de Rivière-du-Loup à l'Assemblée nationale du Québec, chef de l'Action démocratique du Québec et chef de l'Opposition offficielle à l'Assemblée nationale du Québec.
Mario Dumont

Mario Dumont (né à Cacouna (Rivière-du-Loup) le ) est un homme politique québécois. Il est député de Rivière-du-Loup à l'Assemblée nationale du Québec, chef de l'Action démocratique du Québec et chef de l'Opposition offficielle à l'Assemblée nationale du Québec.

Biographie

Mario Dumont obtient un baccalauréat en économie de l'Université Concordia, à Montréal, en 1993. Il est élu député à l'Assemblée nationale sous la bannière adéquiste dans la circonscription de Rivière-du-Loup aux élections de 1994, de 1998 et de 2003 et celle de 2007. Il a été président de la Commission-jeunesse du Parti libéral du Québec, jusqu'à ce qu'il quitte le parti suite au rejet du Rapport Allaire. Il joue un rôle central, avec le ministre libéral Jean Allaire, dans la fondation et le développement de l'Action démocratique du Québec après l'élection de 1989. Il succède à Allaire en tant que chef du parti après la démission de celui-ci pour des raisons de santé. Il était dans le camp du Oui au référendum de 1995 sur la souveraineté du Québec. Après la défaite du Oui, il a demandé un moratoire de dix ans sur la tenue d'un référendum sur la question nationale québécoise et a élaboré la plate-forme autonomiste de l'ADQ. Politicien de centre-droit, il mise sur une plus grande autonomie du Québec au sein de la fédération canadienne (s'affirmer sans se séparer) et des régions du Québec. Plusieurs de ses mesures politiques impliquent une réduction de la taille de l'État, une régionalisation des responsabilités et des budgets et une plus grande liberté pour les entreprises et les citoyens. Il a défendu la liberté d'expression au moment où CHOI-FM était menacée de fermeture par le CRTC. Selon certains, cet appui aurait permis l'élection de Sylvain Légaré dans la circonscription de Vanier, dans la région de Québec . Curieusement, sa popularité et celle de son parti est toujours aussi grande dans cette région ainsi que dans d'autres régions de l'est du Québec et ce, malgré la disparition des ondes traditionnelles de l'animateur Jeff Fillion. Dans le débat sur les accomodements raisonnables, il a pris position en dénoncant ce qu'il appelle des . Sa plate-forme électorale pour les élections générales québécoises de 2007 comprend l'instauration d'une constitution québécoise dans laquelle seraient enchâssées les .

Postes politiques

-Président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec (1991-1992)
-Coprésident du Réseau des Libéraux pour le NON sur l'entente de Charlottetown lors du référendum de 1992
-Président fondateur du Forum Option-Jeunesse (1993)
-Membre du Groupe Réflexion-Québec (1993)
-Président fondateur de l'Action démocratique du Québec (1994)
-Chef de l'Action démocratique du Québec (depuis 1994)

Fonctions politiques, parlementaires et ministérielles

-Élu, pour la première fois, député de la circonscription de Rivière-du-Loup aux élections générales du 12 septembre 1994
-Membre du Bureau de l'Assemblée nationale du Québec du 2 décembre 1994 au 28 octobre 1998
-Membre de la Commission des institutions de 1994 au 28 octobre 1998
-Réélu député de la circonscription de Rivière-du-Loup aux élections générales du 30 novembre 1998
-Membre de la Commission des institutions du 4 mars 1999 au 12 mars 2003
-Membre du Bureau de l'Assemblée nationale du 24 mars 1999 au 12 mars 2003
-Membre de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Section du Québec jusqu'au 12 mars 2003
-Membre de la délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec la France (DANRF) jusqu'au 12 mars 2003
-Membre de la délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec le Moyen-Orient (DANRMO) du 21 octobre 2002 au 12 mars 2003
-Membre de la Section du Québec de l'Association parlementaire Ontario-Québec (APOQ) du 21 octobre 2002 au 12 mars 2003
-Réélu député de la circonscription de Rivière-du-Loup aux élections générales du 14 avril 2003
-Membre de la Commission des institutions depuis le 5 juin 2003
-Membre du Bureau de l'Assemblée nationale depuis le 10 juin 2003
-Membre de la Section du Québec, Association parlementaire Ontario-Québec (APOQ) depuis octobre 2003
-Membre de la délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec les États-Unis (DANRÉU) depuis octobre 2003
-Chef de l'Opposition officielle (depuis 2007)

Voir aussi

===
Sujets connexes
Accommodement raisonnable   Accord de Charlottetown   Action démocratique du Québec   André Boisclair   Assemblée nationale du Québec   CHOI   Cacouna   Chef de l'Opposition officielle (Québec)   Circonscription électorale (Québec)   Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes   Député   Jean Allaire   Montréal   Parti libéral du Québec   Personnalité politique   Québec   Québec (ville)   Rapport Allaire   Rivière-du-Loup   Référendum de 1995 au Québec   Sylvain Légaré   Université Concordia  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^