Cathédrale Notre-Dame d'Amiens

Infos
La cathédrale Notre-Dame d'Amiens est la plus vaste de France (et même la deuxième du monde après la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro) par ses volumes intérieurs (200 000 m³). Avec les cathédrales de Chartres et de Reims, elle est considérée comme l'archétype du style gothique classique, comprenant aussi des éléments des phases suivantes du style gothique, du gothique rayonnant (notamment le chevet) et du gothique flamboyant (notamment la grande ros
Cathédrale Notre-Dame d'Amiens

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens est la plus vaste de France (et même la deuxième du monde après la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro) par ses volumes intérieurs (200 000 m³). Avec les cathédrales de Chartres et de Reims, elle est considérée comme l'archétype du style gothique classique, comprenant aussi des éléments des phases suivantes du style gothique, du gothique rayonnant (notamment le chevet) et du gothique flamboyant (notamment la grande rose, la tour nord, le jubé et les stalles). Sa longueur hors-œuvre est de 145 mètres et sa hauteur sous voûte de 42, 30 mètres (proche du maximum supportable pour cette architecture). Depuis 1981, elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Dimensions

- longueur extérieure : 145 m
- longueur intérieure : 133, 50 m
- largeur de la nef : 14, 60 m
- largeur des bas-côtés : 8, 65 m
- longueur du transept : 70 m
- hauteur sous voûte : 42, 30 m
- hauteur de la flèche : 112, 70 m
- surface couverte : 7 700 m2
- volume intérieur : environ 200 000 m3

Historique

Les travaux de construction débutent en 1220. Vers 1236, la nef est achevée et enfin, en 1243, les Tours de la façade. Enfin c'est seulement en 1528 que la haute flèche qui surmonte la cathédrale est posée. Son sommet est à 112, 70 mètres du sol. Les architectes ayant travaillé à la construction sont d'abord : Robert de Luzarches, puis Thomas de Cormont et enfin son fils Renault de Cormont. La cathédrale d'Amiens est importante pour le développement de la rationalisation du chantier et la taille en série des pierres.

Plan et élévation

La cathédrale est érigée sur un plan en forme de croix latine, avec une nef à bas-côtés, un transept à bas-côtés et un chœur qui comprend même cinq vaisseaux. Le déambulatoire est entouré de sept chapelles rayonnantes, dont la centrale, la chapelle d'axe, ressemble par son architecture à la Sainte-Chapelle de Paris, dont elle est contemporaine. L'élévation dans la nef est tripartite: grandes arcades, triforium et la claire-voie des fenêtres hautes. Les piliers qui supportent les arcades sont ronds et cantonnés par quatre colonnettes. Les voûtes à croisées d'ogives sont supportées par des colonnettes engagées. Les proportions sont très harmonieuses.

Façade et portails

On observe une façade harmonique c'est-à-dire comportant 3 portails, 3 niveaux au niveau de l'élévation et 2 tours. Une différence est frappante entre la façade intérieure et la façade extérieure. En effet, la façade intérieure nous montre le premier projet de façade modifié par la suite, caché par l'orgue. La façade est jugée trop petite par les spécialistes car l'élévation de la façade se fait sur 6 mètres seulement par manque de place étant donné l'installation de l'hôtel-dieu situé sur la place à l'époque (déménagé ultérieurement dans le quartier St-Leu). La façade prend en compte la surélévation de la nef (4 mètres en plus) sur les grandes baies supérieures. La rosace est plutôt marquée par l'art gothique flamboyant que par le gothique rayonnant. Les tours sont en réalité des moitiés de tour et n'ont aucune ampleur. Elles ne permettent pas d'élancer le bâtiment ce qu'elles devraient faire. Ce rôle d'élancement est réalisé par la flèche du transept qui elle est visible depuis de nombreux endroits de la ville d'Amiens. Les galeries supérieures sont avancées sur les porches. Une erreur technique réside dans la façade par le fait que des fuites ont été constatées : l'eau coulait des grandes galeries supérieures sur les porches ce qui posait des problèmes pour la sauvegarde des sculptures des portails entre autres. Notre-Dame d'Amiens

Statuaire

left Les portails de la façade ouest sont, comme celui du transept sud, richement ornés de sculptures, qui présentent tout un programme théologique. Au centre du portail central, au trumeau entre les deux portes, se trouve une statue du Christ sauveur, le "Beau-Dieu d'Amiens". Le tympan au-dessus est décoré d'une représentation du Jugement dernier. Les autres portails sont voués à Notre-Dame et à saint Firmin. Celui du transept est le portail de la "Vierge dorée". Au dessus, la façade ouest est ornée d'une galerie de rois.

La polychromie

Photo prise pendant la projection restituant la polychromie de la façade Les portails ont été nettoyés au cours des années 1990 à l'aide d'un procédé utilisant le laser. Cette technique a permis de découvrir et de préserver des trace de polychromie, mettant fin à une longue polémiqueselon certains, il était impensable qu'on ai jamais pu peindre des représentations sacrées. Depuis lors, un spectacle gratuit est donnée en fin d'année et en période estivale permettant de voir la cathédrale en couleurs.

Le chœur et le cloître

Normalement, le chœur est la première chose par lequel on commence un chantier de cathédrale hors à Amiens, les architectes débutent par le milieu c'est-à-dire par les travées (7) et des jeux de colonnes basés sur l'alternance pile forte - pile faible. On observe 4 colonnes auxquelles s'ajoutent 4 colonnettes en demi-cercle pour maintenir les voûtes à 42m. Cette constatation est visible également à Chartres (mère des cathédrales d'Amiens, Beauvais, et Reims). La croisée d'ogives repose sur les colonnes où on peut voir des voûtes quadriparties (4 sections de voûte). Cependant, cette voûte est fixée sur 2 travées. Etant donné que les murs ne sont plus porteurs des voûtes au profit des colonnes, les architectes peuvent se permettre de percer les grands murs afin de faire pénétrer la lumière de tous côtés. C'est ce qui a été réalisé et fait ainsi baigner la nef et le chœur dans la lumière. Aujourd'hui, dans l'axe du choeur, on peut voir un vitrail coloré important donné en cadeau à la cathédrale (le plus beau et le plus important) en 1269. Le chœur est entouré de chapelles rayonnantes où siègent des sculptures superbes datant de différentes époques (Louis XVI, Moyen-Age...). La cathédrale a été complétée au fil des ans par des décorations diverses. Le chœur est encadré par 2 grandes sculptures baroques (à la française : c'est-à-dire dans l'exagération mais sans trop) ornées d'or représentant certainement (de gauche à droite) Le Nouveau Testament et l'Ancien Testament. La grille protégeant le chœur est elle aussi un chef-d'oeuvre. Les stalles des chanoines sont décorées de manière importante. Le chœur en lui-même, est la représentation entière de l'art versaillais : en effet, tout est dans la dorure. Plan de la cathédrale

Les tombeaux de la clôture Méridionale du Chœur

Histoire des personnalités inhumées

;Ferry de Beauvoir et Adrien de Hénencourt : Le chœur de la cathédrale n'avait sans doute pas (à l'époque de la construction des tombeaux), les clôtures que l'on connaît aujourd'hui. C'est sans doute Adrien de Henencourt qui a eu l'idée de garnir d'une riche clôture les travées du chœur qui n'étaient pas encore occupées par des tombeaux. C'est donc pour servir de mausolée à son oncle, Ferry de Beauvoir, qu'Adrien de Hénencourt a fait exécuter la première travée dans laquelle est figurée l'histoire de Saint-Firmin, depuis son entrée à Amiens jusqu'à son martyr. Ce n'est que quelque temps avant de mourir qu'Adrien de Hénencourt fait exécuter, à côté de la sépulture de son oncle, sa propre sépulture. Son testament daté du 18 juillet 1527 et ses comptes d'exécution (conservés aux Archives départementales de la Somme) fournissent sur sa construction des renseignements importants. On sait grâce à ces documents, que la représentation de la découverte des Reliques de Saint-Firmin (visible sont dans la partie supérieure de son tombeau) était déjà réalisée avant sa mort. Il ne restait plus qu'à faire son propre Gisant et la peinture d'ensemble. La clotûre fut achevée vers 1530.

Localisation et disposition

Les deux mausolées sont du côté Sud de la cathédrale d'Amiens. Le tombeau de Ferry de Beauvoir occupe la première travée ; celui de son neveu, Adrien de Hénencourt, occupe la travée suivante. Les travées sont divisées en deux niveaux horizontaux : Un soubassement plein et chaque travée est surmontée de quatre niches racontant l'histoire de Saint-Firmin. Le soubassement ou Stylobate mesure 2, 45 mètres de haut, il est peint et sculpté.

Bâtiments annexes

A coté de la cathédrale se trouvent différents édifices dont :
- le Palais de l'Évéché d'Amiens au nord dans un parc ;
- un presbytère au nord relié au chevet et contenant le "trésor".

Reliques

Un petit « éclat » présumé appartenant à saint Jean-Baptiste, est présenté dans une vitrine (un coffre en bois avec vitre) dans le transept nord. Un crâne (seul rescapé des destructions de la Révolution) est conservé dans « le trésor » près de la sacristie, il est considéré comme étant celui de saint Jean-Baptiste : soupçon renforcé par le fait que sur ce crâne manque exactement un « éclat » de la taille de celui présenté comme étant une relique du saint dans le transept. Ce crâne a été ramené en 1206 lors de la Quatrième croisade par un chanoine de Picquigny, Wallon de Sarton.

Littérature

- Georges Durand, Monographie de l'église cath. ND d'Amiens, 2 vol. et vol. de planches, Amiens et Paris 1901-03
- Robert Branner, Saint Louis and the Court Style in Gothic Architecture, Londres 1965
- Dieter Kimpel, Robert Suckale, Die gotische Architektur in Frankreich: 1130-1270, Munich 1985, p.11-64 et 503, ISBN 3-7774-4040-X
- Wilhelm Schlink, Der Beau-Dieu von Amiens, Francfort-sur-le-Main et Leipzig: Insel (l. de poche), 1991, ISBN 3-458-33016-X
- John Ruskin, La bible d'Amiens, écrit en 1885

Voir aussi

- Liste des évêques d'Amiens ==
Sujets connexes
Adrien de Hénencourt   Amiens   Arcade (architecture)   Architecture gothique   Archives départementales   Bas-côté   Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro   Cathédrale   Cathédrale Notre-Dame de Chartres   Cathédrale Notre-Dame de Reims   Croisée d'ogives   Déambulatoire   Ferry de Beauvoir   France   Gisant   Jubé   Jugement dernier   Laser   Liste des évêques d'Amiens   Liste du patrimoine mondial   Mausolée   Monument historique (France)   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Palais de l'Évéché d'Amiens   Paris   Quatrième croisade   Robert de Luzarches   Révolution française   Saint-Firmin   Sainte-Chapelle   Somme (département)   Stalles   Stylobate   Transept   Triforium   Trumeau  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^