Vomissement

Infos
Le vomissement, Tacuinum Sanitatis . Le vomissement est le rejet actif et involontaire par la bouche du contenu gastrique. Il se distingue de la régurgitation qui, elle, est passive. C'est le reflux de tout ou partie du contenu de l'estomac par la bouche. Action protectrice, elle a pour but de portéger l'organisme contre l'ingestion de substances toxiques. Le mécanisme du vomissement est essentiellement d'origine centrale : dans le tronc cérébral se
Vomissement

Le vomissement, Tacuinum Sanitatis . Le vomissement est le rejet actif et involontaire par la bouche du contenu gastrique. Il se distingue de la régurgitation qui, elle, est passive. C'est le reflux de tout ou partie du contenu de l'estomac par la bouche. Action protectrice, elle a pour but de portéger l'organisme contre l'ingestion de substances toxiques. Le mécanisme du vomissement est essentiellement d'origine centrale : dans le tronc cérébral se trouve le centre du vomissement recevant des informations du cortex, de la pression des ventricules cérébraux, des viscères et d'une zone de chimiorécepteurs. Il envoie des efférences vers le tube digestif, plus particulièrement vers le duodénum.

Mécanisme

Mouvements rétropéristaltiques du duodénum, suivis d'une contraction du pylore avec atonie gastrique, puis d'un relâchement du cardia avec contraction simultanée du diaphragme et des muscles abdominaux ce qui provoque la remontée des aliments. Un phénomène réflexe chez le sujet conscient permet la fermeture des voies aériennes supérieures. C'est un symptôme très fréquent faisant l'objet d'une triple préoccupation :
- Nature, abondance, fréquence
- Causes qui sont multiples
- Il faut éviter les complications

Contenu

Le contenu du vomi même peut intéresser pour un diagnostic médical. On y retrouve tout ce que l'on a mangé ou bu dans les dernières heures, de l'acide gastrique (ce qui explique les irritations ressenties sur les muqueuses de l'œsophage et de la bouche), ainsi que de la bile, qui remonte du duodenum lors de contractions plus sévères. Exemple: si le sujet a mangé des frites, on trouvera ainsi des morceaux de frites dans le vomissement.

Causes

- Syndromes vertigineux, migraines,
- Syndromes vagaux soit isolés et bénins (par exemple dans le cadre d'un mal des transports), soit consécutifs à une autre pathologie (par exemple lors d'un infarctus du myocarde),
- Méningites, tumeur cérébrale, autres pathologies neurologiques
- Maladies du tube digestif : ulcère de l'estomac, intoxication alimentaire, gastro-entérite...
- Désordres métaboliques : hyperglycémie, ...
- Maladies psychiatriques (dont anorexie mentale)
- Effets secondaires de certains médicaments
- Stimulation de certaines parties de la gorge
- Consommation immodérée d'alcool
- Suite à une activité physique trop intensive
- Grossesse

Tractus digestif

Système sensoriel et cerveau

Complications

- Désordres hydroélectrolytiques
- complications mécaniques : ulcération, syndrome de Mallory-Weiss, ...
- complications respiratoires (pneumopathie d'inhalation, pouvant aller jusqu'à un tableau de détresse respiratoire : syndrome de Mendelson)

Autres

Médicaments liés aux vomissements

Émétiques

Anti-émétiques

1) LES ANTAGONISTES DE LA DOPAMINE
- Phénothiazines : Chlorpromazine (Largactil), Métopimazine (Vogalene), Thiethylperazine (Torecan)
- Benzamides substitués : Metoclopramide (Primperan) +++, Alizapride (Plitican), Domperidone (Motilium) ; Haloperidol (Haldol) +++ Attention aux risques de dyskinésies neuroleptiques précoces (trismus, torticolis spasmodiques, crises oculogyres...) sous Primpéran chez les adultes jeunes 2) LES CORTICOIDES
-Dexamethasone (Soludecadron)
-Methylpredsinolone (Solumedrol) essentiellement dans les vomissements induits par la chimiothérapie 3) LES ANTAGONISTES 5HT3 DE LA SEROTONINE Réservés aux vomissements induits par la chimiothérapie
-Ondansetron (Zophren)
-Granisetron (Kytril) 4) LES INHIBITEURS DES RECEPTEURS NK1 DE LA SUBSTANCE P
-Aprepitant (Emend) en association avec Dexamethasone et Ondansetron, indiqué dans le traitement des nausées et vomissements aigus et retardés de la chimiotherapie anticancereuse.

Implications sociales

Contexte

Dans le langage

Le « vomi » désigne généralement le contenu gastrique éjecté. Il peut être désigné par d'autres tournures plus familières (« dégueuli », « gerbe », « quiche », « renard », « contrôleur fiscal »…).

Chez les autres animaux

Terminologie

- Une régurgitation est une simple remontée du contenu gastrique vers l'arrière-gorge.
- L'effort de vomissement s'appelle une nausée.
- Un médicament faisant vomir s'appelle un émétique. On parle de même d'effet émétisant.
- Un médicament luttant contre les vomissements s'appelle un anti-émétique.

Voir aussi

- Émétophobie (peur de vomir) ==
Sujets connexes
Abdomen   Acide gastrique   Anorexie mentale   Bile   Blood   Cancer   Cardia   Chlorine   Chémorécepteur   Cortex   Diaphragme (organe)   Dopamine   Duodénum   Estomac   Gastro-entérite   Gorge (anatomie)   Histamine   Hyperglycémie   Infarctus du myocarde   Intoxication alimentaire   Iron   Medulla oblongata   Migraine   Médicament   Méningite   Métabolisme   Nausée (médecine)   PH   Poison   Potassium   Psychiatrie   Pylore   Régurgitation   Syndrome de Mendelson   Tronc cérébral   Tumeur   Ulcère   Ulcération   Vertige   Virus   Viscère  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^