Innocent IV

Infos
Innocent IV, né Sinibaldo de Fieschi (vers 1180/90 – 7 décembre 1254), « Comes Laurentius » dans la prophétie de Saint Malachie. Pape élu le 25 juin 1243, appartenait à l'une des principales familles de Gênes. Formé à Parme et Bologne, il passait pour l'un des meilleurs canonistes de son époque. Après la mort rapide de Célestin IV en 1241, l'Église demeura plus d'un an sans pape. Le nouveau conclave eut lieu à Anagni et le 25 juin 1243 Sinibaldo de Fies
Innocent IV

Innocent IV, né Sinibaldo de Fieschi (vers 1180/90 – 7 décembre 1254), « Comes Laurentius » dans la prophétie de Saint Malachie. Pape élu le 25 juin 1243, appartenait à l'une des principales familles de Gênes. Formé à Parme et Bologne, il passait pour l'un des meilleurs canonistes de son époque. Après la mort rapide de Célestin IV en 1241, l'Église demeura plus d'un an sans pape. Le nouveau conclave eut lieu à Anagni et le 25 juin 1243 Sinibaldo de Fieschi, évêque d'Albenga fut élu pape et prit le nom d'Innocent. L'empereur Frédéric II, avec qui il avait eu de bons rapports, dit qu'il perdait l'amitié d'un cardinal et gagnait l'inimitié d'un pape. L'empereur commença des négociations pour mettre fin à l'excommunication et au conflit qui durait depuis Grégoire IX. En 1244, quand Louis IX de France décide d'entreprendre une septième croisade, il l'encourage, mais se désintéresse par la suite du cours des événements. Les différends ne se réglaient pourtant pas et Innocent se retira à l'été 1244 dans sa ville de Gênes, puis vers Lyon où il appela un Concile général qui se réunit en 1245 et déposa Frédéric. L'agitation provoquée par cette action à travers toute l'Europe ne se termina qu'à la mort du Hohenstaufen en 1250. Le pape put alors revenir à Rome en 1253. En 1252 il autorise les autorités civiles à utiliser la torture contre les hérétiques avec la bulle Ad extirpandam, dans la mesure où l'accusé ne risque ni la mutilation ni la mort, ce qui se démarque des pratiques de l'époque Historiquement correct, Jean Sévilia, Ed. Tempus En 1253, il alla consacrer la Basilique Saint-François (Assise) complètement édifiée et appelée désormais « Tête et Mère de l'Ordre des Frères Mineurs ». La fin de son pontificat fut consacrée à la lutte contre Manfred de Hohenstaufen, fils naturel de Frédéric II, qui était soutenu comme successeur légitime du royaume de Sicile par les villes et les nobles. Sur son lit de mort à Naples, le pape entendit la nouvelle de la victoire de Manfred à Foggia et il mourut le 7 décembre 1254. Son érudition en droit canonique a laissé un Apparatus in quinque libros decretalium. Il avait la réputation d'un homme savant et intelligent, mais avare, mesquin, couard et vindicatif.

Voir aussi

Notes


- Renaissance clunisienne ---- Catégorie:Religieux italien Catégorie:Pape Catégorie:Pape du Moyen Âge Catégorie:Naissance en année inconnue Catégorie:Décès en 1254 ca:Innocenci IV cs:Inocenc IV. da:Pave Innocent 4. de:Innozenz IV. el:Πάπας Ιννοκέντιος Δ΄ en:Pope Innocent IV es:Inocencio IV fi:Innocentius IV gl:Inocencio IV, papa hu:IV. Ince pápa id:Paus Innosensius IV it:Papa Innocenzo IV jv:Paus Innosentius IV ko:교황 인노첸시오 4세 la:Innocentius IV mr:पोप इनोसंट चौथा nl:Paus Innocentius IV no:Innocent IV pl:Innocenty IV pt:Papa Inocêncio IV ru:Иннокентий IV (папа римский) sv:Innocentius IV sw:Papa Innocent IV th:สมเด็จพระสันตะปาปาอินโนเซนต์ที่ 4 uk:Іннокентій IV zh:諾森四世
Sujets connexes
Alexandre IV (pape)   Anagni   Basilique Saint-François (Assise)   Bologne   Célestin IV   Droit canonique   Excommunication   Grégoire IX   Gênes   Louis IX de France   Lyon   Naples   Parme   Rome   Royaume de Sicile   Septième croisade   Torture  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^