Jean II Comnène

Infos
Mort de Jean II Comnène Jean II Comnène surnommé Kaloiannis, Jean le Beau (13 septembre 1088–Cilicie, 8 avril 1143), fils et successeur d'Alexis I Comnène, empereur byzantin (1118–1143). À la mort d'Alexis, sa fille Anne Comnène tente de mettre son époux, Nicéphore Bryenne, sur le trône au détriment de Jean avec l'appui de sa mère Irène. Elle échoue en grande partie à cause de la pusillanimité de Nicéphore. En effet pendant l'a
Jean II Comnène

Mort de Jean II Comnène Jean II Comnène surnommé Kaloiannis, Jean le Beau (13 septembre 1088–Cilicie, 8 avril 1143), fils et successeur d'Alexis I Comnène, empereur byzantin (1118–1143). À la mort d'Alexis, sa fille Anne Comnène tente de mettre son époux, Nicéphore Bryenne, sur le trône au détriment de Jean avec l'appui de sa mère Irène. Elle échoue en grande partie à cause de la pusillanimité de Nicéphore. En effet pendant l'agonie d'Alexis au monastère de Mangana (15 août 1118) Jean, qui était le favori de son père, s'empare, avec l'aide son frère Alexis, de l'anneau impérial et se fait proclamer empereur par la foule tandis que la garde du palais et Nicéphore Bryenne hésitent. Cette hésitation est favorable à Jean II qui consolide sa position en nommant ses proches st ses principaux soutiens aux postes-clés. Le rôle principal est confié à un ami d'enfance, d'origine turque, Jean Axuch qui devient Grand Domestique et commandant de l'armée. Selon Nicétas Choniatès, c'est ce dernier qui parvient à réconcilier l'empereur avec sa sœur Anne. De façon générale Jean II se montre clément avec ceux qui se sont opposés à lui, une fois son trône affermi. Une fois empereur, Jean démontre de grandes qualités. Il est le prototype de « l'empereur-soldat », cher à la dynastie des Comnènes, courageux, audacieux et d'une totale intégrité. Il est souvent surnommé « le plus grand des Comnènes » ou « le Marc-Aurèle du Bas-Empire ». Mais les sources que nous possédons, en particulier les écrits des historiens Jean Cinnamus et Nicétas Choniatès, et ceux du poète Théodore Prodomus, manquent d'objectivité et sont pour l'essentiel des panégyriques qui témoignent de l'espoir qui a existé durant son règne d'une restauration de la puissance byzantine. Les historiens modernes considèrent avec plus de circonspection l'efficacité du règne de Jean II, en particulier le manque de permanence de ses résultats. Il élimine définitivement les Petchenègues par une grande victoire en 1122 et impose sa suzeraineté à la Serbie (1124). Il arrive à contenir, par une campagne militaire en 1128, la poussée hongroise vers les régions danubiennes. Par contre, il échoue en 1126 à revenir sur le Chrysobulle de 1082 suite à une démonstration de force de Venise. Il est contraint de renouveler les privilèges accordés. Il tente alors de favoriser les commercants de Pise et Gênes afin de lutter contre le monopole vénitien. En Asie mineure, il s'empare en 1137 de la Cilicie (ou Petite-Arménie) et reprend aux Turcs une partie de l'Anatolie. Il impose, un temps seulement, une certaine suzeraineté sur la principauté d'Antioche. Il meurt en Cilicie le 8 avril 1143. Son fils Manuel Ier, le second de ses quatre fils, lui succède au détriment de son frère aîné Isaac. Jean 02 Comnene Catégorie:Famille Comnène Jean 02 Comnène Jean 02 Comnène bg:Йоан II Комнин ca:Joan II Comnè de:Johannes II. (Byzanz) el:Ιωάννης Β' en:John II Komnenos es:Juan II Comneno fi:Johannes II Komnenos gl:Xoán II Comneno he:יוחנן השני hu:II. János bizánci császár it:Giovanni II di Bisanzio ja:ヨハネス2世コムネノス nl:Johannes II Komnenos pl:Jan II Komnen ru:Иоанн II Комнин sl:Janez II. Komnen sr:Јован II Комнин sv:Johannes II Komnenos zh:约翰二世 (拜占庭)
Sujets connexes
Alexis Ier Comnène   Anatolie   Anne Comnène   Chrysobulle   Cilicie   Comnène   Gênes   Irène Doukas   Jean Cinnamus   Jean II Comnène   Liste des empereurs byzantins   Manuel Ier Comnène   Nicéphore Bryenne   Nicétas Choniatès   Petchenègues   Pise   Principauté d'Antioche   Serbie   Venise  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^