Mythologie germanique

Infos
La mythologie germanique est une version remaniée de diverses mythologies plus anciennes des peuples germaniques. Comme la mythologie nordique est la mieux connue de ces mythologies, les deux termes sont souvent utilisés de façon interchangeable. Idunn et les pommes de jouvence. Les légendes sont identiques, à quelques variantes régionales près, même si les noms des dieux sont légèrement différents, leurs fonctions, leurs attributs et les mythes qui leur sont associé
Mythologie germanique

La mythologie germanique est une version remaniée de diverses mythologies plus anciennes des peuples germaniques. Comme la mythologie nordique est la mieux connue de ces mythologies, les deux termes sont souvent utilisés de façon interchangeable. Idunn et les pommes de jouvence. Les légendes sont identiques, à quelques variantes régionales près, même si les noms des dieux sont légèrement différents, leurs fonctions, leurs attributs et les mythes qui leur sont associés sont identiques. De même, la pratique du culte germanique et celle du culte nordique étaient voisines. Les différences proviennent des durées pendant lesquelles ces mythologies furent décrites ainsi qu'aux migrations des peuples germaniques. Il existe toutefois des différences :
-En Scandinavie, Frigg et Freyja étaient deux déesses distinctes mais clairement liées alors qu'elles semblent ne faire qu'une dans la mythologie germanique. Dans la mythologie nordique, il y a toutefois certains vestiges d'une époque où ces deux déesses aussi ne faisaient qu'une.
-Dans la mythologie anglo-saxonne, on trouve la déesse Eostre qui n'apparait pas dans la mythologie nordique.
-Au fil des siècles Tuisto/Tiwaz/Týr a perdu de l'importance au profit de Wotan/Odinn. À l'époque viking, Tyr n'est plus connu que pour un de ses actes permettant de préserver l'ordre du monde. La déesse de la fécondité/fertilité Nerthus n'apparaît plus chez les vikings, à la place on trouve son équivalent masculin Njord.

Distinction ou collusion ?

Midwinter blót : sacrifice du roi Domalde au temple d'Uppsala en Suède, peinture de Carl Larsson (1915). Quoique cette collusion amène l'idée qu'il vaudrait mieux oublier le terme de la mythologie germanique et utiliser la mythologie nordique, les études récentes effectuées sur le sol de la Germanie antique, telles que des cultures archéologiques portant sur les peuples germaniques, montrent que le culte prend des formes séparées : il y a donc controverse entre l'historiographie qui préfère l'emploi du terme "scandinave" ou "nordique" par purisme et les thématiques développées dans les liens internes donnés plus bas. Plus précisément, cette distinction porte le nom de mythologie germanique continentale, et s'applique en particulier pour les Germains "occidentaux".

Voir aussi

===
Sujets connexes
Civilisation germanique   Freyja   Frigg   Georges Dumézil   Germanie   Historiographie   Idunn   Langues germaniques occidentales   Mythologie   Mythologie nordique   Odin   Peuples germaniques   Purisme   Scandinavie   Suède   Tiwaz   Tuisto   Týr  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^