Spa (ville)

Infos
Spa, gravé par Matthäus Merian 1647 Funiculaire vers le nouveau centre de thermoludisme Spa (en wallon Spå) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. Connue pour ses eaux thermales, probablement depuis l'époque romaine, Spa commença à prendre son essor au lorsque la réputation des eaux entraîna un réel commerce. Le terme Spa est devenu un terme générique pour le thermalisme
Spa (ville)

Spa, gravé par Matthäus Merian 1647 Funiculaire vers le nouveau centre de thermoludisme Spa (en wallon Spå) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. Connue pour ses eaux thermales, probablement depuis l'époque romaine, Spa commença à prendre son essor au lorsque la réputation des eaux entraîna un réel commerce. Le terme Spa est devenu un terme générique pour le thermalisme en anglais et dans quelques autres languesVoir (Bas de la colonne de gauche) les 17 langues qui reprennent "Spa" dans Wikipedia. Spa étant devenu un rendez-vous couru de la noblesse européenne, l'empereur Joseph II (après sa visite en 1781) la surnomma le « Café de l'Europe ». Et c'est d'ailleurs à Spa qu'est né le premier casino moderne, la Redoute, à l'initiative des co-bourgmestres Gérard de Leau et Lambert Xhrouet. Parmi les personnalités ayant séjourné à Spa, retenons Victor Hugo, le tsar Pierre le Grand (en désintoxication de vodka), toute la famille royale de Belgique, Casanova, Alexandre Dumas père. La vie mondaine au à Spa est largement présentée dans le film Barry Lyndon de Stanley Kubrick. La fontaine des jardins du Casino. A l'arrière-plan, la colline d'Annette et Lubin Le peintre romantique Édouard Delvaux fut directeur de l'École de dessin de Spa, ville où il mourut. En mars 1918, l'armée allemande y installa son quartier général des opérations. C'est de là que les stratèges allemands déclenchèrent la dernière offensive allemande d'envergure de la Première Guerre mondiale : l'Offensive Michael. La Conférence de Spa se tiendra du 5 au 16 juillet 1920 et fixera la frontière russo-polonaise le long de la ligne Curzon. Après une période d'assoupissement à la fin des années 50, le thermalisme redémarre de plus belle avec les superbes installations d'Annette et Lubin, au sommet de la colline dominant la ville. Un funiculaire permet d'y accéder. Les environs de Spa sont propices à la promenade dans la haute Ardenne, surnommée l'Ardenne bleue, qui abrite de nombreuses étendues d'eau comme le lac de Warfaaz et le lac de la Gileppe. La région est aussi connue pour le célèbre circuit automobile de Formule 1 de Spa-Francorchamps. Les Francofolies de Spa, cousines de celle de La Rochelle et de Montréal, présentent des spectacles de variétés en différents endroits comme le casino, le parc des Sept Heures et la place de l'hôtel de ville. Dans les années 70, le Festival de la Chanson Française de Spa a permis de faire éclore de nouveaux talents comme Yves Duteil ou Renaud. Eglise Notre-Dame et Saint Remacle, rue Xhrouet C'est aussi à Spa que s'organise tous les étés, avec, évidemment, la participation des scènes bruxelloises, mais aussi de toute la Francophonie.

Origine de la commune

Spa était au début du XIVe siècle le nom d’un lieu, d’un point d’eau, actuellement le pouhon Pierre le Grand. Le bourg de Spa s’est développé, à cette époque, au sein du plus ancien centre sidérurgique du pays de Liège à l’initiative de la famille Bredar dont Collin de Spa est l’auteur. Le ban de Spa, créé vers 1335, comprenait deux concentrations urbaines, la « vilhe de Creppe » et la « vilhe » de Spas, à deux kilomètres de distance. L’industrie sidérurgique a précédé l’exploitation des eaux minérales. Consultez: origine de la Commune de Spa dans Tableau généalogique de la famille de Collin de Spa: Bredar-Collin-Lezaack-Leloup... Dans: Références dans:

Développement d’autres « Spa » dans le monde

La liste ci-dessous, ne se veut pas exhaustive mais seulement illustrative de relations ou d'influences directes avec Spa.

Harrogate

En 1571, l’anglais, William Slingsby, après un séjour à Spa, découvrit une source d’eau minérale à :en:Harrogate dans le Nord du Yorkshire. Ses propriétés étaient similaires à celles des sources de Spa. Harrogate, se développa comme ville d’eau suite à la publication en 1626, par Edmund Deane, de « Spadacrene Anglica, or the English Spa Fountain ».

Eaux Marcial

En 1714, en Carélie, au Nord-est de Saint-Pétersbourg, des sources d’eau minérale riche en fer furent découvertes : les eaux Marcial. En 1718, Pierre le Grand, après son séjour à Spa en 1717, ordonna de construire un Spa russe autour de ces sources. Le tsar y séjourna quatre fois de 1719 à 1724. Aujourd’hui, on peut y retrouver le Musée historique du premier Spa russe « Marcial waters » et un sanatorium.

Enghien

En 1772, le duc d’Enghien, fils unique du prince de Condé Sur le plan de Spa dressé par les frères Caro en 1770 figure déjà l'hôtel du prince de Condé. Un nouvelle source y fût découverte, donna concession à Louis-Guillaume Le Veillard, exploitant des eaux de Passy et son futur maire, des eaux d’Enghien. Une fontaine et des réservoirs furent créés. Un nouveau bassin de pierre fut édifié en 1781. Le 24 mai 1787, le Journal de Paris publie l’article de deux médecins relatif aux vertus de ces eaux. En 1800, Mme Gauthier acquiert les thermes d'Enghien et fonde le premier établissement thermal à la fin du Premier Empire. Après une guérison spectaculaire, en 1823, l'engouement du tout-Paris pour Enghien fait affluer les curistes dans l'établissement thermal, récemment réaménagé en 2006. Enghien-les-Bains connu son apogée sous le Second Empire ; hippodrome, casino, théâtre, lac, etc. et est toujours aujourd’hui un lieu d’attraction. La ville d'eau compte comme Spa 10.0000 habitants.

Woodhall Spa

En 1821, dans le Lincolnshire, une source d’eau minérale fut découverte à l’occasion de recherches entreprises par John Parkinson pour exploiter une mine de houille. Dès 1834, une Maison de bain et des hôtels furent construits dans le style victorien. L’arrivée du chemin de fer entraîna un succès considérable de ce nouveau village qui le mena à son âge d’or au début du XXe siècle. M. Came avait reçu le mandat de concevoir une station thermale : :en:Woodhall Spa. Nombre de parallélismes, à commencer par le toponyme, se retrouvent avec Spa : création de parcs, promenades, environnement boisé, jardin d’hiver, Etablissement des Bains, commercialisation de l’eau minérale dans tout le pays, golf, lieu de villégiature de la haute société et d’artistes, clientèle cosmopolite, etc. et même publication d’une « liste des habitués ». Aujourd’hui, Woodhall Spa est devenu, en Angleterre, un centre de séminaire et de loisir prisé même si sa source d’eau minérale s’est tarie en 1983. Un musée local retrace l’histoire de ce Spa qui vit le jour dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Aujourd'hui

Aujourd'hui, le bourg de Spa du XVIe siècle a exporté son concept dans les cinqs continents; en Europe d'abord, en Amérique ensuite, en Asie, Océanie et même Afrique.

Diversité culturelle et linguistique

Dès le XVIe siècle, Spa connu un succès international de par ses eaux et y accueilli les bobelins de multiples origines et langues. Les Anglais étaient friands de séjours à Spa et y étaient nombreux à représenter les anglophones. Par ailleurs, Spa, la francophone, se trouvait aux confins de la Rhénanie, germanophone, des Pays-Bas du Sud, néerlandophone à sa frontière, et était voisine, par sa principauté de Liège, du royaume de France. Chaque visiteur y apportait un peu de sa culture et de sa langue, sans oublier que les spadois parlaient, entre eux, le wallon liégeois. Dans Spa, la francophone, l’ouverture aux langues et cultures est restée imprégnée jusqu’au XXIe siècle. On trouve en effet aisément, outre le français, l’accueil et les services des et aux touristes et résidents, en anglais, néerlandais, allemand, etc. Spa reste fidèle à sa renommée de Café de l’Europe. Ce n’est, entre autre, certes pas un hasard si c’est à Spa qu’est né, en 1975, le centre linguistique Ceran Lingua International qui aujourd’hui s’est développé en Angleterre, en Espagne et en France.

"Café de l’Europe" puis "Perle des Ardennes" et "Pays de l'or bleu"

Pouhon Pierre-le-Grand Dans les années 1980, le service du tourisme de la ville de Spa et l’Office de Promotion du Tourisme (OPT) de la Région wallonne ont caractérisé Spa comme la « Perle des Ardennes … dans son écrin de verdure ». Le caractère historique de sa prévalence « touristique » en Ardenne depuis le XVIIe siècle l’a justifié. Aujourd’hui, son infrastructure touristique de charme complète ; casino, aérodrome, golf, thermes, promenades, hébergement toutes catégories, restaurants gastronomiques, etc., ses évènements culturelles permanents ; Francofolies, Festival de théâtre, expositions diverses, etc., ses événements sportifs majeurs ; Grand-Prix de Spa-Francorchamps, Les Crêtes de Spa, etc., et bien sûr ses eaux et ses vingt sources, le justifient toujours. Les Ardennes semblent être devenues une nouvelle terre d’ostréiculture et receler d’autres nouvelles perles. La Roche-en-Ardenne se qualifie de même « Perle des Ardennes », autant que sa consoeur Française, Monthermé, en Champagne-Ardenne ou encore Geraardsbergen et Oudenaarde en Flandre orientale qui se qualifient toutes deux de même par analogie relative de reliefs avec les Ardennes, appelées communément les Ardennes flamandes. Spa est aussi inscrit dans un partenariat plus large avec les communes voisines de Jalhay, Stavelot, Theux et Trois-Ponts pour former le "Pays des sources" en "Ardenne Bleue", arrondissement de Verviers dont elle fait partie. En 1781, l’empereur Joseph II, en séjour à Spa, la qualifia de Café de l’Europe, ce qui signifait un centre majeur mondial. A cette époque, on compte à Spa plus d’une centaine d’hôtels et les bobelins de toute l’Europe sont, chaque saison, de 600 à 1200, nombre remarquable pour l’époque. Spa reçoit aussi le qualificatif du "Pays de l'or bleu" avec sa vingtaine de sources dans le pays de Tintin et d'Hergé. On fera aisément le rapprochement avec le titre de l'album de Tintin: "Au pays de l'or noir"NB:Le seul acteur qui ait incarné Tintin au cinéma, Jean-Pierre Talbot est spadois.

Enseignement

Deux écoles maternelles et deux écoles primaires dispensent l’enseignement fondamental à Spa. En 2006-2007, x élèves étaient scolarisés en écoles maternelles pour y en primaires. L’enseignement secondaire est assuré par un athénée d’enseignement général, deux instituts d’enseignement technique et professionnel, un institut d’enseignement spécial et deux internats qui rassemblent au total z élèves dans ses établissements scolaires. Tous ces établissements relèvent de la Communauté française de Belgique dont le siège est à Bruxelles. Un enseignement artistique complémentaire pour enfant et adulte est organisé par une Académie de musique et des Beaux-Arts. Par ailleurs, trois écoles privées dispensent des cours de langues.

Écoles maternelles et primaires

École communale de Spa – Rue de l’église, 100 (Creppe) et avenue Jean-Baptiste Romain, 21 (Nivezée), (345 élèves, 32 enseignants), École fondamentale libre Roi Baudouin – Rue Adolphe Bastin, 7 (x élèves, y enseignants). Un accueil extrascolaire est géré par une Commission Communale de l'Accueil et un programme de coordination locale pour l'enfance.

Enseignement secondaire

– Rue des Capucins, 8 (x élèves, y enseignants), – Avenue Reine Astrid, 250 (x élèves, y enseignants), , puériculture et auxiliaire administratif(ve) et d'accueil – Rue Albin Body, 26 (x élèves, y enseignants), – Rue de la Sauvenière, 8, – Avenue Marie-Henriette, 28, Enseignement Secondaire Spécial Saint-Édouard – Rue Adolphe Bastin, 30 (x élèves, y enseignants).

Enseignement artistique

– Rue Xhrouet, 29 (x élèves, y enseignants) ; Arts de la Parole et de Théâtre, Danse, Musique, Arts Plastiques, Visuels et de l’Espace.

Enseignement linguistique

Outre l’apprentissage des langues dans les programmes officiels d’enseignement : –Avenue du Château, 872, A.R.T. Langues – Rue du Waux-Hall, 36, – Route du Tonnelet, 55.

Université et écoles supérieures

L’Université de Liège (ULg), proche de 25 km, offre une palette complète de disciplines. De nombreuses écoles supérieures de type long ou court et un enseignement de promotion social sont disponibles à proximité ; à Liège tant qu’à Verviers à 15 km.

Jumelage

Spa est jumelée avec trois villes de France : Cabourg à l’Ouest, Eguisheim à l’Est et La Garde au Sud.
-Cabourg est une station balnéaire située en Basse-Normandie dans le département du Calvados. Comme Spa, elle dispose entre autres de Bains et d’un casino
-Eguisheim est un village pittoresque touristique alsacien dans le département du Haut-Rhin
-La Garde est un village de Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le département Alpes-de-Haute-Provence. Le peintre d’origine spadoise, Dieudonné Jacobs (1887-1967), y a résidé de nombreuses années. Le centenaire de sa naissance a donné lieu en 1987 à la création d'un "Grand Prix Dieudonné Jacobs" pour les peintres figuratifs, organisé alternativement à La Garde et à Spa.

Voir aussi

Lac de Warfaaz
-
- Familles importantes de Spa :
- Famille Nicolas de Spa, dit Collin Bredar
- Famille Dagly
- Famille Leloup
- Famille Xhrouet
- Famille de Leau
- Liste des villes d'eau dans le monde
- :en: Mineral spa
- :en: Spa town
-

Notes

==
Sujets connexes
Académie   Afrique   Alpes-de-Haute-Provence   Alsacien   Amusements de Spa   Amérique   Anglais   Angleterre   Annette et Lubin   Ardenne   Ardennes flamandes   Arrondissement administratif de Verviers   Asie   Athénée (homonymie)   Automobile   Aérodrome de Spa   Ban   Barry Lyndon   Basse-Normandie   Baudouin de Belgique   Belgique   Bobelins   Bruxelles   Cabourg   Café de l'Europe   Carélie   Casino (lieu)   Centre démocrate humaniste   Champagne-Ardenne   Circuit de Spa-Francorchamps   Communauté française de Belgique   Conférence de Spa   Dieudonné Jacobs   Eau minérale   Ecolo   Eguisheim   Empire romain   Enghien-les-Bains   Enseignement secondaire   Europe   Famille Dagly   Famille Xhrouet   Festival de théâtre   Formule 1   France   Francofolies de Spa   Francophonie   Frères mineurs capucins   Funiculaire   Giacomo Casanova   Grammont   Hergé   Internat (établissement scolaire)   Jalhay   Jean-Pierre Talbot   Journal de Paris   La Garde   La Roche-en-Ardenne   La Rochelle   Lac de Warfaaz   Lac de la Gileppe   Lambert Xhrouet   Langue   Ligne Curzon   Lincolnshire   Liste des sources de Spa   Liste des souverains du Saint-Empire   Liège   Louis-Guillaume Le Veillard   Louis VI Henri de Bourbon-Condé   Louis V Joseph de Bourbon-Condé   Marcial (Spa russe)   Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine   Matthäus Merian   Monthermé   Montréal   Mouvement réformateur (Belgique)   Océanie   Parti socialiste (Belgique)   Passy (Seine)   Pays de Liège   Pierre Ier de Russie   Pouhon   Premier Empire   Première Guerre mondiale   Principauté de Liège   Province de Liège   Redoute (Spa)   Remacle Le Loup   Renaud   Rhénanie   Royaume de France   Région wallonne   Saint-Pétersbourg   Saint-Édouard   Saint Roch   Sanatorium   Second Empire   Spa (thermalisme)   Stanley Kubrick   Stavelot   Thermes romains   Theux   Tintin   Tout-Paris   Trois-Ponts   Tsar   Université de Liège   Verviers   Victor Hugo   Ville de Belgique   Vodka   Wallon   Waux-Hall de Spa   XIVe siècle   XIXe siècle   XVIIe siècle   XVIe siècle   XXIe siècle   XXe siècle   Yorkshire   Yves Duteil  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^