Tamarinier

Infos
Le Tamarinier (Tamarindus indica) est un arbre de la famille des Fabacées sous-famille des Caesalpinioidées. Cet arbre est la seule espèce dans le genre Tamarindus.
Tamarinier

Le Tamarinier (Tamarindus indica) est un arbre de la famille des Fabacées sous-famille des Caesalpinioidées. Cet arbre est la seule espèce dans le genre Tamarindus.

Description

planche botanique C'est un arbre de 10 à 20 m de haut à tronc plutôt court, à feuilles alternes, paripennées (jusqu'à 12 paires de folioles), aux fleurs jaunâtres en racèmes terminaux retombants, aux fruits, connus sous le nom de tamarins, constitués de grosses gousses contenant plusieurs graines entourées de pulpe fibreuse. C'est une plante à feuillage persistant, à croissance lente et à durée de vie longue. Il fleurit en mai et donne des fruits en octobre. Cet arbre est originaire des régions tropicales sèches de l'Afrique de l'Est. Implanté il y a très longtemps en Inde, il a depuis diffusé dans toutes les régions tropicales. Il a été introduit au en Amérique centrale et est maintenant répandu au Mexique, au Honduras et au Guatemala.

Utilisation

fruits sur l'arbrele tamarin : fruit du tamarinier Il est cultivé pour ses fruits parfois appelés « dattes de l'Inde » et plus particulièrement pour la pulpe comestible qui entoure les graines et qui est à la fois acide et riche en sucre. Cette pulpe additionée de sucre est utilisée pour confectionner une boisson acidulée refresco de tamarindo en Amérique latine ou tamarinade aux Antilles et à la Réunion.

Utilisation Culinaire

Elle est employée comme épice dans la cuisine indienne et du moyen orient. Elle donne une saveur aigre. Il est utilisé dans les currys, les plats de lentilles, les chutney doux, ou sert a parfumer le riz. C'est un ingrédient important de la Worcestershire sauce. La pectine qu'il contient est utilisée dans la confiture industrielle. Le jus très acide (riche en acide tartrique) trouve un usage comparable au jus de citron.

Utilisation thérapeutique

Il peut etre utilisé comme laxatif ou pour aider à la digestion. On peut aussi l'utiliser dans le traitement des bronchites. Il peut enfin soigner les maux de gorges (gargarisme). Différentes parties du tamarinier entrent dans les pharmacopées traditionnelles.

Utilisations diverses

Le tamarin nettoie le cuivre. Il suffit de le saupoudrer d'une poignée de sel marin, de le mouiller et d'en frotter l'objet. On tire de l'amidon des graines écrasées.

Voir aussi

- Le tamaris, arbuste qui, du fait de son nom, est parfois confondu avec le tamarinier. ==
Sujets connexes
Afrique de l'Est   Amérique centrale   Amérique latine   Antilles   Carl von Linné   Guatemala   Honduras   Inde   Mexique   Tamarin (fruit)   Tamaris  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^