Ligue des Champions de l'UEFA

Infos
La Ligue des Champions de l'UEFA, parfois abrégée en C1, est une compétition annuelle de football entre les meilleurs clubs du continent européen. C'est l'une des compétitions sportives les plus prestigieuses du monde et elle est organisée par l'UEFA. La Ligue des Champions ne doit pas être confondue avec la Coupe UEFA (C3) qui est la deuxième compétition inter-clubs européenne.
Ligue des Champions de l'UEFA

La Ligue des Champions de l'UEFA, parfois abrégée en C1, est une compétition annuelle de football entre les meilleurs clubs du continent européen. C'est l'une des compétitions sportives les plus prestigieuses du monde et elle est organisée par l'UEFA. La Ligue des Champions ne doit pas être confondue avec la Coupe UEFA (C3) qui est la deuxième compétition inter-clubs européenne.

Histoire

Le trophée de la Ligue des Champions. La Coupe des clubs champions européens fut fondée en 1955. Elle se jouait alors uniquement en matchs aller-retour et seuls les champions nationaux ainsi que le tenant du titre pouvaient y prendre part. En 1992, la coupe changea de formule et devint la Ligue des Champions (de l'UEFA) pour refléter l'introduction d'une phase de poules à la place de tours à élimination directe. Depuis lors son format fut modifié presque chaque année jusqu'à autoriser la participation de quatre clubs des meilleures associations du continent. La finale de 2010 sera jouée le samedi, et non plus le mercredi comme c'est le cas actuellement.

Fondation de l'épreuve

L'idée de la Coupe d'Europe est née dans l'esprit de journalistes parisiens. Les chocs Wolverhampton-Honved Budapest puis Wolverhampton-Spartak Moscou de décembre 1954 achèvent de les convaincre ; il faut mettre en place une Coupe d'Europe des Clubs ! En effet, après les victoire des Wolves, le Daily Mail proclame le club « champion du monde des clubs ». Gabriel Hanot réplique dans L'Équipe en lançant un appel à la fondation d'une Coupe d'Europe le 15 décembre 1954 : « Attendons pour proclamer l'invincibilité de Wolverhampton qu'il soit allé à Moscou et à Budapest. Et puis, il y a d'autres clubs de valeur internationale : Milan et le Real Madrid, pour ne citer que ceux-là ». Une série d'articles du quotidien sportif parisien explique des semaines durant les avantages d'une telle épreuve, et les premières réactions sont plutôt positives. Dès le 16 décembre 1954, Jacques de Ryswick signe un article présentant le « projet de Coupe d'Europe interclubs ». Devant les réactions positives de l'Europe entière, L'Équipe rédige le 25 janvier 1955 un avant-projet de règlement signé par Jacques Ferran. Le 3 février 1955, L'Équipe publie la liste des clubs invités à disputer la première édition de l'épreuve. Durant le mois de février, les clubs confirment leur participation. Le 26 février 1955, la FIFA contacte L'Équipe pour lui confirmer que ses statuts n'empêchent pas l'organisation d'une telle compétition : "L'organisation d'un pareil tournoi n'est pas subordonné à l'autorisation préalable de la FIFA, dont les statuts (art. 38) ne visent que les compétitions entre équipes représentatives nationales." L'UEFA vient à peine d'émerger des limbes, et ses statuts sont quasi vierges. Le 1 mars, le Comité Exécutif de l'UEFA se déclare inapte à assurer correctement l'organisation d'une telle épreuve et laisse à chaque fédération le libre choix d'accepter ou pas de prendre part à cette épreuve. On se retrousse alors les manches à L'Équipe en s'occupant d'aller démarcher les fédérations. La FFF se laisse finalement convaincre malgré la délicate question de surcharge du calendrier... Revirement de situation le 8 mai, alors que tout est bouclé avec 16 clubs partants ; Le tirage au sort des huitièmes de finale a même déjà eu lieu. La FIFA sent le danger de laisser à des intervenants extérieurs la prise en main de compétitions et pousse finalement l'UEFA à prendre en charge l'organisation de l'épreuve. La FIFA interdit même l'utilisation du mot « Europe » dans le nom de l'épreuve désirant réserver ce terme aux compétitions entre équipes nationales ; ces dernières n'existent pas encore... L'UEFA et la FIFA font le maximum pour décider les Anglais à participer, mais la FA reste inflexible : c'est non ! Chelsea était pourtant partant... Le forfait de Chelsea est rendu officiel le 26 juillet 1955. Le 4 septembre 1955, le premier match se tient à Lisbonne devant 30.000 spectateurs : le Sporting et les Yougoslaves du Partizan Belgrade font match nul 3-3. La « Coupe des Clubs Champions Européens » connaît un immense succès dès sa première édition, mais elle porte un coup fatal aux matches amicaux de prestige qui agrémentaient jadis les milieux de semaine.
-Source : Guide Football 1956 de L'Équipe (pages 62-67) Le trophée offert par L'Équipe était remis pour une année au club vainqueur, qui devait le rendre deux mois avant la finale suivante. En 1966, le Real Madrid remporte une sixième fois la coupe ; L'UEFA décide de faire don définitivement de ce trophée au club madrilène. Depuis 1967, un nouveau trophée, la coupe "aux grandes oreilles", est mis en jeu. Toute équipe qui l'emporte trois fois de suite ou cinq fois ensuite peut conserver le trophée à titre définitif. L'UEFA autorise les clubs à faire une réplique du trophée à condition que la mention « réplique » apparaisse de manière bien visible et que la taille n'excède pas 80% du trophée original.

Format

Actuellement la Ligue des Champions de l'UEFA se compose de :
- Trois tours préliminaires à élimination directe (aller, retour, en cas d'égalité avantage aux buts à l'extérieur et si besoin prolongations et tirs au but). Au troisième tour, le perdant est reclassé en Coupe UEFA.
- Une phase de groupes : huit groupes (A à H) chacun composé de quatre équipes jouant en mini-championnat (trois matches aller, trois matches retour). Dans chaque groupe, les deux premiers sont qualifiés pour les huitièmes, le troisième est reclassé pour les seizièmes de finale de la Coupe UEFA.
- Trois tours à élimination directe : huitièmes de finales, quarts de finale, demi-finales (aller, retour, en cas d'égalité avantage aux buts à l'extérieur et si besoin prolongations et tirs au but).
- La finale, jouée sur terrain réputé neutre (un club pouvant malgré tout jouer dans son propre stade si celui-ci avait été désigné pour accueillir la finale), avec prolongation et tirs au but en cas d'égalité. Le vainqueur de la Ligue des Champions de l'UEFA est officiellement champion d'Europe des clubs. Il rencontre le vainqueur de la Coupe UEFA pour la Supercoupe de l'UEFA. Il participe également au Championnat du monde des clubs organisé par la FIFA sur une durée unique et sur terrains neutres (pays organisateur). Le champion d'Europe est directement qualifié pour les demi-finales. Le Championnat du monde des clubs a remplacé en 2005 la traditionnelle Coupe intercontinentale qui opposait le champion d'Europe au vainqueur de la Copa Libertadores.

Qualifications

Le nombre de clubs qualifiés par association ainsi que leur point d'entrée dans la compétition sont déterminés par les coefficients UEFA. Les meilleures associations peuvent avoir au maximum quatre clubs en Ligue des Champions alors que pour les associations les plus faibles, seul le champion peut prendre part à la compétition. La répartition pour la saison 2005-2006 se trouve dans le règlement disponible sur le site officiel. Lors des tirages au sort des matchs des tours préliminaires et des groupes, l'UEFA prend garde à ce que deux clubs d'une même association ne se rencontrent pas. Pour la saison 2005-2006, un problème s'est posé à propos de ce dernier point. En effet le FC Liverpool, vainqueur de la compétition en 2005, termina cinquième de son championnat, première place qualificative pour la Coupe UEFA, mais pas pour la Ligue des Champions. La FA aurait alors dû envoyer le quatrième du championnat, Everton, en Coupe UEFA afin que Liverpool puisse défendre son titre. Elle décida cependant de ne pas le faire, et l'UEFA modifia alors le règlement pour autoriser Liverpool à prendre part au premier tour préliminaire de la Ligue des Champions, sous réserve que le club ne soit pas considéré comme un club anglais lors des tirages au sort. Par la suite, Liverpool et Chelsea FC ont été tirés au sort dans le même groupe lors de la phase de poules, et les deux clubs anglais ont donc dû s'affronter. Pour les prochaines saisons, les associations nationales n'auront plus le choix et seront obligées pour laisser une place au tenant du titre de rétrograder le dernier club qualifié en Coupe UEFA, sauf si l'association n'a normalement qu'une place en Ligue des Champions.

Palmarès

Finales


- - après prolongation
- - match rejoué le 17 mai au Stade du Heysel et a été remporté par le Bayern de Munich 4-0
-
- - aux tirs au but
-
- - voir Drame du Heysel

Bilans

Par nations

Par clubs


- Nottingham Forest FC est la seule équipe à avoir remporté plus de fois la Ligue des Champions que son championnat national.
- L'Olympique de Marseille est, à ce jour, le seul club jouant dans le championnat français à avoir remporté la Ligue des Champions (1992-1993) mais pas le seul à être parvenu en finale de la prestigieuse compétition, l'AS Monaco ayant perdu 3-0 contre le FC Porto lors de la saison 2003-2004, l'AS Saint-Étienne ayant perdu 1-0 contre le Bayern Munich en 1976 marqué notamment par la transversale de Santini et les deux finales perdues par le Stade de Reims les deux fois contre le Real Madrid respectivement lors des saisons 1955-1956 2-0 et 1958-1959 4-3. L'Olympique de Marseille avait également joué et perdu la finale en 1990-1991 contre l'Étoile rouge de Belgrade.

Les meilleurs buteurs de la compétition

-Par année : Meilleurs buteurs de la Ligue des Champions.
-Au total : Les meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des Champions (depuis1992/1993) : 1. Raul (ESP/Real Madrid): 58 buts 2. Ruud van Nistelrooy (P-B/Real Madrid): 52 3. Andreï Shevchenko (UKR/Chelsea): 47 4. Thierry Henry (FRA/FC Barcelone): 44 5. Filippo Inzaghi (ITA/AC Milan): 41 6. Alessandro Del Piero (ITA/Juventus): 37

Joueurs ayant disputé 100 matchs

Cette liste ne concerne que les matches de la phase de groupes à la finale.

Record

-Le Real Madrid est le club le plus titré de l'épreuve (9 coupes), il a aussi le record des finales jouées (12 finales)
-Le Real Madrid 7-3 Eintracht Francfort est le score le plus important réalisé lors d'une finale (1960). L'écart de 4 buts en finale a aussi été réalisé à 3 reprises sur le score de 4-0, par le Bayern Munich en 1974 et par le Milan AC en 1989 et 1994.
- La victoire de Liverpool en 2005 après avoir été mené 0-3 par le Milan AC représente le plus grand retournement de situation dans une finale. 13 fois le vainqueur a d'abord été mené en finale avant de l'emporter (9 fois sur 15 entre 1956 et 1970). Le Real Madrid l'a emporté à 4 reprises dans ces conditions, le Benfica Lisbonne 2 fois. Ces deux équipes, ainsi que le Milan AC, le Celtic Glasgow et le FC Barcelone ont à la fois gagné une finale en ayant été mené et été battu en ayant ouvert le score.
-La victoire 12-2 du Feyenoord Rotterdam contre le KR Reykjavík (saison 1969-1970, 16è de finale) représente à la fois le plus grand nombre de buts dans un match (14) et le plus grand nombre de buts pour une seule équipe (12).
- La victoire 11-0 du Dinamo Bucarest contre le Crusaders FC (saison 1973-1974, 16è de finale) est le plus gros écart enregistré dans la compétition.
-Francisco Gento (Real Madrid) est le joueur qui a remporté le plus de coupes (6 coupes, et 2 finales) ; fait extraordinaire, ce joueur -attaquant de surcroît- a disputé deux finales de coupes d'Europe à 16 années d'écart (C. Latine 1955 - C2 1971). Il devance son compatriote José María Zárraga avec 5 victoires en finale et Paolo Maldini.
- Alfredo Di Stefano (pour 7 finales) et Héctor Rial (dit el Nene), Argentins de naissance, sont les seuls sud-américains à avoir remporté l'un cinq Coupes des Champions, l'autre quatre ; ils sont suivis par l'Uruguayen de naissance José Santamaria (pour 5 finales) et le Brésilien Roberto Carlos (4 finales), avec trois succès respectifs dans cette épreuve. Mário Coluna (dit O Monstro Sagrado - 5 finales) et Marcel Desailly (3 finales), nés sur le continent africain, l'ont remportée à 2 reprises. Christian Karembeu l'a également à son palmarès, pour l'Océanie.
-Clarence Seedorf (Ajax Amsterdam, Real Madrid, Milan AC) est le seul joueur à avoir remporté 4 coupes avec 3 clubs différents.
-Bob Paisley (Liverpool FC) est l'entraîneur qui a remporté le plus de coupes (3 coupes)
-Ernst Happel (avec Feyenoord en 1970 puis Hambourg SV en 1983) et Ottmar Hitzfeld (avec Dortmund en 1997 puis le Bayern en 2001) sont les deux seuls entraîneurs à avoir remporté deux coupes à la tête de deux clubs différents.
-La Juventus et le Benfica Lisbonne sont les clubs ayant échoué le plus en finale, avec 5 échecs.
-Raúl González, (Real Madrid) et Andriï Chevtchenko sont les recordmans des buts marqués dans cette compétitions avec 57 et 56 buts devant Ruud van Nistelrooy ( Real madrid) 54 buts.
-Seuls six joueurs - dont trois gardiens de buts - (trois de la Juventus de Turin de Michel Platini, deux autres Italiens et un Portugais) ont eu le temps - la C2 n'existant plus désormais - de remporter les 3 coupes d'Europe majeures disputées sur l'ensemble du continent en disputant les finales correspondantes, à savoir : Fabio Cudicini (C1 en 1969, C2 en 1968, et C3 (villes de foire) en 1961), Marco Tardelli (C1 en 1985, C2 en 1984, et C3 en 1977), Gaetano Scirea (C1 en 1985, C2 en 1984, et C3 en 1977), Stefano Tacconi (C1 en 1985, C2 en 1984, et C3 en 1990), Gianluca Vialli (C1 en 1996, C2 en 1990 et 1998, et C3 en 1993), et Vítor Baía (C1 en 2004, C2 en 1997, et C3 en 2003). (Gaetano Scirea est en outre le seul joueur à avoir remporté également les Supercoupe et Intercontinentale des clubs)
-Des joueurs ayant remporté la C1 et la C3 actuelles, Ray Clemence est celui ayant le plus de victoires (3 C1 et 3 C3), Arie Haan ayant remporté 3 C1 et 2 C2.
-Le 6 novembre 2007, Liverpool FC remporte son match contre Besiktas 8 à 0 à Anfield.C'est le plus grand écart de la nouvelle formule de la Ligue des Champions

Hymne

L'hymne de la Ligue des Champions a été commandé par l'UEFA en 1992 au compositeur Tony Britten. C'est un arrangement d'un hymne composé par Georg Friedrich Haendel en 1727 pour le couronnement du roi de Grande Bretagne George II, Zadok the Priest. Il est interprété par le Royal Philharmonic Orchestra et par les chœurs de l'Academy of St. Martin in the Fields. Les paroles sont déclamées dans les trois langues officielles de l'UEFA, à savoir l'anglais, le français et l'allemand.

Paroles

Ce sont les meilleures équipes, Sie sind die allerbesten Mannschaften The main event Die Meister, die Besten, les grandes équipes, the champions Une grande réunion Eine grosse sportliche Veranstaltung The main event Ils sont les meilleurs Sie sind die Besten These are the champions Die Meister, die Besten, les grandes équipes, the champions Die Meister, die Besten, les grandes équipes, the champions

Galerie

Image:LC 2.JPG Image:LC 3.JPG

Voir aussi

Notes et références

===
Sujets connexes
Ajax Amsterdam   Alessandro Del Piero   Alfredo Di Stefano   Allemagne   Allemand   Amsterdam   Amsterdam ArenA   Andriï Chevtchenko   Anglais   Angleterre   Arie Haan   Athènes   Barcelone   Bari   Belgique   Belgrade   Benfica Lisbonne   Bob Paisley   Bruxelles   Christian Karembeu   Clarence Seedorf   Coefficients UEFA   Copa Libertadores   Coupe UEFA   Coupe des clubs champions européens 1955-1956   Coupe des clubs champions européens 1956-1957   Coupe des clubs champions européens 1957-1958   Coupe des clubs champions européens 1958-1959   Coupe des clubs champions européens 1959-1960   Coupe des clubs champions européens 1960-1961   Coupe des clubs champions européens 1961-1962   Coupe des clubs champions européens 1962-1963   Coupe des clubs champions européens 1963-1964   Coupe des clubs champions européens 1964-1965   Coupe des clubs champions européens 1965-1966   Coupe des clubs champions européens 1966-1967   Coupe des clubs champions européens 1967-1968   Coupe des clubs champions européens 1968-1969   Coupe des clubs champions européens 1969-1970   Coupe des clubs champions européens 1970-1971   Coupe des clubs champions européens 1971-1972   Coupe des clubs champions européens 1972-1973   Coupe des clubs champions européens 1973-1974   Coupe des clubs champions européens 1974-1975   Coupe des clubs champions européens 1975-1976   Coupe des clubs champions européens 1976-1977   Coupe des clubs champions européens 1977-1978   Coupe des clubs champions européens 1978-1979   Coupe des clubs champions européens 1979-1980   Coupe des clubs champions européens 1980-1981   Coupe des clubs champions européens 1981-1982   Coupe des clubs champions européens 1982-1983   Coupe des clubs champions européens 1983-1984   Coupe des clubs champions européens 1984-1985   Coupe des clubs champions européens 1985-1986   Coupe des clubs champions européens 1986-1987   Coupe des clubs champions européens 1987-1988   Coupe des clubs champions européens 1988-1989   Coupe des clubs champions européens 1989-1990   Coupe des clubs champions européens 1990-1991   Coupe des clubs champions européens 1991-1992   Coupe intercontinentale   Crusaders FC   David Beckham   Drame du Heysel   Ernst Happel   Espagne   FC Barcelone (football)   Fabio Cudicini   Feyenoord Rotterdam   Feyenoord Stadion   Filippo Inzaghi   Football   France   Francisco Gento   Français   Fédération d'Angleterre de football   Fédération internationale de football association   Gabriel Hanot   Gaetano Scirea   Gelsenkirchen   Georg Friedrich Haendel   George II de Grande-Bretagne   Gianluca Vialli   Glasgow   Grèce   Hambourg SV   Hampden Park   Héctor Rial   Italie   José María Zárraga   José Santamaria   KR Reykjavík   L'Équipe   Ligue des Champions 1992-1993   Ligue des Champions 1993-1994   Ligue des Champions 1994-1995   Ligue des Champions 1995-1996   Ligue des Champions 1996-1997   Ligue des Champions 1997-1998   Ligue des Champions 1998-1999   Ligue des Champions 1999-2000   Ligue des Champions 2000-2001   Ligue des Champions 2001-2002   Ligue des Champions 2002-2003   Ligue des Champions 2003-2004   Ligue des Champions 2004-2005   Ligue des Champions 2005-2006   Ligue des Champions 2006-2007   Ligue des Champions 2007-2008   Ligue des Champions 2008-2009   Lisbonne   Liverpool Football Club   Londres   Madrid   Manchester   Marcel Desailly   Marco Tardelli   Meilleurs buteurs de la Ligue des Champions   Michel Platini   Milan   Moscou   Munich   Mário Coluna   Old Trafford   Oliver Kahn   Olympique de Marseille   Ottmar Hitzfeld   Paolo Maldini   Parc des Princes   Paris   Pays-Bas   Portugal   Ray Clemence   Real Madrid   Roberto Carlos   Roberto Carlos da Silva   Rome   Rotterdam   Roumanie   Russie   Ruud van Nistelrooy   République tchèque   Stade Loujniki   Stade Olympique (Amsterdam)   Stade Olympique (Athènes)   Stade de France   Stade de Reims   Stade du Wankdorf   Stadio Olimpico   Stadio San Nicola   Stefano Tacconi   Stuttgart   Supercoupe de l'UEFA   Sánchez Pizjuán   Séville   Thierry Henry   Tirs au but   Turquie   Ukraine   Union des associations européennes de football   Vienne (Autriche)   Vítor Baía   Wembley Stadium  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^