Carabine de chasse

Infos
Carabine de chasse Remington 700 avec lunette de visée Une carabine est une arme à feu avec crosse, à canon long, et dont l'âme est rayée en forme de spirale. Les rainures à l'intérieur de l'âme ont pour fonction d'imprégner un mouvement de rotation circulaire au projectile lors de son passage dans le canon. Ce mouvement de rotation sur lui-même du projectile lui confère une grande stabilité et lui permet ainsi d'atteindre une grande distance avec une bonne précision.
Carabine de chasse

Carabine de chasse Remington 700 avec lunette de visée Une carabine est une arme à feu avec crosse, à canon long, et dont l'âme est rayée en forme de spirale. Les rainures à l'intérieur de l'âme ont pour fonction d'imprégner un mouvement de rotation circulaire au projectile lors de son passage dans le canon. Ce mouvement de rotation sur lui-même du projectile lui confère une grande stabilité et lui permet ainsi d'atteindre une grande distance avec une bonne précision.

Histoire

Origines

Anciennement, le mousquet était une arme à canon lisse projetant des projectiles lourds et sphériques. En raison, à l'époque, des difficulté à produire des projectile d'une taille très précise et ajusté au diamètre du canon, les projectile était d'un diamètre légèrement inférieure à celui-ci. Ceci avait pour conséquence de faire ricocher le projectile à l'intérieur du canon et rendait donc le tir extremement imprécis. Il est connu depuis le XV siècle que l'ajout de rainure augmente la précision des projectiles. Cependant, les difficultés et la précision requise pour fabriquer convenablement ce type de canon en a empêché la production avant le XIXe siècle. Le mot "carabine" lui-même remonte environ au XVIe siècle et définissait alors un mousquet court qui était l'arme des "carabins" (cavaliers).

Le XIXe siècle

Au XIX siècle, les mousquets à canon rainuré devinrent de plus en plus commun. La même époque a connu une seconde innovation: l'apparition d'armes et de munition à chargement par la culasse. Ce qui a donné naissance a la carabine tel que nous la connaissons aujourd'hui. Les projectiles ont aussi été modifiés et ont délaissé la forme sphérique pour la forme cylindrique, ballistiquement supérieure et similaire aux balles modernes (balle de Minié). Tout au cours de ce siècle, la taille et le poids des projectiles a graduellement diminué. C'est aussi au cours de ce siècle que la première carabine à répétition virent le jour. A la fin du XIX, les mécanismes à levier et à verrou étaient d'usage courant sur les carabines.

Le XXe siècle

Rainures dans l'âme du canon d'une carabine moderne Les améliorations ont continuer à être apportés aux innovations du siècle précédent. Le mécanisme à verrou de type Mauser s'est imposé au début du sièlce comme le nouveau standard.

Actuellement

Les carabines n’ont cesser d’évoluer depuis le début du XXIe siècle. Du côté des matériaux, nous assistons à la tendance de plus en plus généralisée à remplacer, pour des raisons économiques, le bois par des matériaux synthétique. De plus, il est maintenant courant de trouver des carabines où l’acier est remplacé par de l’acier inoxydable afin d’assurer une meilleure résistance à la rouille. Pour ce qui est des technologies, l’usage de systèmes antirecul pour les calibres puissants est de plus en plus généralisée. Nous assistons aussi depuis peu à l’apparition de systèmes de contrôle des vibrations permettant d’accroitre sensiblement la précision de tir (par exemple, système BOSS de Browning).

Calibres

Différents calibres de munitions de carabine (à l'exception du .50 BMG qui est une munition de mitrailleuse). De gauche à droite: .50 BMG, 300 Win Mag, .308 Winchester, 7.62 Soviet, 5.56 NATO, .22LR Les carabines sont disponibles dans une grande variété de calibre. De ce fait, il s'agit d'armes très polyvalentes, chaque usage étant couvert par un ou des calibres appropriés. Les calibres de carabine sont tout d'abord défini par le diamètre interne du canon en pouces (par exemple, calibre .22) ou en millimètres (par exemple, calibre 7.62mm). Généralement, la puissance du calibre est directement proportionnel à ce diamètre. Ainsi, un calibre 7.62mm est plus puissant qu'un calibre 7mm... Chaque diamètre est ensuite sous-divisé selon la longueur et la forme de la munition. Il n'y a pas ici de convention définie et cette information peut être indiquée par un ensemble de chiffres, de lettres ou de mots. Par exemple, les calibres .308, .30-06 et .300 Magnum sont tous des calibres avec des balles de 30/100 de pouces de diamètre (1 pouce = 25.4 mm ) mais de formes et longueurs différentes. Ces calibres, bien que de même diamètre, ne sont pas interchangeables et chaque carabine doit strictement n'utiliser que le calibre de munitions pour laquelle elle a été conçue.

Mécanismes

A bascule

Dans une carabine à bascule, le canon se désolidarise de la culasse et de la platine (arme) du système de percussion en basculant d'un bloc vers l'avant, selon un axe perpendiculaire au plan de l'arme. La cartouche est inséré à l’arrière du canon qui est ensuite ramené en place. Il s’agit d’un mécanisme ancien, sécuraitaire, et très fiable. Aujourd’hui, pour les carabines, ce mécanisme n’est pas très populaire. La limitation obligatoire à un seul coup en limitant de beaucoup l’aspect pratique. Les mécanismes à bascule sont généralement des armes bon marché ou pour collectionneurs. Ce type de carabine n’est pas prisé pour la chasse ou pour les activités militaires où on leur préfère des mécanismes à répétition.

A levier

Apparu au XIXe siècle, le mécanisme à levier est le plus ancien mécanisme de répétition sur les carabines. Dans ce mécanisme, l’éjection de la douille vide et le chargement d’une nouvelle cartouche se fait en actionnant un lévier situé derrière le pontet. Avec un peu d’entrainement, le levier peut être actionné en utilisant uniquement le pouce et bougeant peu le reste de la main, ce qui en fait un mécanisme relativement rapide. Très populaire au cours du XIXe siècle, il a graduellement perdu du terrain pendant le Xxème siècle au profit du mécanisme à verrou.

A verrou

Verrou à demi ouvert sur une carabine Winchester Model 70. Dans le mécanisme à verrou, l'extraction de la douille vide est effectuée en actionnant un verrou, à l'aide d'un court levier, d'un mouvement de rotation vertical suivi d'un mouvement vers l'arrière. Le chargement d'une nouvelle cartouche se fait en effectuant le mouvement inverse. Le principal désavantage de ce mécanisme est sa relative lenteur. Il s'agit du mécanisme à répétition le plus lent. Cependant, il a l'avantage d'offrir un tir extremement précis, est capable de soutenir des charges puissantes et sa simplicité mécanique en fait un mécanisme d'une grande fiabilité, facile à entretenir. Pour ces raisons, le mécanisme à verrou est aujourd'hui, et de loin, le mécanisme le plus populaire chez les carabines de chasse et sportives. Disciplines où la précision et la fiabilité sont beaucoup plus importantes qu'une cadence de tir élevée.

Semi-Automatique

Dans une carabine semi-automatique, l'action d'éjection de l'étui et le chargement d'une nouvelle cartouche s'effectuent par la diversion d'une partie des gaz de la détonation vers le mécanisme. Le mécanisme est essentiellement actionné par les gaz et aucune action n'est donc nécessaire de la part du tireur. La détente doit être relâchée entre chaque tir. Ce mécanisme présente l'avantage majeur d'assurer une cadence de tir très rapide. Il présente néanmoins deux inconvénients majeurs. Le premier, et le plus important, est qu'il s'agit du mécanisme le moins fiable. Il a tendance à s'enrayer plus souvent que les autres, notamment en présence de poussières ou saleté, par temps froid, et assurément en cas de munition défectueuse. Son deuxième désavantage est que de tout les mécanismes de carabine, il s'agit de celui offrant le tir le moins précis. L'action des gaz sur le mécanismes débutant avant que le projectile ait quitté le canon, cela provoque des vibrations dans l'arme occasionnant une diminution de la précision de tir. En raison de ses inconvénients, la carabine semi-automatique demeure relativement peu populaire auprès des chasseurs et tireurs sportifs, pour qui la fiabilité et la précision sont d'une importance plus grande que la cadence rapide de tir. Ils lui préfèrent donc les mécanismes à levier ou verrou, beaucoup plus fiable et sensiblement plus précis.

Aspects légaux

La plupart des pays ont des lois et réglements encadrant l'utilisation et la possession des carabines de chasse. Cette réglementation varie cependant grandement d'un pays à l'autre. Néanmoins, on y retrouve habituellement un âge minimum légal ainsi que la possession d'un permis ou certificat particulier. Les conditions d'obtention de ces derniers varient cependant largement selon les pays.

France

Le critère "armes de loisir" provient d'une puissance inférieure ou égale à 10 joules (200m/s). Elles sont en vente libre pour les personnes de plus de 18 ans, contrairement aux fusils plus puissants (>10 joules + 22lr) pour lesquels un permis de chasse ou une licence de tir en plus de la carte d'identité sont demandés.

Canada

Au Canada, la possession et l'utilisation des carabines de chasse sont régis par la . En résumé, l'âge minimum requis est de 18 ans. Un permis est requis pour l'achat et la possession de l'arme et des munitions. L'obtention de ce permis nécessite, entre autres conditions, le suivi et la réussite d'un cours préalable et l'absence de dossier criminel. Le permis peut aussi être refusé ou révoquer en raison d'autres critères (par exemple, objection du conjoint, ordre de la cour...). L'enregistrement de l'arme au registre canadien des armes à feu est aussi obligatoire. Hors des endroits et périodes ou l'usage de l'arme est légal, elle doit être entreposée non chargée et vérouillée ou rendu inopérante. ==
Sujets connexes
Biathlon   Calibre   Carabine militaire   Chasse   Fusil de chasse   Jean-Pierre Amat   Philippe Heberlé   Tir sportif  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^