Alexandre Karađorđević

Infos
Alexandre Karađorđević Alexandre Karađorđević, en serbe cyrillique Александар Карађорђевић (né à Topola le 11 octobre 1806 – mort à Timişoara le 4 mai 1885), fut Prince de Serbie entre 1842 et 1858. Alexandre Karađorđević était le fils de Đorđe Petrović, plus connu sous le nom de Karađorđe ou Karageorges, qui fut le chef de la première révolte serbe contre les Turcs. En 1813, il suit son père en exil en Autriche p
Alexandre Karađorđević

Alexandre Karađorđević Alexandre Karađorđević, en serbe cyrillique Александар Карађорђевић (né à Topola le 11 octobre 1806 – mort à Timişoara le 4 mai 1885), fut Prince de Serbie entre 1842 et 1858. Alexandre Karađorđević était le fils de Đorđe Petrović, plus connu sous le nom de Karađorđe ou Karageorges, qui fut le chef de la première révolte serbe contre les Turcs. En 1813, il suit son père en exil en Autriche puis à Khotin en Bessarabie. Après la mort de Karageorges, il sert un temps dans l’armée russe. En 1842, après l’abdication du prince Michel III Obrenović, Alexandre est choisi comme Prince régnant de Serbie par la Skupština, le Parlement serbe. C’est pendant son règne que fut introduit en Serbie le Code civil, inspiré du modèle français ; et son premier ministre, Ilija Garašanin, rédigea le premier programme politique du pays prévoyant la libération de la Serbie par rapport aux Ottomans et à l’Empire d'Autriche mais aussi l’unification de tous les Slaves du Sud en une seule nation (la Yougoslavie). Pour cette raison, il apparaît comme l’inventeur de l’idée de la Grande Serbie. Sous le règne d’Alexandre Karađorđević l’essentiel du pouvoir est en fait détenu par une oligarchie, quelques sénateurs et quelques grands ministres comme Ilija Garašanin ou Toma Vučić Perišić. En 1857, il déjoue un complot visant à le renverser et il renvoie quelques oligarques. Mais, le 22 décembre 1858, il est contraint d’abdiquer en faveur du prince Miloš Ier Obrenović, qui avait déjà régné de 1817 à 1839. Il part en exil à Pest en Valachie. En 1868, il est condamné à une peine de prison de vingt ans pour son implication dans le meurtre du prince Michel III Obrenović, qui avait succédé à son père Miloš Ier. Un tribunal hongrois le jugea également coupable sans le condamner. En 1885, l’ex-prince meurt en exil à Timişoara, ville alors hongroise et qui se trouve actuellement en Roumanie. Le fils d’Alexandre Karađorđević, le prince Pierre, devient roi de Serbie en 1903 sous le nom de Pierre Ier. Il fut le premier souverain du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes. En 1918, il fut le premier roi de Yougoslavie. Catégorie:Naissance en 1806 Catégorie:Décès en 1885 Catégorie:Personnalité politique serbe Catégorie:Serbie Catégorie:Histoire de la Serbie de:Alexander I. (Serbien) en:Alexander Karađorđević, Prince of Serbia hr:Aleksandar Karađorđević (knez) it:Aleksandar Karađorđević nl:Alexander Karađorđević no:Aleksandar av Serbia (1806) pl:Aleksander Karadziordziewić (książę Serbii) pt:Alexandre Karađorđević ru:Александр Карагеоргиевич sr:Кнез Александар Карађорђевић sh:Knez Aleksandar Karađorđević
Sujets connexes
Bessarabie   Code civil   Empire d'Autriche   Empire ottoman   Ilija Garašanin   Karađorđe   Khotin   Michel III Obrenović   Miloš Ier Obrenović   Pest   Pierre Ier de Serbie   Roumanie   Serbie   Slaves   Timişoara   Topola   Valachie (principauté)   Yougoslavie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^