Forti Corse

Infos
Forti Corse qui deviendra plus tard Forti est une ancienne écurie de sport automobile italienne qui s'est notamment engagée en Formule 1 lors du championnat du monde1995 puis du championnat du monde 1996 (qu'elle ne termina pas). Forti a décroché 23 qualifications en GP, son meilleur résultat en course est une 7e place (Diniz en Australie en 1995) et sa meilleure qualification est une 19e place (Badoer au Brésil 1996).
Forti Corse

Forti Corse qui deviendra plus tard Forti est une ancienne écurie de sport automobile italienne qui s'est notamment engagée en Formule 1 lors du championnat du monde1995 puis du championnat du monde 1996 (qu'elle ne termina pas). Forti a décroché 23 qualifications en GP, son meilleur résultat en course est une 7e place (Diniz en Australie en 1995) et sa meilleure qualification est une 19e place (Badoer au Brésil 1996).

Histoire

Roberto Moreno à Silverstone en 1995 Pedro Diniz à Silverstone en 1995 Forti Corse est une écurie qui a pignon sur rue en Italie depuis 1978. Guido Forti, son fondateur, a permis à nombre de pilotes italiens de faire leurs premières armes en Formule 3 nationale, puis en championnat intercontinental de Formule 3000. Gianni Morbidelli est devenu champion d'Italie de F3 grâce à Forti et a poursuivi l'aventure en F 3000 où il a signé le record de quatre victoires consécutives. En 1995, après 51 victoires en F3, 4 titres de champion d'Italie de F3 et 5 victoires en F 3000, Forti Corse tente le pari de la Formule 1. Les moyens financiers étant limités pour débuter en F1, Forti engage le pilote brésilien Pedro Diniz qui conduisait déjà chez lui depuis deux ans en F 3000 (une 2e place et deux 4e places). La famille Diniz possède la plus grande chaîne de grandes surfaces du pays et Pedro est soutenu par les grandes entreprises brésiliennes ( Arisco, Sadia, Unibanco...). Les deniers brésiliens sont la principale source de financement de la modeste écurie. Le manque de références de Diniz lui vaut de passer un examen auprès de la FIA pour décrocher sa superlicence. Guido Forti engage Roberto Moreno, sur demande de Diniz, sur la seconde monoplace baptisée FG01-95, qui est en réalité une F3000 modifiée pour la F1 et motorisée par un V8 Ford ED, mécanique simple et éprouvée, idéale pour les petites équipes. La saison débute plutôt bien pour Diniz, qui joue à domicile et termine 10e de son premier GP, mais à 7 tours du vainqueur Schumacher. Au GP suivant, en Argentine, les deux monoplaces terminent non-classées. La suite de la saison sera émaillée d'abandons en course (17), mais aussi de belles prestations comme la 9e place de Diniz en Italie ou encore une 7e place du même Diniz en Australie pour le GP de clôture. Si l'équipe n'a marqué aucun point, elle semble prometteuse. En 1996, Forti Corse devient Forti mais perd ses soutiens brésiliens. En effet Diniz part chez Ligier et Guido Forti doit à tout prix trouver un budget pour assurer sa saison. Il ne peut mettre en chantier une nouvelle monoplace et se contente de mettre en conformité le châssis FG01-95 qui devient FG01-95B. Celui-ci reçoit le bloc V8 Ford EC (ex-Zetec R). Trop occupé à rechercher des subsides pour son écurie, Forti en laisse les rênes à Stirano, qui sera remplacé par Cesare Fiorio, lequel sera remplacé par Ryton après le GP d'Espagne. Andrea Montermini signe un contrat de premier pilote, épaulé par Franck Lagorce. Mais Lagorce sera remplacé avant le premier GP par Luca Badoer et ne courra jamais chez Forti. La saison débute par une double non-qualification en Australie, puis deux abandons et deux places modestes (11e pour Badoer au Brésil et 10e pour Montermini en Argentine). La double non-qualification au GP d'Europe impose le remplacement de la FG01-95B par la nouvelle FG03-96. Mais les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances malgré la 10e place de Badoer à Saint Marin : 4 non-qualifications et 5 abandons en course. La situation devient dramatique au GP d'Angleterre où les voitures ne peuvent se qualifier (elles ne disposent pas de moteur suite à un non-paiement des factures). Comme il en est de même aux GP d'Allemagne et de Hongrie, Forti, exsangue, et n'étant plus capable de trouver de nouveaux financements, se voit contraint d'arrêter l'aventure en F1.

Résultats en F1

Lien externe

Catégorie:Écurie de Formule 1 de:Forti en:Forti fi:Forti it:Forti Corse ja:フォルティ lv:Forti Corse nl:Forti pt:Forti ro:Forti sl:Forti sv:Forti Corse
Sujets connexes
Championnat du monde de Formule 1 1995   Championnat du monde de Formule 1 1996   Cosworth   Formule 1   Formule 3   Formule 3000   Franck Lagorce   Gianni Morbidelli   Goodyear Tire & Rubber   Ligier   Luca Badoer   Pedro Diniz   Roberto Moreno  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^