Rial (Formule 1)

Infos
Rial est une ancienne écurie de Formule 1 qui a disputé 2 saisons de championnat du monde en 1988 et 1989. En 20 qualifications, Rial a inscrit 6 points en championnat du monde.
Rial (Formule 1)

Rial est une ancienne écurie de Formule 1 qui a disputé 2 saisons de championnat du monde en 1988 et 1989. En 20 qualifications, Rial a inscrit 6 points en championnat du monde.

Historique

Rial est la "réincarnation" de l'ancienne écurie allemande de Formule 1 ATS (pour Auto Technisches Spezialzubehör), fondée par Gunther Schmid. Schmid, patron de la société de fabrication de jantes ATS est un fondu de sport automobile et décide d'engager une équipe qui porte le nom de sa société dès 1972. Cette écurie fera courir entre-autres Jean-Pierre Jarier puis Gerhard Berger. Mais, en 1984, Schmid doit cesser son activité en F1 à cause d'un manque de liquidités. Schmid revend sa société, et en monte une nouvelle, toujours dans le domaine de la jante en alliage, Rial. Au bout de quelques années, il dégage suffisamment de bénéfices pour réinvestir dans sa marotte : la F1. Il engage Gustav Brunner, qui était déjà de l'aventure ATS, pour dessiner la monoplace engagée au championnat du monde de F1 1988, le modèle ARC 01. Celle-ci est confiée au pilote italien Andrea de Cesaris. Et le miracle se produit puisque de Cesaris décroche les 3 points de la quatrième place au GP de Détroit. En 1989, Brunner, lassé de devoir reconstruire sans moyens les monoplaces régulièrement pliées par de Cesaris, quitte l'écurie pour rejoindre l'autre équipe allemande Zakspeed. Il est remplacé par Stefan Fober (lui-même remplacé en cours d'année par Christian Vanderpleyn, qui sera aussi remplacé...). La monoplace 1989 (Rial ARC 02) délaisse le Cosworth traditionnel pour un Ford DFR et est confiée aux bons soins des pilotes Christian Danner et Volker Weidler. Celui-ci, doit subir l'épreuve des pré-qualifications puisque Rial n'avait engagé qu'une seule monoplace l'année précédente. Danner marque les trois points de la quatrième place au GP de Détroit. Puis Schmid limoge Weidler pour embaucher Pierre-Henri Raphanel dès le GP de Spa. Danner a de plus en plus de mal à se sortir du pétrin des qualifications et Schmid lorgne alors vers Gregor Foitek, pilote de la troisième écurie allemande de F1 EuroBrun. Les résultats chez EuroBrun étant catastrophiques, Foitek signe chez Schmid à partir du GP d'Espagne. Mais quitter EuroBrun pour Rial n'est pas la meilleure décision qu'ait pris Foitek, l'équipe de Schmid n'étant pas mieux structurée que celle de Walter Brun. Dès sa première course pour Rial, la monoplace de Foitek perd son aileron en plein appui et se fracasse dans la grande courbe qui suit les stands, saison terminée pour le pilote helvète... Bertrand Gachot est alors engagé pour disputer le dernier GP de la saison au côté de Raphanel mais doit se contenter d'un ancien châssis ARC 01, la monoplace de Foitek étant irréparable. Les deux pilotes sont dans l'impossibilité de se qualifier. Le bilan de la saison est donc de 3 points, 20 non qualifications, 8 non pré-qualifications. A la fin de la saison, Schmid jette l'éponge et se retire du championnat du monde de Formule 1. L'autre écurie allemande Zakspeed fera de même, tout comme Osella et Coloni.

Résultats en F1

Lien externe

Catégorie:Écurie de Formule 1 de:Rial (Formel 1) en:Rial (racing team) fi:Rial (formulatalli) ja:リアル (F1) sl:Rial (Formula 1) sv:Rial Racing
Sujets connexes
Andrea de Cesaris   Auto Technisches Spezialzubehör   Bertrand Gachot   Championnat du monde de Formule 1 1988   Championnat du monde de Formule 1 1989   Christian Danner   Coloni   Cosworth   EuroBrun   Gerhard Berger   Goodyear Tire & Rubber   Gregor Foitek   Jean-Pierre Jarier   Osella   Pierre-Henri Raphanel   Volker Weidler   Walter Brun   Zakspeed  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^