Marcel Cachin

Infos
Gilles, Marcel Cachin (Plourivo, près de Paimpol, 20 septembre 1869 - Choisy-le-Roi, 12 février 1958) est un homme politique français. Il était fils de Marcel, gendarme et de Marie-Louise Le Gallou, fileuse de lin.
Marcel Cachin

Gilles, Marcel Cachin (Plourivo, près de Paimpol, 20 septembre 1869 - Choisy-le-Roi, 12 février 1958) est un homme politique français. Il était fils de Marcel, gendarme et de Marie-Louise Le Gallou, fileuse de lin.

Vie professionnelle

Professeur de philosophie à Bordeaux pendant quinze ans. Marcel Cachin fut très attaché au breton « langue de la paysannerie et du prolétariat breton ».

Vie politique

Dès 1891, il adhère au Parti ouvrier français de Jules Guesde. Il participe aux congrès socialistes d'Amsterdam (1904) et de Paris (1905), ce dernier prononçant la création de la SFIO qu'il rejoint. Il était franc-maçon. Élu député de 1914 à 1932, il se rallie à la politique d'union nationale pendant la Première Guerre mondiale, et soutient donc la guerre. Il est envoyé en mission en Russie en 1917. En 1920, lors du congrès de Tours, il fait partie de la majorité approuvant la révolution russe et le bolchévisme. Il adhère alors à la IIIe Internationale. En 1936 il sera l'un des piliers du Front populaire. Refusant de désavouer le pacte germano-soviétique il est déchu de ses fonctions politiques en 1940 et va mener pendant la guerre une existence clandestine. Après la Libération, il reprendra ses activités jusqu'à sa mort en 1958. Directeur de L'Humanité (1918-1958), il fut membre du bureau politique du Parti communiste français (1923-1958) et sénateur (1935) puis député de la Seine (1946). Après la guerre il sera député doyen de l'Assemblée nationale et ce jusqu'à sa mort. A l'âge de 88 ans, il est le premier étranger à être décoré de l'Ordre de Lénine . Sa fille Marcelle Cachin (1911-1999) épousa Paul Hertzog, chirurgien. Elle-même médecin, elle était membre du parti communiste et député.

Élections présidentielles

-1931, candidat pour le PCF et obtient 10 voix sur 901 au premier tour (soit 1, 1 % des suffrages), puis 11 voix sur 893 au second tour (soit 1, 23 % des suffrages).
-1932, candidat pour le PCF, obtient 8 voix sur 826 (soit 0, 96 % des suffrages).
-1939, candidat pour le PCF, obtient 74 voix sur 916 (soit 8, 07 % des suffrages).
-Présidentielle de 1953, candidat pour le PCF, obtient 113 voix sur 932 (soit 12, 12 % des suffrages). ==
Sujets connexes
Assemblée nationale (France)   Breton   Chirurgie   Choisy-le-Roi   Congrès de Tours   France   Front populaire (France)   Jules Guesde   L'Humanité   Libération (histoire)   Médecin   Ordre de Lénine   Paimpol   Parti communiste français   Parti ouvrier français   Plourivo   Première Guerre mondiale   Russie   Révolution russe   Section française de l'Internationale ouvrière   Seine (département)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^