James Mason

Infos
James Neville Mason (15 mai 1909 à Huddersfield, Yorkshire - 27 juillet 1984 à Lausanne, Suisse) est un acteur britannique. Ayant à son actif une filmographie de plus de 130 films, il est considéré comme un des plus grands acteurs britanniques et hollywoodiens.
James Mason

James Neville Mason (15 mai 1909 à Huddersfield, Yorkshire - 27 juillet 1984 à Lausanne, Suisse) est un acteur britannique. Ayant à son actif une filmographie de plus de 130 films, il est considéré comme un des plus grands acteurs britanniques et hollywoodiens.

Biographie

Après des études d'architecture à Cambridge, il se dirige vers le théâtre. Il rejoint dès 1931 le Old Vic sous la direction de Sir Tyrone Guthrie. Sa première tentative au cinéma est un échec quand, en 1934, il est renvoyé du plateau de tournage d'un film réalisé par Alexander Korda. C'est lors d'un cocktail qu'il rencontre Albert Parker, réalisateur américain, qui deviendra un grand ami. Dès 1935, leur première collaboration, Late Extra, remporte un vif succès auprès du public britannique. De 1935 à 1947, Mason parvient à démontrer son véritable talent d'acteur dans des films tels que The Night Has Eyes, L'Homme en gris (The Man in Grey) ou encore Le Septième Voile (The Seventh Veil). En 1947, James Mason remporte son premier grand succès international avec le film Huit heures de sursis (Odd Man Out) de Carol Reed. Dans ce film, Mason interpète Johnny McQueen, le chef d'une organisation irlandaise clandestine qui, après avoir été blessé à la suite d'un hold-up raté, disparaît, errant dans les rues de Belfast alors qu'il est recherché par la police. C'est d'ailleurs le film préféré de Mason qui avoue lui-même que c'est sa meilleure interprétation cinématographique. Suite aux accrocs avec le président de la firme cinématographique Rank (qu'il traitait de vendeur de farine) et des démêlés avec la justice (un procès eut lieu en 1947), il quitte le Royaume-Uni pour les États-Unis où il reste deux ans sans tourner (le procès lui interdisant de travailler dans le domaine cinématographique). C'est donc en 1949 que Mason tourne son premier film américain Pris au piège (Caught) de Max Ophüls. Sa période hollywoodienne le propulse au rang de vedette internationale du grand écran avec des films comme Pandora (Pandora and the Flying Dutchman), Le Renard du désert (The Desert Fox), Jules César (Julius Caesar), 20 000 lieues sous les mers (20, 000 Leagues Under the Sea) ou encore Une étoile est née (A Star is Born) qui lui vaudra sa première nomination aux Oscars. La Mort aux trousses En 1956, Mason entreprend sa première production avec le film Derrière le miroir (Bigger Than Life) de Nicholas Ray. Malheureusement, le film est un échec commercial en Amérique du Nord (ce qui n'est toutefois pas le cas en Europe, où il remporte un vif succès). Néanmoins, James Mason met vite un terme à cette tentative et tourne dans de grandes productions américaines tels que La Mort aux trousses (North By Northwest) d'Alfred Hitchcock ou encore Voyage au centre de la terre (Journey to the Center of the Earth). En 1962, Mason tourne, sous la direction de Stanley Kubrick, Lolita qui lui vaut une deuxième nomination aux Oscars. Le film, qui raconte l'histoire d'un écrivain s'amourachant d'une jeune fille de 12 ans, est tourné au Royaume-Uni, ce qui permet à Mason de se rapprocher de ses racines britanniques. En 1967, il quitte définitvement Hollywood pour son pays natal, où il renoue avec son public britannique avec des films comme Georgy Girl, Great Expectations, Mandingo ou encore Croix de fer (Cross of Iron). C'est en 1982, avec Le Verdict (The Verdict) de Sidney Lumet, que James Mason réussit à remporter un Oscar. De ses derniers films, on peut retenir La Partie de chasse (The Shooting Party) dans lequel il interprète un aristocrate britannique vieillissant.

Bibliographie

Les ouvrages ci-dessous sont en anglais :
- Monaghan, The Authorized Biography of James Mason, World Film Publication Ltd, 1947
- Pamela Kellino and James Mason, The Cats in Our Lives, Current Books Inc., 1949
- Clive Hirschhorn, The Films of James Mason, LSP Books Ltd, 1975
- James Mason, Before I Forget, Hamish Hamilton Ltd, 1981
- Sheridan Morley, Odd man Out, Weidenfeld & Nicholson, 1989
- Diana De Rosso, James Mason, A Personal Biography, Lennard Publishing, 1989
- Dai Vaughan, Odd man Out, BFI Film Classics, BFI Publishing, 1995
- Kevin Sweeney, James Mason : A Bio-bibliography, Greenwood Press, 1999 ==
Sujets connexes
Acteur   Alexander Korda   Alfred Hitchcock   Belfast   Cambridge   Carol Reed   Croix de fer (film)   Hollywood   Huddersfield   Jules César (film)   La Mort aux trousses   Lausanne   Le Renard du désert   Le Verdict   Lolita (film, 1962)   Mandingo   Max Ophüls   Nicholas Ray   Oscar du cinéma   Pandora (film, 1951)   Pris au piège   Royaume-Uni   Sidney Lumet   Stanley Kubrick   Suisse   Tyrone Guthrie   Une étoile est née (film, 1954)   Voyage au centre de la terre (film)   Yorkshire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^