Gymnase

Infos
Le terme Gymnase peut avoir plusieurs significations :
Gymnase

Le terme Gymnase peut avoir plusieurs significations :

En France

En France et au Canada, un gymnase (du grec ancien / gumnásion) est un bâtiment où l'on pratique certains sports, notamment la gymnastique artistique.

En Suisse

En Suisse, et dans nombre de pays germanophones ou ayant été sous influence germaniques, un gymnase est un lycée (le mot allemand Gymnasium désigne lui aussi un lycée). Le gymnase désigne donc un établissement d'enseignement secondaire du deuxième cycle qui délivre le certificat de maturité.

La Grèce antique

Discobole au gymnase, le pic sert à travailler la terre pour la rendre meuble, v. 490 av. J.-C., musée du Louvre En Grèce antique, le gymnase occupait une place très importante dans la vie de la cité dès le . Ainsi, à l'époque hellénistique, le gymnase constituait la principale caractéristique de la civilisation grecque. En -175, les Juifs pieux dénonçaient l'influence philhellène du séleucide Antiochos IV Épiphane. Le livre des Macchabées (1:13–14) affirme ainsi : « celui-ci leur permit d'adopter les usages des païens. Ils construisirent un gymnase à Jérusalem, selon la coutume païenne. » On retrouve des gymnases de Marseille à la Crimée, en passant par les villages du Fayoum. Le mot gymnase vient du grec / gumnos, « nu ». En effet, les athlètes s'entraînaient totalement nus depuis le Cette innovation était présentée comme une invention spartiate, au même titre que l'usage de l'embrocation. Le grec distingue parfois le gymnase de la palestre ( / palaistra). Le plus souvent, le gymnase était destiné aux éphèbes et aux adultes, tandis que la palestre était réservée à l'éducation des enfants. En outre, le gymnase est un bâtiment public, tandis que la palestre était une école privée. Enfin, le mot gymnase désigne souvent l'ensemble des installations sportives, palestre, équipements attenants (lavabos, magasin d'huile, magasin de sables, salle de massage, etc.) et stade (piste de course à pied). La cité d'Athènes possédait trois grands gymnases :
- le Lycée ( / Lykeion), qui donna son nom à l'école philosophique fondée par Aristote ;
- le Cynosarge ( / Kunosarges), qui donna son nom à l'école cynique ;
- l'Académie ( / Akadêmia). Vitruve (De l'architecture, V, 11) donne une description détaillée du plan habituel des gymnases. Cette source est complétée par des textes épigraphiques et des fouilles archéologiques, comme celle du gymnase inférieur de Priène, d'époque hellénistique (v. -130).

Époque contemporaine

Le gymnase est une salle de sports. On peut y pratiquer toutes sortes de sports « en salle ». En France, les collèges et les lycées sont quasiment tous dotés d'un gymnase.

Bibliographie

- Henri-Irénée Marrou, Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, t.I, « Le monde grec », Seuil, 1948. Catégorie:Jeux et sport dans l'Antiquité Catégorie:Équipement sportif Catégorie:Sport en Grèce antique de:Gymnasium en:Gymnasium ja:中学校 nl:Gymnasium sv:Sporthall
Sujets connexes
Académie de Platon   Antiochos IV   Aristote   Crimée   Cynisme   Enseignement secondaire   Fayoum   France   Grec ancien   Grèce antique   Gymnase en Suisse   Gymnastique artistique   Henri-Irénée Marrou   Lycée   Macchabées   Marseille   Musée du Louvre   Palestre   Polis   Priène   Sparte   Stade   Suisse   Séleucides   Vitruve  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^