Ischémie

Infos
Une ischémie est la diminution de l'apport sanguin artériel à un organe. Cette diminution entraîne essentiellement une baisse de l'oxygénation des tissus de l'organe en deçà de ses besoins (hypoxie), et la perturbation, voire l'arrêt de sa fonction.
Ischémie

Une ischémie est la diminution de l'apport sanguin artériel à un organe. Cette diminution entraîne essentiellement une baisse de l'oxygénation des tissus de l'organe en deçà de ses besoins (hypoxie), et la perturbation, voire l'arrêt de sa fonction.

Mécanismes

L'ischémie peut être due à un caillot de sang qui obstrue une artère (thrombose), à une plaque d'athérome, à une hémorragie qui empêche les tissus d'être correctement alimentés, à une compression d'une artère par un objet extérieur (écrasement d'un membre, garrot) ou par un phénomène interne (hématome, tumeur, épanchement d'un liquide). L'ischémie peut être réversible et n'entraîner qu'une gêne limitée. Elle peut être irréversible et peut conduire à l'infarctus de l'organe, c'est-à-dire à la mort d'une partie ou de la totalité de celui-ci. L'ischémie aiguë d'un membre, consécutive à l'oblitération brutale de l'axe artériel de ce dernier, est une urgence vasculaire à pronostic vital engagé (mortalité d'environ 20 %). Elle survient le plus souvent après une thrombose ou une embolie. En résulte une soufrance tissulaire due à l'anoxie. Les conséquences locales sont une atteinte des nerfs périphériques en 2 à 5 heures, suivie d'une rhabdomyolyse dans les 6 heures. L'atteinte cutanée n'est décelable que tardivement et indique souvent des lésions irréversibles.

Manifestations

Elle peut se manifester par :
-des douleurs au niveau de l'organe atteint (angine de poitrine pour le cœur, claudication intermittente pour une jambe, syndrome des loges pour les muscles...)
-un mauvais fonctionnement de l'organe atteint (insuffisance cardiaque pour le cœur...).

Principes de traitement

Le traitement vise essentiellement à rétablir un débit artériel suffisant vers l'organe. On propose :
-soit la correction de l'anomalie artérielle responsable : angioplastie, chirurgie vasculaire...
-L'administration de médicaments qui vont vaso dilater les artères. Le traitement préventif consiste à empêcher la récidive des lésions sur l'artère, ou, au moins, empêcher leur progression :
-antiagrégant plaquettaire
-lutte contre les facteurs de risque de l'athérome. Dans tous les cas, l'entraînement régulier de l'organe atteint permet de limiter de manière notable la gène occasionnée par l'ischémie : marche en cas d'artérite des membres inférieurs, rééducation cardiaque.

Cas particulier

La diminution du débit artériel pulmonaire, dans le cadre par exemple d'une embolie pulmonaire n'entraîne pas d'ischémie de cet organe, le sang étant dans ce cas carbonaté (pauvre en oxygène), même s'il circule dans une artère.

Voir aussi

Ischémie myocardique Catégorie:Terme médical commençant par I ar:إقفار ca:Isquèmia de:Ischämie en:Ischemia es:Isquemia et:Isheemia fi:Iskemia hr:Ishemija it:Ischemia ja:虚血 ku:Îşemî nl:Ischemie pl:Niedokrwienie pt:Isquemia sl:Ishemija sv:Ischemi ur:اقفار vi:Thiếu máu cục bộ
Sujets connexes
Angine de poitrine   Angioplastie   Anoxie   Artère   Artérite   Athérome   Chirurgie vasculaire   Claudication   Embolie pulmonaire   Garrot   Hématome   Hémorragie   Infarctus   Insuffisance cardiaque   Ischémie myocardique   Médicament   Rhabdomyolyse   Syndrome des loges   Tumeur  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^