Berge

Infos
La berge est l'interface eau-terre d'une pièce d'eau ou d'un cours d'eau La berge est généralement celle du lit mineur, mais en hiver, en saison des pluies ou lors d'inondation, les limites du cours d'eau peuvent fortement varier. La berge est un écotone dont les limites sont parfois imprécises L'artificialisation des berges est un puissant facteur de fragmentation écopaysagère et de régression ou disparition d'espèces sur des linéaires plus ou moins important de cours d'eau (ici, à
Berge

La berge est l'interface eau-terre d'une pièce d'eau ou d'un cours d'eau La berge est généralement celle du lit mineur, mais en hiver, en saison des pluies ou lors d'inondation, les limites du cours d'eau peuvent fortement varier. La berge est un écotone dont les limites sont parfois imprécises L'artificialisation des berges est un puissant facteur de fragmentation écopaysagère et de régression ou disparition d'espèces sur des linéaires plus ou moins important de cours d'eau (ici, à Albertville). Dans les cours d'eau totalement artificialisés, les berges n'existent plus Chemin de berge différentiée permet de restaurer une fonction de corridor biologique et d'abri pour les espèces. L'urbanisation et la périrubanisation sont de puissantes causes d'artificialisation des berges La passe à poissons rétablie une certaine continuité linéaire (pour les poissons bons nageurs), mais les berges artificiels ne permettent pas ici d'échanges transversaux avec l'environnement Conserver une zone d'expansion de crue enherbée et/ou boisée sur les berges des cours d'eau torrentueux limiterait beaucoup les dégâts, sans éliminer totalement l'érosion des berges qui est un phénomène normal (divagation du cours d'eau et écologiquement nécessaire à la biodiversité) La berge (ou rive) est le bord en surplomb (relevé ou escarpé) d'un cours d'eau, ou d'une pièce d'eau fermée (étang, lac). Les berges sont dites naturelles ou artificielles. Le Dictionnaire de l'Académie Française de 1798 ajoute qu'il peut aussi s'agir du Bord relevé ou escarpé d'un chemin ou d'un fossé. C'est aussi le nom qui était autrefois donné à une espèce de « chaloupe étroite », dont on se servait sur quelques rivières, selon le Dictionnaire de L'Académie française de 1762.

Étymologie

Du Latin populaire Barica

Typologie

Les berges ont dans la nature un tracé qui évolue dans le temps, que l'Homme cherche à stabiliser, notamment depuis l'apparition de la propriété privée. Les berges sont naturellement sensibles à l'érosion hydrique (qui peut être très exacerbée par le batillage des bateaux, par l'usage de désherbants sur les berges, par l'action d'espèces (introduites telles que l'écrevisse américaine, le rat musqué ou le Ragondin introduits en Europe. Le bétail qui descend à l'eau pour boire ou traverser peut aussi endommager les berges fragiles, de même que les pêcheurs ou les promeneurs, en situation de surfréquentation.Pour ces raisons, elles sont souvent stabilisées et/ou artificialisées. Les berges fluviales et de canaux sont parfois longées d'un chemin de halage autrefois utilisé pour tirer les bateaux ou péniches. Les berges couvertes de forêts ou densément boisées sur une longueur significative sont dites ripisylves. Elles constituent des écosystèmes particuliers devenus rares, où le niveau d'eau peut fortement fluctuer (forêts alluviales inondables). Si les berges d'un cours d'eau sont entièrement boisées et que la canopée est jointive, on parle alors de « Forêt-galerie ».

Écologie

Les berges naturelles sont des écotones et en tant que telle abritent des espèces des milieux aquatiques, des milieux adjacents et des espèces rivulaires (dont par exemple l'écrevisse, la musaraigne aquatique, la bergeronnette ou le martin pêcheur qui y creuse son nid). C'est le long des berges d'étang ou de mares que viennent pondre les grenouilles, crapauds et salamandres. Les berges ont dans la nature une fonction importante de « corridor biologique » et parfois de « zone tampon ». l'artificialisation des berges et notamment les berges de béton ou palplanches posent de graves problèmes en terme d'écologie du paysage, car outre qu'elles perdent leur fonction de corridor biologique, elles ne permettent plus les échanges normaux terre-cours d'eau ou lac, et il est fréquent que les animaux qui tombent ou descendent dans l'eau ne puissent plus remonter. Les berges peuvent être protégées de certaines pollution (pesticides, engrais) par des bandes enherbées sur la berge même, ou sur le bassin versant, perpendiculairement à la pente. On appelle ripisylve l'écosystème forestier d'une berge. Remarque : Dans la nature (dans l'hémisphère nord), le castor, là où il a survécu joue un rôle particulier et important en conservant localement des berges éclairées et en augmentant le stockage de l'eau par ses barrages. Les mots bief, Beuvry, la Beuvrière font par exemple allusion à l'ancien nom français du castor : « Bièvre ».

Voir aussi

- Écologie du paysage
- Corridor biologique
- Ripisylve
- Écotone
- Castor
- Méandre
- Bras mort
- Génie écologique Quelques types de berges.. Image:Palawan - River Bank.jpg|Berge relativement naturelle Image:Kacza2.ws.jpg|Berge de cours d'eau forestier (Pologne) Image:Lehmen Staustufe.jpg|versants naturels, mais berge et fleuve artificialisés Image:Trees along the Delaware and Raritan Canal.jpg|Berge d'un ancien canal (Delaware et Raritan, New Jersey) Image:Stillaguamish River 26686.JPG|L'érosion est naturelle, combattue par le Génie végétal ou le Génie civil Image:Bank of Yenisei River.jpg|Artificialisation, urbanisation ou industrialisation (Rivière Yenisei River près de Krasnoyarsk, juillet 2006) Image:RiverNess InvernessCastle.jpg |Les routes longeant les berges isolent le milieu aquatique du reste du paysage. Image:P1040097.jpg |Ici, les maisons ont fait disparaître les berges de la Nidelva (Vieille ville de Trondheim, 2006). Image:Namoi-River-sand-bank.jpg |Berge sableuse, Rivière Namoi (NSW, Australie). Image:Allotments in London E15.jpg|Autre type d'artificialisation (London's East En) Image:Schaumainkai, Frankfurt.jpg| Artificialisation élevée d'une berge (Frankfort). Image:Aït Benhaddou along river bank.JPG| Aït Benhaddou n'a pas supprimé le corridor de végétation rivulaire Image:Left bank of the Huangpu river at night .jpg| Rivière Huangpu près de Shanghai ; Artificialisation et pollution lumineuse. Image:Cheyne Walk, London, c late 18th-early 19th century. People strolling by the banks of the River Thames in the distance is Chelsea Old Church MoL.jpg| Les berges (ici de la Tamise à Londres vers 1800) sont aussi un lieu d'attraction. Image:Kamogawa hanami.jpg| Berges de la rivière Kamogawa, Kyoto, Image:Planta prundul dambovitei.jpg| Les berges sont sans cesse remaniés par l'eau, sont colonisés par des espèces pionnières ici Tussilago farfara) Image:Green River UT 2005-10-13 2339.jpg| Des milieux variés et riches alternent sur les berges (Green River, centre des USA, Utah ou Colorado). Image:LimosellaAquatica.jpg| Limosella aquatica (berges sableuses de l'Elbe). Image:India Goa Chapora River Colony of Birds.jpg| Vasières déposées par le ralentissement du courant (Rivière Chapora, Inde) Image:Lobocriverplants.jpg| les épiphytes profitent souvent de l'humidité plus importante près des berges ==
Sujets connexes
Albertville   Bergeronnette   Bras mort   Canal (voie navigable)   Canopée   Castor (animal)   Corridor biologique   Espèce invasive   Fleuve   Fragmentation écopaysagère   Génie écologique   Lac   Latin   Méandre   Propriété privée   Ragondin   Rat musqué   Ripisylve   Rive   Zone tampon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^