Ferdinand Fabre

Infos
Ferdinand Fabre (Bédarieux, 1827 - Paris, 1898) était un écrivain et romancier, mêlant beaucoup de vocabulaire occitan avec la langue française dans ses ouvrages. Ferdinand Fabre est né dans la haute vallée de l’Orb, dans le département de l'Hérault. Cette région sera une de ses sources d'inspiration pour ses romans. Poussé par sa mère, il entre au petit séminaire de Saint-Pons-de-Thomières, et, en 1847, au grand séminaire de Montpellier. Son oncle, curé de Camplong, sera évoq
Ferdinand Fabre

Ferdinand Fabre (Bédarieux, 1827 - Paris, 1898) était un écrivain et romancier, mêlant beaucoup de vocabulaire occitan avec la langue française dans ses ouvrages. Ferdinand Fabre est né dans la haute vallée de l’Orb, dans le département de l'Hérault. Cette région sera une de ses sources d'inspiration pour ses romans. Poussé par sa mère, il entre au petit séminaire de Saint-Pons-de-Thomières, et, en 1847, au grand séminaire de Montpellier. Son oncle, curé de Camplong, sera évoqué dans ses livres. La description de son expérience des milieux ecclésiastiques fournira plus généralement un autre thème de ses romans. En 1849, il renonce à la prêtrise et vient à Paris pour étudier. En 1853, il obtient un poste d'inspecteur des bibliothèques à Calais. Finalement il quitte l'administration et se consacre entièrement aux lettres. Il vient vivre à Paris et fréquente les milieux artistiques, en particulier Hector Malot et le peintre Jean-Paul Laurens, dont il écrira une biographie. Il meurt cinq jours avant son élection, tenue pour assurée, à l'Académie française.

Œuvres

-Les Courbezon (1861), ouvrage distingué par l'Académie Française.
-Le Chevrier (1868)
-L'Abbé Tigrane (1873)
-Le roman d'un peintre (1878), Biographie de Jean-Paul Laurens
-Mon Oncle Célestin (1881), Lunas et la st Fulcran de Lodève.
-Lucifer (1884)
-Toussaint Galabru (1887)
-Ma Vocation (1889), Séjour de l'auteur au séminaire de Montpellier
-Norine (1889)
-Germy (1890)
-Xavière (1890)
-Ma Jeunesse (1903), Séjour de l'auteur au séminaire de Montpellier
-Julien Savignac
-Taillevent
-Mademoiselle de Malavieille
-L'Hospitalière
-Le Roi Ramire
-Barnabé
-Madame Fuster
-Un Illumuné
-L'abbé Roitelet
-Le Marquis de Pierrerue

Monument

Buste de Ferdinand Fabre dans le Jardin du Luxembourg (1880), œuvre du sculpteur Laurent Honoré Marqueste. Le buste de Ferdinand Fabre est accompagné d'une bergère et d'une chèvre. Buste de Ferdinand Fabre, à Bédarieux (Hérault) sa ville natale. Oeuvre du sculpteur Jacques Villeneuve (1863- 1933). Un berger salue l'écrivain entouré d'un chien et d'une chèvre. Buste de Ferdinand Fabre à Bédarieux

Bibliographie

- André Galabru, Sur les pas de Ferdinand Fabre, 1998. Catégorie:Écrivain français du XIXe siècle Catégorie:Personnalité de l'Hérault Catégorie:Naissance en 1827 Catégorie:Décès en 1898 ru:Фабр, Фердинанд
Sujets connexes
Académie française   Bédarieux   Calais   Camplong   Hector Malot   Hérault   Jean-Paul Laurens   Montpellier   Orb   Paris   Saint-Pons-de-Thomières  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^