Cindynique

Infos
Les cindyniques (du grec ancien κίνδυνος / kíndunos, danger) regroupe les sciences qui étudient les risques. On les appelle aussi « sciences du danger ». Elles s'intéressent plus particulièrement au risque industriel et plus spécifiquement aux risques majeurs. Cette appellation a été créée en 1987 lors d'un colloque tenu à la Sorbonne. Son objectif est de répondre aux questions :
- Comment identifier le risque ?
-
Cindynique

Les cindyniques (du grec ancien κίνδυνος / kíndunos, danger) regroupe les sciences qui étudient les risques. On les appelle aussi « sciences du danger ». Elles s'intéressent plus particulièrement au risque industriel et plus spécifiquement aux risques majeurs. Cette appellation a été créée en 1987 lors d'un colloque tenu à la Sorbonne. Son objectif est de répondre aux questions :
- Comment identifier le risque ?
- Comment le mesurer ?
- Quelles en sont les conséquences?
- Comment le contourner ? C'est une science qui combine des aspects de sciences naturelles (géologie et météorologie pour les catastrophes naturelles, chimie et physique pour les catastrophes industrielles), des aspects de sciences humaines (psychologie, urbanisme, économie) ; cette multidisciplinarité en fait un domaine de l'ingénierie. La cindynique s'applique aux risques industriels (comme le risque nucléaire), aux risques naturels (incendies de forêt ou avalanches, par exemple), mais aussi aux risques économiques (notamment conséquence de la mondialisation), psychologiques, urbains. La cindynique utilise souvent la notion d'événement non souhaité (ENS), et d'effet pervers.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Avalanche   Chimie   Danger   Effet pervers   Grec ancien   Géologie   Incendie   Ingénierie   Météorologie   Physique   Psychologie   Risque   Sciences humaines   Sciences naturelles   Sorbonne   Urbanisme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^