Despotat de Morée

Infos
Le Despotat de Morée est un territoire de l’Empire byzantin fondé au milieu du dans la presqu'île du Péloponnèse. Le terme de « despotat » est formé sur celui de despote (Δεσπότης), qui désigne alors à la cour de Constantinople un membre de la famille impériale. Son équivalent le plus proche est prince ; un despotat serait donc une principauté. Le nom de « Morée » vient du grec Morea, « feuille de mûrier », en raison de la ressemblance entre
Despotat de Morée

Le Despotat de Morée est un territoire de l’Empire byzantin fondé au milieu du dans la presqu'île du Péloponnèse. Le terme de « despotat » est formé sur celui de despote (Δεσπότης), qui désigne alors à la cour de Constantinople un membre de la famille impériale. Son équivalent le plus proche est prince ; un despotat serait donc une principauté. Le nom de « Morée » vient du grec Morea, « feuille de mûrier », en raison de la ressemblance entre la carte du Péloponnèse et la feuille du mûrier (ou celle du platane). Le Despotat de Morée fut fondé par Manuel Cantacuzène, frère de l'empereur byzantin Jean Cantacuzène, en 1348. En 1354, les Ottomans capturent Gallipoli ; les Balkans sont occupés. L'Empire est réduit à quelques territoires disloqués, comprenant Constantinople, Thessalonique, la Morée, et quelques îles ou cités disséminées. En 1395, les Byzantins sont battus par les Ottomans en Morée, mais, en 1402, les Mongols de Tamerlan écrasent les Ottomans à Ancyre. En 1403, les Turcs signent un traité avec l'empereur byzantin Manuel Paléologue. Thessalonique et de nombreuses autres villes, îles, ou forteresses retournent aux Byzantins. En 1427, la Morée est réorganisée en trois despotats basés à Mistra, à Glarentza, et à Kalavryta. Il ne faudrait toutefois pas oublier l'éminent Jean Frangopoulos, personnage important du despotat, à qui l'on doit en 1428 la construction de la magnifique église de la Pantanassa à Mistra. Entre 1429 et 1430, le Despotat de Morée défait et annexe la Principauté franque d'Achaïe. En 1444, les Byzantins moréotes capturent Athènes, Thèbes, et la Béotie (Duché franc d'Athènes). Les Hongrois et les Polonais sont écrasés par les Turcs Ottomans à la bataille de Varna. En mai 1453, les Ottomans capturent Constantinople. Le dernier empereur byzantin, Constantin Paléologue Dragasès, est tué dans les combats de rues. L'Empire Byzantin disparaît, excepté pour l'Empire de Trébizonde et le Despotat de Morée. Entre 1458 et 1460, les Ottomans conquièrent le Despotat de Morée. Les deux derniers codespotes, Démétrios et Thomas, s'exilent, l'un à Constantinople, l'autre en Italie...

Despotes de Morée

- 1348-1380 : Manuel Cantacuzène
- 1380-1383 : Mathieu Cantacuzène
- 1383-1384 : Demetrios Cantacuzène
- 1384-1386 : Jean Cantacuzène
- 1386-1407 : Théodore Paléologue
- 1407-1443 : Théodore Paléologue
- 1443-1449 : Constantin Paléologue (Constantin XI empereur byzantin 1449-1453)
- 1449-1460 : Demetrios Paléologue & Thomas Paléologue, codespotes Catégorie:Histoire byzantine bg:Пелопонеско деспотство de:Despotat Morea el:Δεσποτάτο του Μυστρά en:Despotate of Morea fi:Morean despotaatti it:Despotato di Morea ja:モレアス専制公領 nl:Despotaat Morea pl:Despotat Morei pt:Despotado da Moreia ru:Морейский деспотат sh:Morejska despotovina sr:Морејска деспотовина sv:Despotatet Morea tr:Mora Despotluğu
Sujets connexes
Ancyre   Athènes   Balkans   Bataille de Varna   Béotie   Constantinople   Despote   Empire byzantin   Gelibolu   Grec   Jean VI Cantacuzène   Kalavryta   Manuel II Paléologue   Mathieu Cantacuzène   Mistra   Morée   Principauté d'Achaïe   Péloponnèse   Tamerlan   Thessalonique   Thomas Paléologue   Thèbes (Grèce)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^