Block manuel

Infos
Signal lumineux en bloc manuel sur la ligne Grenoble - Montmélian Le block manuel noté BM sur les signaux, est un système de signalisation ferroviaire. Bien que des systèmes similaires existent dans d'autres pays, cette page correspond au système utilisé en France. C'est un système de cantonnement par la distance assez simple, qui nécessite une intervention humaine. Les agents intervenant dans les fonctions de block sont alors appelés « gardes ». Il est basé sur l'
Block manuel

Signal lumineux en bloc manuel sur la ligne Grenoble - Montmélian Le block manuel noté BM sur les signaux, est un système de signalisation ferroviaire. Bien que des systèmes similaires existent dans d'autres pays, cette page correspond au système utilisé en France. C'est un système de cantonnement par la distance assez simple, qui nécessite une intervention humaine. Les agents intervenant dans les fonctions de block sont alors appelés « gardes ». Il est basé sur l'observation de la signalisation arrière des trains (deux feux rouges, en principe) avant de signaler, par téléphone ou appareil dédié, à l'agent du poste de cantonnement amont que le convoi est passé complet devant le poste et a bien libéré le canton. L'agent devra attendre la dépêche ou la reddition de voie libre par appareil (selon la situation) du poste de cantonnement aval avant de pouvoir ouvrir ses signaux. les circulations sont en principe annoncées (par dépêche ou appareil) au poste aval après fermeture du signal commandant l'entrée du canton. (en coie unique l'annonce se fait avant l'expédition de la circulation). Les signaux lumineux utilisant ce système sont repérés avec une plaque mentionnant l'inscription BM. Les signaux mécaniques (ailes et cocardes colorées) encore en service en France sont actuellement forcément utilisé en block manuel. Par le passé, de nombreux accidents ont été causés par ce système, l'agent ayant entendu qu'un train était passé pendant qu'il était occupé à une autre tâche, rendait voie libre au poste précédent par « conviction » que le train ne pouvait être que complet. Aujourd'hui, les lignes équipées de block manuel par appareils ne permettent pas d'ouvrir les signaux de block, sans avoir l'assurance du poste de cantonnement aval que le dernier train passé y était bien arrivé (pédale de passage au poste aval). L'erreur humaine pouvant résulter de la non assurance que le convoi était bien complet reste cependant d'actualité, sauf à utiliser un block manuel à circuits de voie (ou compteur d'essieux). Ce système n'est plus installé, et est progressivement remplacé par le Block automatique à permissivité restreinte (BAPR) permettant d'espacer les trains sans amélioration de souplesse du point de vue circulation et cadencement, mais permettant une automatisation intégrale du block, sans aucune intervention humaine. Plusieurs versions existent encore de nos jours comme le BMU (Block manuel unifié), le BMCV (Block Manuel par Circuits de Voie), le BLUS (Block Lartigue uniformisé simplifié), BMVU (Block manuel de voie unique) ...

Lien externe

-
- Catégorie:Transport ferroviaire en France catégorie:Signalisation ferroviaire (France)
Sujets connexes
Block automatique à permissivité restreinte   Canton ferroviaire   Ligne Grenoble - Montmélian   Signalisation ferroviaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^