Gare de Condé-sur-Noireau

Infos
la gare de Condé-sur-Noireau aujourd'hui La gare de Condé sur Noireau, de style "standard Ouest 1 Classe", était desservie par la Ligne Caen-Flers, en provenance de la Gare de Caen et à destination de la gare de Flers. Cette ligne était exploitée initialement par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. Elle dessert les communes de Proussy, Saint-Denis-de-Méré, Saint-Pierre-du-Regard, Sainte-Honorine-la-Chardonne, Athis-de-l'Orne, Montilly-sur-Noireau, Saint-Germain-
Gare de Condé-sur-Noireau

la gare de Condé-sur-Noireau aujourd'hui La gare de Condé sur Noireau, de style "standard Ouest 1 Classe", était desservie par la Ligne Caen-Flers, en provenance de la Gare de Caen et à destination de la gare de Flers. Cette ligne était exploitée initialement par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. Elle dessert les communes de Proussy, Saint-Denis-de-Méré, Saint-Pierre-du-Regard, Sainte-Honorine-la-Chardonne, Athis-de-l'Orne, Montilly-sur-Noireau, Saint-Germain-du-Crioult et Pontécoulant.

Histoire

Le chemin de fer avait été souhaité, dès 1858, par la population de Condé-sur-Noireau pour permettre le désenclavement de cette ville et pour accompagner le développement industriel quelle connaissait à l'époque. C'est ainsi que la gare de Condé-sur-Noireau a ouvert ses portes en 1868. Cinq ans plus tard (le 15 avril 1874), on ouvrait la ligne de Pont-d'Ouilly à Caen via Berjou, ce qui permettait la liaison Caen-Flers. En 1875, quatre trains y circulaient quotidiennement. Un grave accident eut lieu en 1910 en gare de Condé-sur-Noireau suite à la collision de deux trains de marchandises. Cet accident coûta la vie à un cheminot. Le trafic marchandises y était très actif. En 1921, pour la foire de la Saint Gilles, la gare de Condé-sur-Noireau eut ainsi à expédier 125 wagons de chevaux et 20 wagons de bêtes à cornes. En juin 1944, la gare fut très sévèrement bombardée (ainsi que la ville). Elle fut partiellement reconstruite après la libération. C'est en 1970 que le service voyageur fut supprimé. La dernière rotation des autorails Picasso se produisit le 3 mai. Quant aux trains de marchandises, ils circulèrent encore jusqu'en décembre 1979. La gare attend des jours meilleurs avec une lueur d'espoir due au débat régional mené dans les années 2000 pour réouverture de la ligne au service TER et à une exploitation touristique. Finalement, le 12 décembre 2006, le Conseil Régional de Basse-Normandie a pris la décision de sauvegarder la ligneOuest-France du 13 décembre 2006.

Particularités

- Dans son architecture initiale, la gare comportait deux ailes. Celles-ci n’ont pas été conservées lors de la reconstruction. Image:GareConde1899.jpg|la gare en 1899 Image:gareConde2.jpg|côté quais ==
Sujets connexes
Athis-de-l'Orne   Basse-Normandie   Berjou   Caen   Chemin de fer de la Suisse Normande   Compagnie des chemins de fer de l'Ouest   Condé-sur-Noireau   Gare de Caen   Montilly-sur-Noireau   Ouest-France   Pont-d'Ouilly   Pontécoulant   Proussy   Saint-Denis-de-Méré   Saint-Germain-du-Crioult   Saint-Pierre-du-Regard   Sainte-Honorine-la-Chardonne   Transport express régional  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^