Amélie Nothomb

Infos
Amélie Nothomb (née le à Kōbe au Japon), de son vrai nom Fabienne Nothomb, est une écrivaine belge de langue française. Fille du baron Patrick Nothomb, ambassadeur de Belgique, elle séjourne ainsi au Japon, qui fait sur elle une profonde impression, en Chine, aux États-Unis, en Asie du Sud Est. Depuis 1992, elle publie chez Albin Michel un livre par an, soit 15 romans et une pièce de théâtre (Les Combustibles, 1994) à ce jour.
Amélie Nothomb

Amélie Nothomb (née le à Kōbe au Japon), de son vrai nom Fabienne Nothomb, est une écrivaine belge de langue française. Fille du baron Patrick Nothomb, ambassadeur de Belgique, elle séjourne ainsi au Japon, qui fait sur elle une profonde impression, en Chine, aux États-Unis, en Asie du Sud Est. Depuis 1992, elle publie chez Albin Michel un livre par an, soit 15 romans et une pièce de théâtre (Les Combustibles, 1994) à ce jour.

Biographie

Amélie Nothomb raconte une partie de son enfance dans son roman Métaphysique des tubes, Le Sabotage amoureux et Biographie de la faim. Fille de du diplomate belge Patrick Nothomb, son enfance est rythmée par d'incessants déménagements au gré des affectations paternelles. Née au Japon, pays auquel elle reste viscéralement attachée, au point de considérer son départ comme un « exil » et d'avoir cherché, adulte, à s'y installer définitivement, Amélie déménage ensuite pour la Chine avant de partir pour New York puis de revenir en Asie du Sud Est . Elle finit ses humanités à l’Institut Marie Immaculée Montjoie à Uccle pour ensuite entamer les études de philologie romane à l’Université libre de Bruxelles. Agrégée, elle retourne à Tōkyō et entre dans une grande entreprise japonaise. Après cette expérience pénible qu’elle romance dans Stupeur et tremblements, elle rentre en Belgique et publie Hygiène de l’assassin chez Albin Michel, en 1992. C’est le début fulgurant du succès. Désormais, Amélie Nothomb peut vivre de l’écriture, sa passion. Elle y consacre au moins quatre heures par jour et dit écrire trois romans par an pour n’en publier qu’un seul; les autres étant selon elle trop personnels. Se disant également « enceinte de ses romans », Amélie Nothomb est un auteur singulier...Elle dit écrire depuis l’âge de dix-sept ans. Entre 2000 et 2002, elle signe également sept textes pour la chanteuse française RoBERT dont elle romancera la vie dans Robert des noms propres en 2002.

Bibliographie

Romans et théâtre

- Hygiène de l’assassin, roman, Albin Michel, 1992 (Prix René-Fallet, Prix Alain-Fournier)
- Le Sabotage amoureux 
-, roman, Albin Michel, 1993 (Prix de la Vocation, Prix Chardonne)
- Les Combustibles, théâtre, Albin Michel, 1994
- Les Catilinaires, roman, Albin Michel, 1995
- Péplum †, roman, Albin Michel, 1996
- Attentat, roman, Albin Michel, 1997
- Mercure, roman, Albin Michel, 1998
- Stupeur et tremblements 
-, roman, Albin Michel, 1999 (Grand Prix du roman de l’Académie française)
- Métaphysique des tubes 
-, roman, Albin Michel, 2000
- Cosmétique de l’ennemi, roman, Albin Michel, 2001
- Robert des noms propres †, roman, Albin Michel, 2002
- Antéchrista  roman, Albin Michel, 2003
- Biographie de la faim 
-, roman, Albin Michel, 2004
- Acide sulfurique, roman, Albin Michel, 2005
- Journal d’Hirondelle, roman, Albin Michel, 2006
- Ni d’Ève ni d’Adam 
-, roman, Albin Michel, 2007 (Prix de Flore) les texte ne sont pas purement autobiographique, elle relate une partie de son existence de manière pointue mais l'intrigue de ses livres n'est jamais la sienne.

Contes et nouvelles


- « Légende peut-être un peu chinoise », conte, in collectif Le Sable et l’ardoise, Longue Vue, 1993
- « Électre », nouvelle de 14 pages, in collectif Des plumes au courant, Stock, 1996
- « Le Mystère par excellence », nouvelle de 39 pages, opuscule Le Grand livre du mois, septembre 1999
- « Brillant comme une casserole », recueil de 3 contes illustrés par Kikie Crèvecœur, La Pierre d'Alun, 1999
- « Légende peut-être un peu chinoise », conte de 7 pages
- « Le Hollandais ferroviaire », conte de 5 pages
- « De meilleure qualité », conte de 3 pages
- « Aspirine », nouvelle de 2 pages, in collectif Aspirine, Albin Michel, 2001
- « Sans nom », nouvelle de 64 pages, opuscule couplé à Elle n°2900, 30/07/2001
- « L’Entrée du Christ à Bruxelles », nouvelle de 46 pages, opuscule couplé à Elle n°3053, 05/07/2004
- « Les Champignons de Paris », nouvelle en 9 épisodes parue dans Charlie Hebdo du 4 juillet au 29 août 2007

Adaptations cinématographiques

- 1999 : Hygiène de l’assassin, film français réalisé par François Ruggieri, avec Jean Yanne (Prétextat Tach) et Barbara Schulz (Nina).
- 2003 : Stupeur et tremblements, film français réalisé par Alain Corneau, avec Sylvie Testud (Amélie) et Kaori Tsuji (Fubuki).

Notes et références

==
Sujets connexes
Acide sulfurique (roman)   Alain Corneau   Albin Michel   Antéchrista   Attentat (Nothomb)   Barbara Schulz   Belgique   Biographie de la faim   Blaise Pascal   Cosmétique de l'ennemi   Français   Grand Prix du roman de l'Académie française   Hygiène de l'assassin   Japon   Jean Yanne   Journal d'Hirondelle   L'Entrée du Christ à Bruxelles (nouvelle)   Le Sabotage amoureux   Les Catilinaires (Nothomb)   Les Champignons de Paris   Les Combustibles   Louis-Ferdinand Céline   Mercure (Nothomb)   Métaphysique des tubes   New York   Ni d'Ève ni d'Adam   Patrick Nothomb   Philologie   Prix Alain-Fournier   Prix de Flore   Péplum (Nothomb)   Robert (chanteuse)   Robert des noms propres   République populaire de Chine   Sans nom   Stupeur et tremblements (film)   Sylvie Testud   Université libre de Bruxelles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^