Jihad

Infos
Jihad, djihad ou djihâd (arabe : jihād, , lutte) est un terme arabe faisant partie du vocabulaire de l'islam et signifiant « tâcher » ou « combattre ». Il apparait fréquemment dans le Coran, particulièrement dans l'expression « al-jihad fi sabil Allah » (combat sacré dans le chemin d’Allah)Webster's Encyclopedia of World Religions, éd. Merriam-Webster, 1999, ISBN 087-7790442, Jihad, p.571
Jihad

Jihad, djihad ou djihâd (arabe : jihād, , lutte) est un terme arabe faisant partie du vocabulaire de l'islam et signifiant « tâcher » ou « combattre ». Il apparait fréquemment dans le Coran, particulièrement dans l'expression « al-jihad fi sabil Allah » (combat sacré dans le chemin d’Allah)Webster's Encyclopedia of World Religions, éd. Merriam-Webster, 1999, ISBN 087-7790442, Jihad, p.571 Josef W. Meri, Medieval Islamic Civilization: An Encyclopedia, éd. Routledge, 2005, ISBN 041-5966906, Jihad, p.419. Le jihad invite les musulmans à combattre afin de s'améliorer ou d'améliorer la sociétéEsposito, op. cit., p.93Stephen Humphreys Between Memory and Desire, University of California Press, 2005 ISBN 052-0246918, pg 174-176 . De nombreux savants musulmans interprètent le jihad comme une lutte dans un sens spirituel et comme un effort pour la lutte contre les InfidèlesGerhard J. Bellinger, Encyclopédie des religions, éd. le Livre de poche, Paris, 2000, . Une minorité de savants sunnites le considèrent comme le sixième pilier de l'Islam quoique le jihad n'en ai pas le statut officiel.John Esposito, Islam: The Straight Path, 2005, p.93. Dans le Chiisme duodécimain, il est considéré comme une des dix pratiques religieuses du culte.

Description

Le jihâd majeur

Le jihâd majeur est l'effort que doit faire tout musulman pour lutter contre lui-même, contre son égoïsme et ses instincts, contre son orgueil et sa passion de dominer les autres. Le grand jihâd est la lutte intérieure que le musulman mène contre l'envie et la jalousie, le mensonge, l'adoration quelle qu'elle soit, qui l'écartent du chemin de Dieu. On parle aussi de lutte contre les volontés du Diable qui tente d'écarter les croyants de leur créateur.

Le jihâd mineur

Le jihâd mineur correspond à la lutte contre les Infidèles. Mahomet, le prophète de l'Islam, proscrit en son temps toute idolâtrie de La Mecque. Cela est le résultat d'un état de fait avéré : à l'apôtre, au politique et au législateur Mahomet succède donc, par la force des choses, au guerrier. Le jihâd (littéralement « effort ») de l'âme, effort du croyant pour lutter contre les vices du caractère, se double désormais d'un jihâd du corps, le combat pour Allah, véritable élimination physique des Infidèles. Par exemple, l'invasion de l'Inde (fin du ) a pour origine la pression des tribus mongoles qui a eu pour effet de pousser vers l'Inde des Turcs d'Asie centrale, attirés par les richesses des Hindous (voir Hindouisme). Sous le prétexte de la Guerre sainte (jihâd), nombre d'entre eux se lancent à l'assaut du territoire indien, profitant de la faiblesse militaire et de la division des clans hindous (711-712, invasion du Sind par les Arabes ; fin du , début des invasions musulmanes en Inde).

Jihâd mineur et terrorisme

Celui-ci diffère en partie du terrorisme islamiste contemporain : il repose sur des règles strictes (par exemple, il y a obligation d'avoir l'autorisation officielle du gouverneur musulman et des oulémas pour faire une guerre, de plus les personnes non-hostiles ainsi que la nature ne doivent pas être offensées). C'est le seul établi par le fiqh (droit musulman) qui le définit comme un effort et un devoir collectif. La guerre sainte n'a pas été incluse dans les obligations religieuses de l'islam, sauf pour les kharijites qui ont élevé le jihâd au rang de sixième pilier de l'islam. Cependant, Mohammad distingue ceux qui le pratiquent de ceux qui s'en abstiennent. Bellinger, op. cit., Le jihâd mineur peut être mené contre les Infidèles (kûffar) ou contre des factions de musulmans considérés comme opposantes et révoltées. Au cours de l'histoire, ce jihâd s'est exercé à l'encontre de sectes musulmanes tenues pour hérétiques. À l'époque contemporaine, cette raison est utilisée pour les guerres entre l'Iran et l'Irak, ou les conflits entre factions rivales musulmanes en Afghanistan et en Irak (aujourd'hui, entre sunnites et chiites).

Preuves du Coran concernant le jihâd mineur

Ce dernier s'appuie sur des versets du livre saint. Le Coran (IX, 5) Le Coran (IX, 36) Le Coran (IX, 39) Le Coran (XLVII, 4)

Plusieurs interprétations du jihâd

Les quatorze catégories de jihâd selon Ibn Qayyim

Les savants islamiques du temps de Mahomet jusqu’à aujourd’hui ont classé le Jihād dans quatorze catégories. Une analyse approfondie de ces catégories est présentée dans le livre Zād al-Ma‘ād, par Ibn Qayyim al-Jawzīyyah. Selon lui, les catégories du Jihād sont:
-Le jihad contre les hypocrites
-Par le coeur
-Par la langue
-Par la richesse
-Par la personne.
-Le jihad contre les non-croyant
-Par le coeur
-Par la langue
-Par la richesse
-Par la personne.
-Le Jihad contre le diable
-Lutter contre lui en rejetant les faux désirs et les doutes infondés qu’il fait naître chez le serviteur.
-Lutter contre lui en rejetant les passions corrompues et les désirs qu’il fait naître chez le serviteur.
-Le Jihad du moi intérieur
-Lutter pour trouver la guidance et pour apprendre la religion de la vérité, en l’absence desquelles il n’y a pas de bonheur dans cette vie et dans l’autre.
-Lutter pour agir en conséquence après l’avoir apprise, car la qualité de la connaissance sans action, même s’il n’y a pas de mal, n’apporte pas de bénéfice.
-Lutter pour appeler à Dieu et enseigner la religion à quelqu’un qui ne la connaît pas.
-Lutter pour être patient dans le désir d’appeler à Dieu et rester patient peu importe les obstacles par amour pour Dieu.

Les catégories de jihâd selon Ibn Rushd (Avéroès)

Dans son ouvrage intitulé Muqaddimah, Ibn RushdIbn Rushd (connu en Occident sous le nom d’Averroès), Muqaddimah, p. 259 classe le Jihād dans quatre catégories :
-Le Jihād du cœur
-Le Jihād de la langue
-Le Jihād de la main
-Le Jihād de l’épée.
-Le Jihad du cœur : la lutte contre le moi intérieur. Le Jihād du cœur est la lutte de l’individu contre ses désirs, ses passions, ses idées fausses et ses compréhensions érronées. Cela inclus la lutte visant à purifier le cœur, à corriger ses propres actes et à réaliser les droits et les responsabilités de tous les êtres humains.
-Le Jihād de la langue : l'éducation et les conseils. Ibn Rushd définit le Jihād de la langue ainsi: :« Préscrire un bon comportement et interdire le mal, comme le type de Jihād que Dieu nous a ordonné d’accomplir contre les hypocrites dans Ses Paroles, “O Prophète! Lutte contre les mécréants et les hypocrites” . Le Prophète s’est engagé dans ce Jihād, luttant pout enseigner à son people. Cela signifie, parler de sa cause et de sa religion.Dieu a révélé d’abord: Lis, au nom de ton Seigneur! Ainsi, le premier aspect du Jihād de l’Éducation et des Conseils est la lecture. La lecture vient de la langue. O Prophète! Lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux. »
-Le Jihad de la main : bâtit et développer la société civile. Le jihād de la main implique la lutte pour la construction de la nation à travers le devéloppement matériel et le progrès ainsi que la construction d’une société civile, l’acquisition et l’amélioration de la technologie et de la société en général. Ce type de jihād inclus également les découvertes scientifiques, la construction de cliniques et d’hôpitaux, le développement de la communication et de toutes les infrastructures essentielles à l’évolution de la société y compris l’éducation. Construire signifie aussi créer des opportunités pour les pauvres par l’instauration de programmes économiques et l’autonomie. Un autre aspect de jihād de la main est l’écriture, il est écrit dans le Coran : « Qui a enseigné par le calame, a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas.» L’usage de l’ordinateur et de toutes les formes de publication font partie de l’écriture.
-Le jihad de l'épée : la guerre. Le jihād de la main implique la lutte avec l’épée (Jihādun bis-sayf). L’individu lutte contre celui qui attaque.

Les règles du combat lors du jihâd de l'épée selon Hicham Kabbani

Hicham Kabbani explique dans son livre, « le concept de jihad en Islam » p. 64 (ISCA, ISBN 1-930409-46-X), quelles sont les régles que les musulmans doivent suivre lors d'un jihad de l'épée :
-L’interdiction de tuer les non-combattants L’Islam interdit strictement de tuer ceux qui ne font pas partie de l’armée. Le Prophète envoya le message suivant à ces chefs militaires qui commençaient le Jihād contre les agressions hostiles et pour défendre les territoires musulmans: Avancez au nom de Dieu, avec Dieu, sur le chemin du Messager de Dieu ÿ. Cela signifie, ne tuer pas les personnes âgées, les nourrissons ou les enfants et les femmes. Ne dépassez pas les limites appropriées. Rassemblez vos butins et faites la paix “et faites le bien. Car Dieu aime les bienfaisants.”(2:195)
-L'interdiction de bruler l'ennemi Il est interdit de brûler l’ennemi avec le feu car le Messager de Dieu a dit, “Tuez , mais ne le brûlez pas. Car personne ne punit avec le feu excepté le Seigneur du Feu.” D’après ce hadith, les armes de feu ne sont pas approuvées par Dieu.
- L'interdiction de mutiler les corps‏‏
- L'interdiction du pillage

Notes

Théologiens de la doctrine du jihâd

-Ibn Taymiyyah
-Mohamed ibn Abd al-Wahhab
-Syed Ahmed Barelwi and Maulvi Ismail
-Hassan El-Banna
-Sayyid Qutb
-Abdul Ala Maudoodi
-Ali ibn Tahir al-Sulami
-Abdullah Yusuf Azzam
-Fazlur Rahman
-Javed Ahmed Ghamidi

Bibliographie

-Comment le jihad est arrivé en Europe, Jürgen Elsässer, Vevey, Editions Xenia, 2006,
-Jihad in Mediaeval and Modern Islam, Rudolph Peters, Edition Brill Academic Pub, 1977,
-The Legacy of Djihad, un recueil de textes sur le djihad édité par Andrew G. Bostom, Edition Prometheus Books, Oct 2005, .
-Le concept de Jihad en Islam, Cheikh Hisham Kabbani, série réfutation des idées salafis vol. 3, Édition ISCA .

Voir aussi

- Fitna Catégorie:Vocabulaire de l'islam Catégorie:Islamisme Catégorie:Al-Qaida ar:جهاد bs:Džihad ca:Gihad cs:Džihád cy:Jihad da:Jihad de:Dschihad en:Jihad eo:Ĝihado es:Yihad eu:Jihad fa:جهاد fi:Jihad gl:Xihad he:ג'יהאד hi:जेहाद hr:Džihad hu:Dzsihád ia:Jihad id:Jihad it:Jihad ja:ジハード ko:지하드 ku:Cîhad lt:Džihadas lv:Džihāds ml:ജിഹാദ് nl:Jihad nn:Jihad no:Jihad pl:Dżihad pt:Jihad ro:Jihad ru:Джихад simple:Jihad sl:Džihad sr:Џихад sv:Jihad ta:ஜிகாத் tr:Cihad ur:جہاد zh:圣战 zh-yue:聖戰
Sujets connexes
Afghanistan   Arabe   Calife   Chiisme duodécimain   Coran   Dieu   Envie   Fiqh   Fitna   Hassan El-Banna   Hicham Kabbani   Hindouisme   Ibn Taymiyyah   Idolâtrie   Infidèle   Irak   Iran   Jalousie   Jürgen Elsässer   La Mecque   Mahomet   Mohamed ibn Abd al-Wahhab   Piliers de l'islam   Salat (islam)   Sayyid Abul Ala Maududi   Sayyid Qutb   Sind   Spirituel   Terrorisme   Vocabulaire de l'islam  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^