Pierre Mitchell

Infos
Pierre Mitchell (1687-1740), fils de Jean Mitchell, écuyer, et d'Elisabeth O'Connel, baptisé à Dublin le 4 février 1687, époux de Jeanne Hicky, vint se fixer à Bordeaux et y fonda, en 1723, au faubourg des Chartrons, sur un emplacement situé entre la rue de la Verrerie et le cours du Jardin Public, la première verrerie bordelaise (lettres patentes des 25 octobre et 16 novembre 1723). Cette verrerie obtint le titre de manufacture royale par lettres patentes du 4 mars 1738
Pierre Mitchell

Pierre Mitchell (1687-1740), fils de Jean Mitchell, écuyer, et d'Elisabeth O'Connel, baptisé à Dublin le 4 février 1687, époux de Jeanne Hicky, vint se fixer à Bordeaux et y fonda, en 1723, au faubourg des Chartrons, sur un emplacement situé entre la rue de la Verrerie et le cours du Jardin Public, la première verrerie bordelaise (lettres patentes des 25 octobre et 16 novembre 1723). Cette verrerie obtint le titre de manufacture royale par lettres patentes du 4 mars 1738. Pierre Mitchell mourut le 16 septembre 1740 à Bagnères de Bigorre. Après la mort de son fondateur, la verrerie Mitchell fut dirigée par sa veuve, puis par le seul de leurs enfants mâles qui atteignit sa majorité, François-Patrice Mitchell, qui épouse le 23 juin 1774, à Dublin, Elise Lynch et obtint de Louis XVI, en septembre 1777, des lettres de reconnaissance de noblesse. La verrerie fondée par Pierre Mitchell fut transférée en 1819 par ses descendants quai de Bacalan. D'après les archives historiques du département de la Gironde. 1859-1929/32 (I-LVIII). 1933/36 (n. s. I). 1859.1908 (T. 43). Catégorie:Verrerie Catégorie:Décès en 1740 Catégorie:Naissance en 1687 Catégorie:Personnalité de la Gironde
Sujets connexes
Bordeaux   Dublin   Verrerie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^