Sercq

Infos
Sercq (prononcer : Ser) (en sercquiais : Sèr, en anglais : Sark) est une petite île d'une superficie de 5 km² de l'archipel des îles Anglo-Normandes, qui fait partie du bailliage de Guernesey. En 2002, elle était peuplée de 610 habitants (les Sercquiais). Les voitures y sont interdites à l'exception des tracteurs, ce qui fait de la bicyclette un moyen de transport privilégié. Le principal secteur d'activité est le tourisme. vue aérienne de Sercq
Sercq

Sercq (prononcer : Ser) (en sercquiais : Sèr, en anglais : Sark) est une petite île d'une superficie de 5 km² de l'archipel des îles Anglo-Normandes, qui fait partie du bailliage de Guernesey. En 2002, elle était peuplée de 610 habitants (les Sercquiais). Les voitures y sont interdites à l'exception des tracteurs, ce qui fait de la bicyclette un moyen de transport privilégié. Le principal secteur d'activité est le tourisme. vue aérienne de Sercq Sercq est en fait séparée en 2 parties : la petite et la grande Sercq. Elles sont reliées par « la Coupée », un isthme étroit qui ne fait que 3 mètres de large alors qu'un vide d'une centaine de mètres est présent de chaque côté. Des barrières de sécurité ont été installées en 1900 ; auparavant, les enfants traversaient le passage à quatre pattes pour éviter de tomber. Il y a aujourd'hui un étroit chemin bétonné couvrant la totalité de l'isthme, construit en 1945 par des prisonniers de guerre allemands, sous la direction d'ingénieurs royaux. Sercq est desservi uniquement par mer pour le fret et les passagers depuis Saint-Pierre-Port. le petit port de Sercq Sercq - La Coupée Sercq est souvent considérée comme étant le dernier État féodal d'Europe. Le seigneur de Sercq est à la tête du gouvernement féodal de l'Île de Sercq. Beaucoup de ses lois, en particulier celles qui traitent du rôle du seigneur et de la manière dont il hérite, sont restées inchangées depuis qu'elles sont entrées en vigueur en 1565 sous le règne de la reine Elisabeth I quand le seigneur de Saint-Ouën (à Jersey), Hélier de Carteret, reçut la seigneurie de Sercq sous condition qu’il la colonise : c'était alors un île inhabitée qu'il fallait protéger contre des bandes de pirates qui s'en servaient de base d’opérations. C’est avec 40 familles venues de la paroisse de Saint-Ouën que Carteret a établi le petit État féodal. Les colons avaient tout d'abord essayé d'établir un bailliage indépendant, mais le baillif de Guernesey s'est hâté de supprimer les revendications des colons et d'affirmer l'autorité de la Cour royale de Guernesey sur l'île. Sercq fait donc juridiquement partie du bailliage de Guernesey. Elle n'a pas le rang d'État indépendant. Les Chefs Plaids, parlement de l'île, sont constitués de 40 Tenants (les propriétaires de terres dont la subdivision remonte aux 40 familles d'origine) et 12 députés du Peuple (élus pour un mandat de trois ans). Le sénéchal est le président des Chefs Plaids, et le Seigneur (ou son délégué) doit y assister. En 2006, Sercq a entamé des réformes démocratiques, qui la mettront en conformité avec la Convention européenne des droits de l'homme. Ces réformes s'expliquent par les pressions imposées par les frères Sir David and Sir Frederick Barclay, propriétaires du Daily Telegraph, richissimes nouveaux Tenants dont les lois de Sercq les empêchaient de mener leurs affaires rondement.After 450 years, feudal outpost votes for democracy, dépêche Associated Press reprise dans USA Today, . En l'occurrence, les frères avaient acheté l'îlot de Brecqhou pour 2, 3 millions de livres en 1993, et semblent souhaiter en disposer sans égard pour la législation locale. Sous pression, apparemment, de la Couronne Britannique, le 4 octobre 2006, les membres du Parlement de l'île (les Chefs Plaids) ont voté la fin du régime féodal à 23 voix pour un système de représentation à un niveau, 1 voix contre et 14 abstentions. 28 conseillers remplaceront les 40 tenants et 12 députés du Peuple. Les conseillers recevront l'honorifique Sieur ou Madame autrefois réservé aux Tenantshttp://www.sark.gov.gg/static/0610minutes.pdf. Sercq est, à ce jour, en conformité avec le Conseil de l'Europe. Parmi les lois de Sercq figure la clameur de haro, article de la coutume de Normandie par laquelle une personne peut obtenir la cessation immédiate de toute action qu'elle considère enfreindre ses droits, et qui existe également dans tout le bailliage, ainsi que dans le bailliage de Jersey. Elle doit, en face du témoin, réciter le Notre Père en français, alors que la population est aujourd'hui anglophone, et s'écrier (en français également) : « Haro, Haro, Haro ! À mon aide mon Prince, on me fait tort ! » Elle doit être, ensuite, enregistrée à l'office du greffe dans les 24 heures. Toutes les actions contre la personne doivent, alors, cesser jusqu'à ce que l'objet du différend soit entendu par la cour de justice. Ce n'est pas fréquemment utilisé : la dernière « clameur » enregistrée a été prononcée en juin 1970 pour empêcher la construction d'un mur de jardin. Cette coutume existe toujours, de façon différente, dans les autres îles de l'archipel, également régies par la coutume de Normandie. Selon le « droit de colombier », seul le Seigneur peut garder des colombes. Le colombier de la Seigneurie vaut le détour. La Seigneurie Il est également interdit, à tous les habitants de l'île (hormis le seigneur), de possèder des chiens, depuis qu'au des attaques d'animaux errants eurent lieu sur les troupeaux de moutons. Le sercquiais, langue normande de Sercq, est linguistiquement voisine du jersiais dont le dialecte fut apporté sur l'île par les premières familles jersiaises au . L'une et l'autre langues sont une forme insulaire du normand. Le sercquiais est actuellement minoritaire et en voie de disparition. De façon générale, le franco-normand reste encore la langue usuelle des quelques 600 insulaires. Le seigneur actuel (2007), 22 du nom, est John Michael Beaumont (1927-), qui a hérité du titre en 1974 de sa grand’mère.

Voir aussi

- Liste des Seigneurs de Sercq
- Brecqhou ==
Sujets connexes
Archipel   Associated Press   Bailli   Bicyclette   Brecqhou   Clameur de haro   Colombier   Conseil de l'Europe   Convention européenne des droits de l'homme   Coutume de Normandie   Europe   Féodalité   Guernesey   Isthme   Jersiais   John Michael Beaumont   Manche (mer)   Normand   Notre Père   Parlement   Saint-Ouen (Jersey)   Saint-Pierre-Port   Sercquiais   Tourisme   USA Today  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^