Hydroxyde de sodium

Infos
L'hydroxyde de sodium est un solide ionique de formule NaOH. La solution issue de la dissolution de ce cristal est appelée soude, voire soude caustique pour les solutions fortement concentrées. La solution aqueuse d'hydroxyde de sodium est encore vendue sous le nom de "lessive de soude" À noter que "soude caustique" ne veut pas dire concentrée : c'est simplement pour préciser clairement que ce n'est pas du carbo
Hydroxyde de sodium

L'hydroxyde de sodium est un solide ionique de formule NaOH. La solution issue de la dissolution de ce cristal est appelée soude, voire soude caustique pour les solutions fortement concentrées. La solution aqueuse d'hydroxyde de sodium est encore vendue sous le nom de "lessive de soude" À noter que "soude caustique" ne veut pas dire concentrée : c'est simplement pour préciser clairement que ce n'est pas du carbonate de soude, jadis appelé soude également. L'hydroxyde de sodium se présente généralement sous la forme de pastilles ou de billes blanches, corrosives et hygroscopiques. La soude est une solution chimique transparente et corrosive. La soude est une base forte.

Techniques de fabrication

Structure spatiale du réseau cristallin de l'hydroxyde de sodium

Historique

Dans l'Antiquité, on utilisait la soude végétale. La soude, mot qui désignait alors le carbonate de sodium, provenait des cendres obtenues par la combustion de plantes halophytes comme la salicorne ou les Soudes. La soude caustique est ensuite obtenue par caustification (voir ci-dessous). En 1791, le chimiste Nicolas Leblanc invente un procédé permettant d'obtenir du carbonate de sodium à partir d'eau de mer, procédé qui sera supplanté par le procédé Solvay en 1861 ( de Ernest Solvay). Ces procédés permettent de réduire les coût de revient de la soude. À la fin du siècle l'avènement de l'électricité permet la production directe de soude par électrolyse d'une solution de chlorure de sodium. Aujourd'hui 99% de la soude produite est d'origine électro-chimique. pastilles de soude

Électrolyse de saumure (eau saturée en sel)

La soude est obtenue par électrolyse du chlorure de sodium NaCl. La soude s'obtient pour le moment majoritairement par une électrolyse à mercure (anode : titane ; cathode : mercure). Cette opération produit en même temps du chlore, de la soude et de l'hydrogène. Mais le mercure est un métal lourd nocif par bioaccumulation et à très faible dose, plus encore lorsqu'il est transformé en mono- ou di-méthylmercure par les bactéries. Il est volatile et non dégradable, et passe facilement la barrière des poumons, ce qui en fait un des polluants majeurs de l'Environnement, en augmentation dans toutes les mers. C'est la raison pour laquelle ce procédé disparaîtra d'ici 2020 et est en cours de remplacement par des électrolyses à membranes. Il existe un autre procédé : électrolyse à diaphragme, qui comportait de l'amiante, substituée en France par un matériau composite depuis la fin des années 1990. le procede électrolyse à diaphragme ne donne pas de la soude pure mais un melange de soude et de sel , et il faut depenser beaucoup d'energie pour obtenir de la soude a peu pres pure ; donc le procedé a mercure est beaucoup plus econome en energie : il n'est pas si mauvais que cela si toute les precaution sont prise pour eviter les pertes de mercure . les perte de mercure sont si faible que si l'energie electrique vient du charbon la pollution par le mercure contenu dans le charbon est superieure !

À partir de carbonate de sodium

Cette technique est utilisée en Amérique du Nord où se trouvent des gisements naturels de carbonate de sodium. La réaction s'écrit : Na2CO3 + Ca(OH)2 –––> CaCO3 + 2NaOH

Utilisations

L'hydroxyde de sodium est utilisé en grande quantité par plusieurs industries, principalement en tant que base notamment pour la fabrication des pâtes et papiers, de produits chimiques et plastiques, du savon et de produits détergents en généralde certains textiles artificiels, de l'aluminium (traitement de la bauxite). La soude sert à réguler le pH et régénérer les résines échangeuses d'ions des stations de traitement des eaux. En agro-alimentaire elle sert à nettoyer les installations (circuit, bouteilles), modifier l'amidon, épluchage chimique, etc. Les déboucheurs chimiques sont souvent à base d'hydroxyde de sodium. La production mondiale de 1998 était d'environ 45 millions de tonnes. L'hydroxyde de sodium est la base la plus communément utilisée en laboratoire. La soude peut être utilisée pour stocker de l'énergie solaire sous forme chimique. En effet, la réaction entre la soude et l'eau est fortement exothermique. Une fois la soude diluée, il suffit d'utiliser directement l'énergie solaire pour faire s'évaporer l'eau et revenir à l'état initial. La soude est également utilisée comme un réactif pour des tests de chimie. En effet, en présence de certains cations métalliques, la soude forme un précipité d'une certaine couleur.

Sécurité

right

Effets sur la santé

L'hydroxyde de sodium réagit violemment avec l'eau, ce qui risque de provoquer des éclaboussures dangereuses. La soude caustique est irritante et corrosive pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. Elle doit être manipulée avec des gants, des lunettes de protection et une protection des voies respiratoires. En cas de contact avec la peau, rincez abondamment avec de l'eau et consultez un médecin. En cas d'ingestion accidentelle, il ne faut pas faire vomir. Enfin en cas de contact avec les yeux il faut rincer ceux-ci 15 minutes sous l'eau courante et ensuite consulter un médecin.

Effets sur l'environnement

La soude caustique augmente le pH des cours d’eau, ce qui représente une menace pour les poissons. La soude caustique ne doit pas être confondue avec le bicarbonate de soude ni avec le carbonate de sodium.

Composés apparentés

- lithine, potasse. ==
Sujets connexes
Amiante   Amérique du Nord   Antiquité   Base forte   Bicarbonate de soude   Bioaccumulation   Brûlure   Carbonate de sodium   Cation   Chlore   Chlorure   Chlorure de sodium   Combustion   Ernest Solvay   Halophyte   Hydrogène   Hygroscopique   Médecin   Nicolas Leblanc   Papier   Peau   Plante   Potasse   Potentiel hydrogène   Procédé Leblanc   Procédé Solvay   Salicorne   Salsola   Savon   Textile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^