Les Fieux

Infos
Le site préhistorique des Fieux se trouve dans la partie septentrionale du Causse de Gramat, au nord du Quercy, sur la commune de Miers (Lot, France). Il relève du territoire de la Communauté de communes du Pays de Padirac et se trouve sur un terrain acquis par cette structure intercommunale. Des indices d’occupation humaine allant du Paléolithique moyen au Moyen Âge sont présents dans plusieurs gisements distincts dont une grotte ornée se prolongeant par un boyau kars
Les Fieux

Le site préhistorique des Fieux se trouve dans la partie septentrionale du Causse de Gramat, au nord du Quercy, sur la commune de Miers (Lot, France). Il relève du territoire de la Communauté de communes du Pays de Padirac et se trouve sur un terrain acquis par cette structure intercommunale. Des indices d’occupation humaine allant du Paléolithique moyen au Moyen Âge sont présents dans plusieurs gisements distincts dont une grotte ornée se prolongeant par un boyau karstique effondré dans sa partie centrale (« locus 1 ») et un gisement de plein air (« locus 2 »). Le site a fait l'objet d'un important projet d'aménagement en vue de sa protection et de sa présentation au public. Il peut être visité depuis juin 2007.

La grotte ornée des Fieux

La grotte ornée des Fieux a été découverte le 2 novembre 1964 par le propriétaire des lieux d’alors, E. Caminade, et une équipe du Spéléo-Club de Bergerac composée de J. Bouchereau, F. Feltrin, J. Guilhem, N., T. et J. Lesur, L. et C. Perrier. Cette équipe était à la recherche d’un accès vers la rivière souterraine de Padirac et elle entreprit des travaux de désobstruction à l’entrée de la cavité, qui n’était alors qu’un étroit boyau inscrit entre le sommet du remplissage archéologique du locus 1 et la voûte de la grotte. Les inventeurs notèrent rapidement la présence de figurations pariétales, dont des mains négatives. La grotte des Fieux a été classée Monument historique le 17 janvier 1967Classement de la grotte de fieux sur le site .. La parcelle contenant le gisement préhistorique a été inscrite à l'inventaire supplémentaire le 9 février 1993Classement de la parcelle préhistorique sur le site .. La cavité a fait l’objet de nombreuses descriptions et études. Elle comporte une salle unique d’une trentaine de mètres de longueur sur une quinzaine de mètres de largeur à laquelle on accède par un couloir bas d’une vingtaine de mètres. Les figurations recensées comportent treize mains négatives complètes dont onze rouges et deux noires, de nombreuses ponctuations digitales et des bâtonnets rouges ainsi que des gravures et piquetages sur un bloc isolé couvert de formations stalagmitiques au centre de la salle (un bouquetin, deux mammouths, une ligne dorsale de cheval, un tectiforme, etc.). L’essentiel des figurations a été rattaché à la phase ancienne de l’art paléolithique quercinois, avec éventuellement une première phase aurignacienne (gravure par piquetage) et une phase gravettienne (mains négatives associées à des ponctuations comme à Pech Merle, aux Merveilles, à Roucadour ou à Frayssinet le Gélat). Les mammouths, gravés par incisions fines recoupant des traits piquetés et des mains négatives, pourraient être plus récents Lorblanchet, M. (2004) La grotte ornée des Fieux (Miers - Lot), Promosaf, Miers (Lot), 8 p..

Locus 1

En 1966, des travaux destinés à faciliter l’accès à la grotte ornée conduisirent à la découverte de vestiges archéologiques sauveterriens. Le propriétaire alerta L. Méroc, alors Directeur des Antiquités préhistoriques de Midi-Pyrénées qui sollicita F. Champagne et R. Espitalié pour une intervention archéologique alors prévue pour être de courte durée. Les fouilles conduisirent à la mise au jour d'une puissante séquence archéologique dans ce secteur, appelé locus 1. Le réseau karstique du locus 1 s’est creusé en régime noyé au Tertiaire, au sein de calcaires lithographiques du Bathonien. L’ouverture du karst à l’air libre, suite à l’érosion des terrains sus-jacents et à l’amincissement progressif de la voûte, remonte probablement aux débuts du Quaternaire. Elle a conduit à la formation d’un aven où se sont succédé des chasseurs-cueilleurs porteurs d’industries moustériennes, aurignaciennes, gravettiennes, solutréennes et sauveterriennes. Les derniers niveaux de la séquence ont livré quelques rares indices de fréquentation datant du Néolithique, de l’Âge du Bronze et du Moyen Âge.

Locus 2

Le locus 2 est un site de plein air associé à un chenal de surface, à une vingtaine de mètres à l'est du locus 1. Il a livré essentiellement des vestiges attribués au Paléolithique moyen.

Références

- Champagne, F., Champagne, Ch., Jauzon, P. et Novel, Ph. (1990) « Le site préhistorique des Fieux à Miers (Lot). État actuel des recherches », Gallia Préhistoire, vol. 32, fasc. 1, pp. 1-28.
- Champagne, F. et Jaubert, J. (1981) « La grotte des Fieux, à Miers (Lot) - Bilan de 13 années de recherches », Congrès Préhistorique de France, XXI session, Quercy, t. 1, (sept. 1979), pp. 85-104.

Lien externe

-
- Fieux, Les Fieux, Les
Sujets connexes
Art pariétal   Aurignacien   Aven   Bathonien   Bouquetin   Calcaire   Causse de Gramat   Cheval   Communauté de communes du Pays de Padirac   France   Gravettien   Grotte des Merveilles   Grotte du Pech Merle   Grotte ornée   Jean Lesur   Karst   Lot (département)   Main négative   Mammouth   Miers   Monument historique (France)   Moustérien   Moyen Âge   Néolithique   Padirac   Paléolithique moyen   Quaternaire   Quercy   Sauveterrien   Solutréen   Tectiforme   Tertiaire (géologie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^