Mémorial de Yad Vashem

Infos
Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposé au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été établi en 1953 par la Loi du mémorial votée par le parlement israélien, la Knesset. :« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad
Mémorial de Yad Vashem

Sculpture au mémorial de Yad Vashem. Une sculpture semblable est exposé au Camp de concentration Nazi de Dachau Le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été établi en 1953 par la Loi du mémorial votée par le parlement israélien, la Knesset. :« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés », Isaïe 56, 5. Ce mémorial consiste en plusieurs lieux :
- une chambre de la mémoire,
- un musée historique,
- une galerie d'art,
- des archives,
- la « Vallée des communautés détruites »,
- la salle des noms,
- le mémorial des enfants,
- et un centre éducatif. En mars 2005, un nouveau bâtiment a été inauguré en présence de plusieurs chefs d'État et de gouvernement. Des personnes qui ne sont pas de confession juive sont également honorées à Yad Vashem : les « Justes parmi les Nations ». Ils ont sauvé des Juifs pendant la guerre, souvent au risque de leur vie. Les Justes sont déterminées selon les lois noahides. Il est à noter que le Talmud autorise tout non-juif à adhérer aux lois noahides. Tout un village français, Le Chambon-sur-Lignon, est honoré par un jardin et une stèle. Ses habitants avaient fait de leur village un refuge pour les Juifs fuyant les Nazis. Yad Vashem condamne publiquement Pie XII en dépit du fait qu'il aurait indirectement sauvé jusqu'à juifs. Le Service autrichien de la Mémoire soutient le Mémorial de Yad Vashem, en y envoyant ses collaborateurs. Parmi les non-juifs honorés comme :
- Johan Benders
- Rolande Birgy
- Aat Breur-Hibma
- Rémy Dumoncel
- Varian Fry
- Marie-Rose Gineste
- Hermann Friedrich Graebe
- André Hammel
- Georgette Hammel
- Aristides de Sousa Mendes, consul portugais à Bordeaux.
- Czesław Miłosz
- Dorothea Neff
- Jonas Paulavicius
- Oscar et Emilie Schindler, industriel allemand.
- Paul Ramadier, homme politique français, et sa femme Marguerite.
- Suzanne Spaak
- André Trocmé
- Magda Trocmé
- Père Jacques
- Père Marie-Benoît, frère capucin
- Raoul Wallenberg, diplomate suédois.
- Johan Hendrik Weidner
- Pierre Lemoulle
- Jan Żabiński ==
Sujets connexes
Aat Breur-Hibma   André Hammel   André Trocmé   Aristides de Sousa Mendes   Czesław Miłosz   Dachau   France   Georgette Hammel   Isaïe   Israël   Jan Żabiński   Juifs   Juste parmi les Nations   Jérusalem   Knesset   Le Chambon-sur-Lignon   Lois noahides   Mémorial   Nazisme   Paul Ramadier   Pie XII   Père Jacques   Père Marie-Benoît   Raoul Wallenberg   Rolande Birgy   Rémy Dumoncel   Sculpture   Seconde Guerre mondiale   Service autrichien de la Mémoire   Shoah   Suzanne Spaak   Varian Fry  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^