Grands Lacs (Amérique du Nord)

Infos
Falaise bordant le lac supérieur. Image satellite des Grands Lacs Les Grands Lacs (d'Amérique du Nord) sont un groupe de cinq vastes lacs situés sur ou près de la frontière entre les États-Unis et le Canada. Ils constituent le groupe de lacs à eau douce le plus étendu au monde http://www.epa.gov/glnpo/ (250 000 km²). Associés au fleuve Saint-Laurent, le complexe constitue le plus important des systèmes à eau douce du monde.
Grands Lacs (Amérique du Nord)

Falaise bordant le lac supérieur. Image satellite des Grands Lacs Les Grands Lacs (d'Amérique du Nord) sont un groupe de cinq vastes lacs situés sur ou près de la frontière entre les États-Unis et le Canada. Ils constituent le groupe de lacs à eau douce le plus étendu au monde http://www.epa.gov/glnpo/ (250 000 km²). Associés au fleuve Saint-Laurent, le complexe constitue le plus important des systèmes à eau douce du monde.

Les différents lacs

Profil en long du réseau hydrographique des Grands Lacs. Quatre de ces lacs enjambent la frontière américo-canadienne ; le lac Michigan est le seul situé entièrement sur le territoire des États-Unis. Les Grands Lacs se jettent dans le fleuve Saint-Laurent qui délimite la même frontière pour une portion de son cours. Un sixième lac, le petit lac Sainte-Claire, se trouvant entre le lac Huron et le lac Érié, fait également partie du système mais n'est pas compté officiellement parmi les Grands Lacs. En fait, on peut observer des milliers de petits lacs dans cette région. Image:Great Lakes Lake Superior.png|Lac Supérieur Image:Great Lakes Lake Michigan.png|Lac Michigan Image:Great Lakes Lake Huron.png|Lac Huron Image:Great Lakes Lake Erie.png|Lac Érié Image:Great Lakes Lake Ontario.png|Lac Ontario

Formation et géomorphologie

Cliquer pour agrandir Les Grands Lacs se sont formés à la fin de la dernière ère glaciaire (glaciation du Wisconsin), il y a environ 10 000 ans, quand l'inlandsis Laurentidien recula en laissant de grandes quantités d'eau de fonte (voir aussi lac Agassiz). La région des Grands Lacs fait partie de la grande dépression centrale d'Amérique du Nord s'étendant vers le sud en direction de la plaine du Mississippi. Ils constituent désormais une importante voie de communication fluviale notamment depuis qu'ils furent aménagés dans ce but par le biais de grands ouvrages (canaux, déversoirs, écluses, ports, etc.), ce qui constitue la Voie maritime du Saint-Laurent et relie sur plus de 1 000 km l'Océan Atlantique aux importants ports situés dans l'ouest du Lac supérieur et qui sont un débouché économique pour les Grandes plaines canadiennes et américaines grâce aux trafic par cargo.

Géographie humaine de la région des Grands Lacs

Chicago et le lac Michigan Environ 30 millions de personnes http://www.epa.gov/glnpo/ habitent dans le bassin des Grands Lacs. Plusieurs métropoles se situent sur les rives de ces lacs : les plus peuplées sont Chicago, Toronto et Detroit rassemblées dans un espace transfrontalier appelé Main Street America. La région des Grands Lacs est également un bassin industriel important.

Environnement, écologie

Malgré leur taille, les grands lacs ont connu une pollution croissante et localement alarmante par les métaux lourds et divers produits chimiques (à partir de Toronto et Hamilton notamment). La gratuité de l'eau et les bas coûts de l'énergie et du bois, ainsi que les facilités de transport par voie d'eau ont attiré autour des grands lacs des usines métallurgiques, des papeteries, des usines chimiques, de production d'automobiles et de nombreux autres produits manufacturés qui ont massivement pollué le lac durant plus d'un siècle pour certaines, dont avec des produits rémanents métalliques et des POPs liposoluble retrouvés dans toute la chaine alimentaire, jusque chez les bélugas et baleines de l'estuaire du Saint-Laurent. Les lacs reçoivent des sels de déneigement. Ils reçoivent aussi plus d'eutrophisants d'origine agricole et urbaine (égouts) qu'ils ne peuvent dégrader. À ceci s'ajoutent des problèmes écologiques graves et nouveaux liés aux concentrations croissantes de produit affectant la fertilité ou se comportant comme des leurres hormonaux, ou liés à l’introduction d'espèces invasives (Moule zébrée par exemple). En 1980, la Commission mixte internationale avait identifié 42 sites prioritaires jugés « préoccupants » en raison de la gravité de la pollution de leurs eaux. Il faut aussi lutter contre la pollution de l'air : les pluies qui lessivent les panaches de pollution contiennent du mercure, des pesticides, des nutriments et de nombreux polluants émis par les usines, les véhicules et les villes : de 90 à 95 % des produits chimiques qui contaminent le lac Supérieur auraient une origine atmosphérique. Depuis les années 2000, un problème nouveau semble aussi se poser avec l'accumulation dans les sédiments du Saint-Laurent de la toxine Bt produite par nombre des plantes transgéniques (OGM) abondamment cultivées dans ces régions, alerte un écotoxicologue français, ainsi que le Centre Saint-Laurent d’Environnement Canada et l’Institut de recherche en biotechnologie de Montréal qui ont découvert des concentrations anormales et préoccupantes de Bt s’accumulant dans les sédiments du fleuve Saint-Laurent, à l’embouchure des rivières Châteauguay, Richelieu et Yamaska . Depuis les accords signés à partir de 1978 entre les États-Unis et le Canada, divers programmes de réhabilitation et de suivi sont en cours pour dépolluer les lacs et décontaminer le fleuve Saint-Laurent, avec les gouvernements, collectivités, écoles et ONG, avec des résultats plus ou moins significatifs selon les polluants. Les émissions acides industrielles ont été fortement réduites, mais d'autres polluants continuent à poser problème.

Voir aussi

Notes

Bibliographie

- « Les Grands Lacs américains à sec ? », dans National Geographic France, n°36, septembre 2002 ===
Sujets connexes
Amérique du Nord   Baleine   Canada   Canal (voie navigable)   Chicago   Dépression (géographie)   Déversoir   Eau douce   Espèce invasive   Eutrophisation   Fleuve Saint-Laurent   Frontière   Glaciation du Wisconsin   Géographie du Canada   Inlandsis   Lac   Lac Agassiz   Lac Huron   Lac Michigan   Lac Ontario   Lac Supérieur   Lac Érié   Main Street America   Mississippi (fleuve)   Moule zébrée   Mètre   Métropole   National Geographic   Navigation fluviale   Navire cargo   Organisme génétiquement modifié   Plaine   Pollution   Port (marine)   Tempête de 1913 sur les Grands Lacs   Toronto   Voie maritime du Saint-Laurent  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^