Earl Warren

Infos
Earl Warren (1891-1974) Earl Warren (19 mars 1891 - 9 juillet 1974) est un juriste et un homme politique américain, trentième gouverneur de Californie, candidat républicain à la vice-présidence des États-Unis en 1948 et enfin quatorzième président (Chief Justice) de la Cour suprême des États-Unis. Pendant son office à la Cour Suprême, celle-ci rend de nombreux arrêts portant entre autres sur l'inconstitutionnalité de la ségrégation raciale, les droits civ
Earl Warren

Earl Warren (1891-1974) Earl Warren (19 mars 1891 - 9 juillet 1974) est un juriste et un homme politique américain, trentième gouverneur de Californie, candidat républicain à la vice-présidence des États-Unis en 1948 et enfin quatorzième président (Chief Justice) de la Cour suprême des États-Unis. Pendant son office à la Cour Suprême, celle-ci rend de nombreux arrêts portant entre autres sur l'inconstitutionnalité de la ségrégation raciale, les droits civiques, la séparation des églises et de l'État, et les droits de la défense dans la procédure pénale. Il présida aussi la commission d'enquête sur l'assassinat du président Kennedy.

Carrière juridique

Earl Warren naît à Los Angeles, et passe son enfance à Bakersfield, en Californie. Il étudie à Berkeley où il choisit le droit. Après ses études, il travaille pendant cinq ans pour des cabinets d'avocats de la région de San Francisco, puis à partir de 1920 pour le comté de San Francisco. En 1925, il est nommé procureur (District Attorney) du comté d'Alameda, pour terminer le mandat du titulaire de ce poste électif, démissionnaire. Il y est ensuite élu pour trois mandats consécutifs de quatre ans. Warren se montre un procureur sévère. Bien qu'il ait la réputation de prendre des libertés avec la procédure, aucune des condamnations qu'il obtient n'est annulée en appel. Devenu une figure connue en Californie, il est nommé au conseil des régents (Board of Regents, l'organisme dirigeant) de l'Université de Californie (University of California désigne l'ensemble des universités publiques de l'État de Californie) tout en restant procureur. En 1939 il devient procureur général de l'État de Californie. Il est élu gouverneur de Californie en 1942 sous les couleurs du parti républicain.

Gouverneur de Californie

En 1946, comme la loi de Californie l'autorise alors, il se présente à la fois aux primaires du parti démocrate et du parti républicain et remporte les deux. Il remporte donc l'élection sans opposition. Il est encore réélu en 1950, cette fois sous les seules couleurs républicaines. Son passage à la tête de l'État est entaché par son soutien à la politique fédérale d'éloignement et d'internement des américains d'origine japonaises pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais il réalise surtout les infrastructures qui permettront vingt ans de développement rapide de la Californie, jusqu'au milieux des années 1960. En particulier, il développe considérablement l'Université de Californie, avec son président Clark Kerr, pour en faire le réseau d'universités publiques qui a fourni une formation bon marché et de grande qualité à deux générations de californiens. En 1948, il échoue comme candidat à la vice-présidence des États-Unis aux côtés de Thomas Dewey. L'élection est remportée de justesse par le président sortant, le démocrate Harry Truman.

A la Cour suprême

C'est en 1953 qu'il est nommé à la Cour suprême par le président Eisenhower, en remplacement de Fred Vinson, décédé. À la tête de la cour, il se montre beaucoup plus progressiste qu'attendu. Exerçant une réelle influence sur ses collègues, il parvient à obtenir une longue séries d'arrêts rendus à l'unanimité dont les plus célèbres sont Brown v. Board of Education, quelques mois à peine après son arrivée à la Cour, qui déclare la ségrégation raciale dans les écoles publiques inconstitutionnelles, et en 1966 Miranda v. Arizona, sur les droits de la personne arrêtée, qui est entre autres à l'origine du texte lu par la police aux personnes arrêtées, popularisé par le cinéma (vous avez le droit de garder le silence, etc.). Il se retire de la Cour en 1969 à soixante dix-huit ans. Le président Nixon nomme Warren Burger pour lui succéder, et la cour prend dans les années suivantes une orientation plus conservatrice, sans que les principales décisions de la période Warren ne soient remises en cause. Après l'assassinat du président Kennedy en 1963, c'est lui qui avait présidé la commission d'enquête fédérale (la Commission Warren) qui conclut que Lee Harvey Oswald est le tireur et qu'il a agi seul. Warren est mort à Washington.

Voir aussi

- Earl Warren College à l'Université de Californie à San Diego ---- Catégorie:Personnalité politique américaine Catégorie:Gouverneur de Californie Catégorie:Juriste américain Catégorie:Juge à la Cour suprême des États-Unis Catégorie:Assassinat de John F. Kennedy Catégorie:Naissance en 1891 Catégorie:Décès en 1974 de:Earl Warren en:Earl Warren fi:Earl Warren he:ארל וורן it:Earl Warren ja:アール・ウォーレン nl:Earl Warren pl:Earl Warren pt:Earl Warren sv:Earl Warren uk:Воррен Ерл zh:厄尔·沃伦
Sujets connexes
Années 1960   Assassinat de John F. Kennedy   Brown v. Board of Education   Californie   Chief Justice des États-Unis   Commission Warren   Cour suprême des États-Unis   Droits civiques   Earl Warren College   John Bricker   John Fitzgerald Kennedy   Lee Harvey Oswald   Liste des gouverneurs de Californie   Los Angeles   Miranda v. Arizona   Parti républicain (États-Unis)   Richard Nixon   San Francisco   Seconde Guerre mondiale   Ségrégation raciale   Université de Californie   Université de Californie (Berkeley)   Université de Californie à San Diego  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^