Chronologie

Infos
La chronologie est la science de localiser des événements historiques dans le temps. Elle fait partie du discipline de l’histoire. La chronologie est une manière d'appréhender l'histoire par les événements. Pour cela, elle sélectionne et met en valeur les événements selon le mode de pensée, le plus souvent religieux, de sa zone géo-culturelle, en particulier en ce qui concerne l'établissement de son point zéro. Une chronologie se rapportant à un
Chronologie

La chronologie est la science de localiser des événements historiques dans le temps. Elle fait partie du discipline de l’histoire. La chronologie est une manière d'appréhender l'histoire par les événements. Pour cela, elle sélectionne et met en valeur les événements selon le mode de pensée, le plus souvent religieux, de sa zone géo-culturelle, en particulier en ce qui concerne l'établissement de son point zéro. Une chronologie se rapportant à un sujet spécial organise des événements selon leur ordre temporel d'occurrence mais aussi selon l'objectif poursuivi par l'auteur chargé de la dresser. On ne mettra pas en valeur les mêmes événements selon qu'on dresse une chronologie de l'évolution, une série des temps géologiques ou la succession généalogique d'une dynastie royale.

Historique

Dans les cultures judéo-chrétiennes, les dates historiques dans une chronologie absolue se référent à l'ère chrétienne, avant l'an 1582 en relation avec le calendrier julien et après l'an 1582 en relation avec le calendrier grégorien. Les termes usuels ‘calendrier’ et ‘ère’ (dans la signification d'un système cohérent d'années calendaires numérotées) correspondent à deux notions complémentaires de la chronologie. Avec sa ère Anno Domini le moine Denys le Petit fut le fondateur de l’ère chrétienne, qui est de nos jours le système de datation le plus répandu dans le monde. De fait, c'est seulement vers l'an 900 que ce mode de datation est avéré . Dans l’antiquité romaine, le temps était décompté depuis l'année de fondation mythique de la ville de Rome. Néanmoins, en réalité l’ère Anno Urbis Conditae, comme l’ère Anno Domini, n’existait pas encore dans l’antiquité, parce qu’elle a été employée systématiquement pour la première fois pas avant vers l’an 400, à savoir par l’historien ibérien Orosius. Quoique probablement Denys le Petit (vers l'an 500) était au courant de (mais n’a jamais employé) l’ère Anno Urbis Conditae, le pape Boniface IV (vers l’an 600) paraît avoir été le premier qui a reconnu le connexion entre ces deux ères importantes (i.e. AD 1 = AUC 754). L'ère Anno Domini de Denys le Petit, qui contient seulement les années calendaires AD, a été étendu par Bède le Vénérable à l'ère chrétienne complète, qui contient en plus toutes les années du calendrier avant Jésus-Christ mais pas l'année zéro. Bède a ainsi fondé la discipline du comput. Le moine anglais Birtferth, vers l’an 1000, reprit les études sur le comput, en s’appuyant sur deux disciplines du quadrivium (arithmétique et astronomie) et deux disciplines du trivium (grammaire, dialectique) Pierre Riché, les grandeurs de l'an mille . Pendant huit siècles, le calendrier adopté au par Bède le Vénérable, le calendrier julien, fut la référence en Occident. Après l'an 1582, la nécessité de tenir compte de corrections astronomiques sur les années bissextiles entraîna l’adoption progressive du calendrier grégorien. Dix siècles après Bède, les astronomes français Philippe de La Hire (en l'an 1702) et Jacques Cassini (en l'an 1740), en vue de simplifier certains calculs, ont utilisé pour la première fois le système des jours juliens (à ne pas confondre avec le calendrier julien), proposé en l'an 1583 par Joseph Scaliger, et ont introduit l'usage d'une ère astronomique qui contient une année bissextile zéro, que l'année 1 suit mais qui ne coïncide pas exactement avec l'année 1 av. J.C. Les astronomes n'ont jamais proposé de remplacer l'ère d'emploi courant par l'ère astronomique, qui coïncide exactement avec l'ère chrétienne lorsqu'elle décrit les années calendaires après l'an 4. Quelques années plus tard, en 1750, les moines bénédictins de la congrégation de Saint-Maur ont écrit l’art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes et chroniques et autres anciens monuments, depuis la naissance de notre Seigneur. La congrégation de Saint-Maur fut supprimée en 1790 par l’assemblée constituante, comme les autres congrégations religieuses. La Révolution française abandonna en 1793 le calendrier grégorien pour un calendrier révolutionnaire, mais ce changement posait tellement de problèmes qu’il fut abandonné en 1806. La méthode des moines de la congrégation de Saint-Maur fut reprise au par les historiens de l’école méthodique (Charles Seignobos et Charles-Victor Langlois), mais leurs travaux se limitaient aux sources écrites connues à cette époque. La chronologie est aussi le résultat de l'enquête historique dans son élaboration précise de l'enchaînement des causes et des conséquences. En cela, elle est une force critique de l'idéologie. En physique, le fait de définir le temps est un discours sur le temps, donc au sens propre une chronologie ( cf chronologie en physique)

Exemples

Chronologies générales

Chronologies Occidentales
- Préhistoire (temps d'avant l'écriture) jusqu'au (
date en cours de vérification)
- Paléolithique
- Néolithique
- Protohistoire
- Antiquité
- Égypte antique
-
- Pharaons par ordre chronologique
- Grèce antique
- Moyen Âge
- Temps Modernes dont
- Renaissance
- Époque contemporaine
- Révolution française
- Première Guerre mondiale
- Entre-deux-guerres
- Seconde Guerre mondiale
- Après-guerre
- etc.
Chronologies Extrême-Orientales
- Chronologie de la Chine
- Époque Légendaire
- Antiquité (l'écriture apparaît vers -1700 et l'industrie de fonderie, vers -2500
-
- Dynastie Shang - Dynastie Han
- Moyen Âge (vers -206)
- Chronologies du monde Indien

- Chronologie de l'Inde
- Chronologie du Népal

Lignes du temps

La ligne du temps ou frise chronologique qui est utilisée le plus souvent est celle qui représente l'ère chrétienne. En cette ligne du temps nous trouvons un moment zéro au lieu d’un année zéro, contrairement à la ligne du temps de l’ère astronomique, dont l’année zéro est une année bissextile, qui cependant n’est pas exactement égale à l’année 1 avant Christ. ==
Sujets connexes
Ab Urbe condita   Anno Domini   Antiquité   Après-guerre   Assemblée constituante   Boniface IV   Bède le Vénérable   Calendrier   Calendrier grégorien   Calendrier julien   Calendrier révolutionnaire   Cause   Charles-Victor Langlois   Charles Seignobos   Chronologie de Londres   Chronologie de Paris   Chronologie de Rome   Chronologie de l'Inde   Chronologie de l'altermondialisme   Chronologie de l'aéronautique   Chronologie de l'entomologie   Chronologie de l'ornithologie   Chronologie de la Belgique   Chronologie de la Grèce antique   Chronologie de la Première Guerre mondiale   Chronologie de la Révolution française   Chronologie de la Seconde Guerre mondiale   Chronologie de la Tunisie   Chronologie de la botanique   Chronologie des chemins de fer   Chronologie des spationautes par nationalité   Chronologie du Japon   Chronologie du Mexique   Chronologie du Népal   Chronologie du Rock   Chronologie du monde de Harry Potter   Chronologie du sport   Chronologie en physique   Chronologie informatique   Date   Denys le Petit   Dynastie   Dynastie Han   Dynastie Shang   Entre-deux-guerres   Frise chronologique   Histoire   Jacques Cassini   Jour julien   L'Art de vérifier les dates   Liste d'écrivains de langue française par ordre chronologique   Liste de personnalités politiques françaises par époque   Liste de scientifiques par ordre chronologique   Liste des chronologies par périodes   Liste des chronologies par zone géographique   Liste des chronologies thématiques   Maurice Griffe   Moyen Âge   Néolithique   Paléolithique   Paul Orose   Pharaons par ordre chronologique   Philippe de La Hire   Pierre Riché   Protohistoire   Préhistoire   Religieux   Rome   Révolution française   Temps   Trivium  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^