Mode de transport

Infos
Un mode de transport désigne une forme particulière de transport qui se distingue principalement par le véhicule utilisé, et par conséquent par l'infrastructure qu'il met en oeuvre. Lorsque plusieurs modes de transport sont associés pour concourir à la réalisation d'une opération de transport, c'est le terme multimodalité qui est utilisé.
Mode de transport

Un mode de transport désigne une forme particulière de transport qui se distingue principalement par le véhicule utilisé, et par conséquent par l'infrastructure qu'il met en oeuvre. Lorsque plusieurs modes de transport sont associés pour concourir à la réalisation d'une opération de transport, c'est le terme multimodalité qui est utilisé.

Ce que cet article n'a pas vocation à décrire

Transport ou déplacement, transmission, approvisionnement

Comme il est écrit dans l'article transport, il ne faut donc pas confondre les déplacements (utilisation de bandes transporteuses, par exemple), les transmissions (par câble électrique, fibres optiques), les acheminements ou fournitures (par pipelines, ou aqueducs, par exemple) et les transports, qui mettent en oeuvre des véhicules à proprement parler.

Transport ou locomotion

Il ne faut pas non plus confondre le transport et la locomotion : par exemple, la marche, la course, le patin à roulettes, la trottinette, la raquette, la bicyclette et tant d'autres, sont des modes de locomotion, car ils servent uniquement à "se déplacer", et pas à déplacer quelque chose d'autre que soi-même.

Transport ou motorisation

Il ne faut pas non plus confondre le mode de propulsion (ou de traction) et le mode de transport. Par exemple, la propulsion (ou la traction) peut-être animale (animaux de trait), éolienne (par le vent en utilisant des voiles), motorisée (moteurs thermiques ou moteurs électriques). Avant la révolution industrielle et l'invention de la machine à vapeur et du moteur à explosion, par exemple, seules ces sources d'énergies étaient généralement utilisées pour engendrer le mouvement. Par effet de mode, ces sources énergie renouvellables ont récemment conduit à qualifier ces énergies de "douces" ; par assimilation, lorsque qu'un transport ou un déplacement est effectué au moyen d'un véhicule utilisant ce type d'énergie, il est d'usage de le dénommer "transport doux". Etymologiquement, cette dénomination n'est peut être pas des plus pertinentes. Les différents modes de propulsion comme ceux utilisant l'homme comme moteur ou la traction animale pour mouvoir une brouette, un pousse-pousse.... et tant d'autres engins, ne seront pas abordé dans cet article, car il n'a pas vocation à décrire les moteurs, les sources d'énergie, ou les modes de propulsion.

Relation entre le mode de transport et son milieu

Le mode de transport est en relation avec le milieu où évoluent les véhicules de transport : terrestre : (transports guidés, en général et transport ferroviaire en particulier), transport routier ; maritime ; fluvial ou par canaux ; aérospatial : (transport spatial et transport aérien).

Choix du mode de transport

Pour transporter une personne ou une marchandise d'un point à un autre, il est possible d'utiliser successivement plusieurs modes de transport. Les raisons de coût, de rapidité et de sécurité guident le choix des modes de transport qui seront mis en oeuvre. Quelquefois, c'est la géographie (contournement ou franchissement d'obstacles naturels), le climat et plus généralement l'environnement qui obligent à utiliser un mode de transport (îles, montagnes, inondations, ...)
- Pour réduire le coût, il est intéressant d'emprunter soit des moyens de transport collectifs train), soit des moyens de transport de grande capacité ((barges, porte-containers, ...), soit les deux. Le début de l'itinéraire a alors pour objectif de rejoindre le moyen de transport le moins coûteux ; la dernière partie de l'itinéraire sert à rejoindre le point de destination finale.
- Pour réduire la durée, il est intéressant d'emprunter des moyens de transport relativement rapides (automobile, train à grande vitesse avion, ...). Le début de l'itinéraire a alors pour objectif de rejoindre cette fois-ci le moyen de transport le plus rapide ; la dernière partie de l'itinéraire sert à rejoindre le point de destination finale.
- Le même raisonnement peut s'appliquer à la recherche de la sécurité. La combinaison de différents véhicules de différents modes de transport pour effectuer un même trajet se nomme transport multimodal. Lorsque le même véhicule est capable de pratiquer plusieurs modes de transport, le véhicule est dit polyvalent (aéroglisseur, véhicules amphibies, ..), mais le mode de transport n'est pas multimodal.

Transport routier

Le transport routier est apparu en premier (transport à dos d'hommes, traction animale) Le transport ferroviaire à longue distance s'est ensuite développé, en particulier dans les pays industrialisés, à partir du moment où la machine à vapeur a été inventée. Enfin, le transport routier par automobiles s'est intensifié, en particulier dans les pays industrialisés, grâce à l'invention du moteur à explosion, à la taylorisation de la production, réduisant le prix de revient des véhicules, à l'accroissement du niveau de vie, à la disponibilité des carburants, et aussi par la construction d'infrastructures routières nombreuses et denses. Toujours dans les pays industrialisés, le transport routier à longue distance, transporte plus de quantités de marchandises (en tonnes-kilomètres par an) et de voyageurs (en kilomètres par an) que le transport ferroviaire (Les données chiffrées seront fournies plus tard). Ce phénomène est probablement lié :
- à la production à la chaîne de l'automobile, et à la réduction de son prix de revient, dans les pays industrialisés
- à la hausse des rémunérations, toujours dans les pays industrialisés
- à la construction d'infrastructures nombreuses et denses, encore une fois, uniquement dans les pays industrialisés
- à la plus grand souplesse apportée par le transport routier, alors que le fret ferroviaire est resté rigide. Même si l'évolution des systèmes automobiles se poursuit dans de nombreux domaines (matériaux composites, moteurs mixtes, électronique, informatique, guidages, ....) en 2007, les problématiques environnementales, liées aux gaz de combustion responsables de l'effet de serre, l'engorgement des villes et les conséquences sur la santé des pollutions préoccupent certaines nations et certains gouvernements. Il est probable que de nombreuses évolutions interviendront encore. Il faut noter que les poids lourds représent 6, 3% des km parcourrus (chiffre 2004http://www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr/IMG/Synthese/dep_accidentologie.pdf) et 8, 9% des accidents mortels; 13, 7% des tués sur la route le sont dans un accident avec un poid lourd.

Transport ferroviaire

Facteurs défavorables à leur extension Le transport ferroviaire a connu son apogée entre les deux guerres mondiales, puis a progressivement décliné dans la deuxième moitié du , avec des situations assez contrastées d'un pays à l'autre. Dans de nombreux pays, les compagnies ferroviaires ont eu du mal à trouver leur équilibre économique et l'État doit intervenir dans la gestion des chemins de fer, qui nécessitent des investissements importants. Facteurs favorables à leur extension Deux évolutions relativement récentes marquent une inflexion dans cette évolution générale. Ce sont :
- Pour le transport de voyageurs, dans quelques pays privilégiés, l'avènement de la grande vitesse
- Toujours pour les voyageurs, les mégalopoles dont l'asphyxie par les produits de combustion (des véhicules automobiles, en particulier), pourrait être ralentie en mettant en oeuvre des des transports en commun ferroviaires (tramway, métros ...).
- Pour les marchandises le développement du transport combiné qui utilise la technologie rail - route, assurant notamment des « ponts terrestres » entre les deux côtes de l'Amérique du Nord et en Eurasie par le transsibérien.
- La capacité des transports ferroviaires à développer une grande puissance, à partir de l'électricité, contrairement aux transports routiers.

Autres transports guidés

- Téléphérique | Télécabine
- Monorail | Aérotrain
- Train à sustentation magnétique

Transport fluvial

Le transport par eau (fleuves et canaux) revêt plusieurs avantages : il est très économique car peu coûteux en énergie, il permet de transporter des tonnages très importants, ce qui en fait un moyen de transport massif peu polluant, mais il est lent, ce qui peut représenter un avantage logistique, en permettant d'économiser en frais d'entreposage (l'entrepôt, c'est le bateau). Ses inconvénients, outre la lenteur d'acheminement dans certains cas (par exemple qui oblige à produire plus de stocks puisqu'ils sont présents ... sur le bateau), résident dans la faiblesse du réseau des voies navigables très inégalement réparti et dans la nécessité de transports terminaux, sauf le cas des industries « mouillées », pour assurer le porte-à porte. Le transport fluvial garde une importance significative pour le transport de marchandises dans les pays dotés d'un réseau des voies navigables bien équipé ou favorisés par l'hydrographie. Il est assez marginal pour le transport de voyageurs, sauf dans certaines villes (Venise) ou dans certains pays.

Transport par installations fixes

Ce ne sont pas, à proprement parler, des transports, puisqu'il n'y a pas de véhicule. Il s'agit essentiellement des conduites adaptées à l'acheminement de liquides ou de gaz : oléoduc, méthanoduc, gazoduc, ... Ce mode d'acheminement a des applications spécifiques. Il revêt une grande importance dans les secteurs pétroliers et chimiques. À courte et très courte distance, on utilise également :
- le convoyage par bande notamment pour les matériaux de construction, les minerais et le charbon ;
- la propulsion par air pulsé ou pneumatique. Dans le domaine des voyageurs, signalons les tapis roulants, les escaliers mécaniques et les ascenseurs.

Transport maritime

Port du Havre, écluse François Ier Le transport maritime est vital pour le commerce international et possède un quasi-monopole pour les échanges massifs (notamment transports pétroliers) à longue distance pour lesquels il est sans conteste le mode le plus économique sinon le seul possible. Il est aussi très important pour les échanges à courte distance (cabotage) dans les régions bien irriguées par les mers ; c'est notamment le cas de l'Europe baignée par plusieurs mers : mer du Nord, mer Baltique, Manche, Méditerranée. En transport de voyageurs, deux créneaux sont importants ; celui des croisières et celui des traversées courtes, type transmanche.

Transport multimodal

Le transport multimodal, ou transport intermodal, ou transport combiné, consiste à assurer un transport en empruntant successivement différents modes de transport. Il concerne surtout les marchandises.

Mer - route

Il s'est développé surtout de la nécessité d'assurer la continuation terrestre du fret maritime en simplifiant les manutentions portuaires. C'est du transport maritime qu'est née la standardisation des conteneurs.

Rail - route

Le transport combiné terrestre concerne surtout le transport combiné rail-route, qui fait appel en plus des conteneurs à des caisses mobiles et à des semi-remorques. Une variante, exploitée ponctuellement est la route roulante ou autoroute ferroviaire qui consiste à transporter sur des trains des poids lourds complets (tracteur + remorque + chauffeur) à l'exemple du Shuttle d'Eurotunnel. Malgré ses avantages pour la Collectivité, le transport combiné peine à se développer et occupe une place marginale dans certains pays, comme la France, du fait des nombreux mouvements sociaux qui découragent les clients potentiels de l'utiliser. Dans une forme de transport combiné le véhicule individuel du voyageur l'accompagne à bord du moyen collectif : train+voiture, train+vélo, navettes du tunnel sous la Manche.

Transport aérien

Dernier mode de transport apparu au cours du , d'abord réservé à une élite, il s'est rapidement démocratisé, monopolisant les liaisons transcontinentales et éliminant les derniers paquebots transatlantiques. Il est devenu véritablement un transport de masse avec l'apparition des avions gros porteurs et les compagnies aériennes à bas prix. Sa suprématie est contestée par les trains à grande vitesse sur les trajets de moins de trois heures (par exemple en France, où le TGV existe). Il commence à rencontrer des limites à cause de l'encombrement du ciel et les nuisances sonores de plus en plus mal acceptées par les riverains des aéroports. Il s'adresse principalement aux voyageurs, mais le transport de fret aérien se développe de plus en plus avec la mise en service d'avions cargos spécialisés. Le ballon dirigeable a été étudié pour le transport de chargements encombrants.

Transport spatial

Il reste encore du domaine de l'expérimentation.

Notes et références


- ar:وسيلة نقل de:Verkehrsmittel en:Mode of transport eo:Veturilo fy:Ferfiermiddel it:Mezzi di trasporto nl:Vervoermiddel no:Transportmiddel qu:Apaykachana sk:Dopravný prostriedok vls:Voertuug zh:交通工具
Sujets connexes
Air pulsé   Amérique du Nord   Animal de trait   Ascenseur   Aéroport   Aérotrain   Bande transporteuse   Bicyclette   Brouette   Caisse mobile   Canal (voie navigable)   Carburant   Commerce   Conteneur   Course à pied   Effet de serre   Escalier mécanique   Eurasie   Europe   Eurotunnel   Ferroutage   Fleuve   Gaz   Gazoduc   Houille   Hydrographie   Infrastructure de transport   Investissement   Liquide   Machine à vapeur   Manche (mer)   Marche   Matériau de construction   Mer Baltique   Mer du Nord   Minerai   Monorail   Moteur à explosion   Mégalopole   Métros   Oléoduc   Paquebot   Patin à roulettes   Pousse-pousse   Raquette à neige   Réseau des voies navigables   Révolution industrielle   Semi-remorque   Tapis roulant   Train   Train à grande vitesse   Train à sustentation magnétique   Tramway   Transport   Transport aérien   Transport combiné   Transport maritime   Transport routier   Transsibérien   Trottinette   Télécabine   Téléphérique   Venise  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^