Cantonais

Infos
Le cantonais , est une langue chinoise parlée particulièrement dans le sud de la Chine, dans les provinces du Guangdong et du Guangxi, à Hong-Kong et à Macao. On le nomme, en cantonais 粵 jyut6, 粵/粤 yuè en mandarin. Pour les Chinois, le cantonais est un dialecte. En réalité, d'un point de vue linguistique, il y a plus de différences entre le cantonais et le mandarin qu'entre l'espagnol et le français. À la différence du mandarin qui utilise 4 tons
Cantonais

Le cantonais , est une langue chinoise parlée particulièrement dans le sud de la Chine, dans les provinces du Guangdong et du Guangxi, à Hong-Kong et à Macao. On le nomme, en cantonais 粵 jyut6, 粵/粤 yuè en mandarin. Pour les Chinois, le cantonais est un dialecte. En réalité, d'un point de vue linguistique, il y a plus de différences entre le cantonais et le mandarin qu'entre l'espagnol et le français. À la différence du mandarin qui utilise 4 tons, la prononciation du cantonais peut utiliser jusqu'à 9 tons, c'est-à-dire que certains phonèmes peuvent se prononcer de neuf façons différentes, avec neuf sens différents en fonction de l'intonation et inflexion données à la voix. En plus, les syllabes cantonaises se terminent souvent avec une consonne (p/b, m, n, ng, g/k, d/t), alors qu'en mandarin on ne trouve que les voyelles et deux consonnes nasales (n, ng) à la fin d'une syllabe. Il s'écrit au moyen des sinogrammes, dont un certain nombre lui sont propres et ne se retrouvent pas en mandarin (qui peut cependant les prononcer ou les utiliser de manière bien moins fréquente et dans des emplois très limités). Par exemple (transcriptions jyutping) :
- 佢 keoi5, « il, lui » (se prononce en mandarin mais n'a pas de sens ; on utilisera 他 ) ;
- 冇 mou5, « ne pas avoir » (mandarin mǎo, pas de sens, équivalent de 沒有 méiyǒu) ;
- 唔 m4, (mandarin , où il sert d'onomatopée rare ; équivalent de 不 );
- 係 hai6, « être » (mandarin , où il signifie « lier »; équivalent de 是 shì);
- 乜 mat1, « quoi » (mandarin mie, pas de sens, équivalent de 甚麼/什么 shénme).

Le cantonais dans le monde

Les communautés du Sud de la Chine sont de loin celles qui ont essaimé le plus fréquemment à l'étranger pour former des communautés issues de la diaspora chinoise. Le cantonais s'y est donc imposé comme langue véhiculaire, notamment dans les pays anglo-saxons, au détriment du mandarin.

Emprunt français

Le français a emprunté au cantonais quelques mots : wok, dimsum.

Voir aussi

- cantonais écrit ===
Sujets connexes
Cantonais écrit   Diaspora chinoise   Dimsum   Français   Guangdong   Guangxi   Jyutping   Linguistique   Macao   Mandarin (langue)   République populaire de Chine   Sinogramme   Wok  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^