Digramme

Infos
En linguistique, un digramme est un assemblage de deux graphèmes (deux lettres dans les alphabets) représentant un phonème unique et devenant un nouveau graphème (un trigramme pour trois graphèmes, etc.). Par exemple dans le mot chou, le digramme ou correspond à une seule voyelle phonologique, /u/ et ch représente le phonème /ʃ/. On peut donc dire que ce mot contient quatre lettres et deux graphèmes. Pour qu'une suite de deux lett
Digramme

En linguistique, un digramme est un assemblage de deux graphèmes (deux lettres dans les alphabets) représentant un phonème unique et devenant un nouveau graphème (un trigramme pour trois graphèmes, etc.). Par exemple dans le mot chou, le digramme ou correspond à une seule voyelle phonologique, /u/ et ch représente le phonème /ʃ/. On peut donc dire que ce mot contient quatre lettres et deux graphèmes. Pour qu'une suite de deux lettres soit considérée comme un digramme, il faut qu'elle soit bien attestée dans le système d'écriture, voire être productive. On peut, en français, noter n'importe quel nouveau mot utilisant le phonème /ʃ/ par ch, ce qui confirme son statut de graphème, donc de digramme. L'utilisation de digrammes ou de trigrammes dans un alphabet indique souvent qu'il est lacunaire en tant que tel car il lui manque un caractère propre permettant de noter un des phonèmes de la langue écrite par son biais. Note : les transcriptions sont en alphabet phonétique international.

Fausses diphtongues et anciennes diphtongues

Les digrammes peuvent être composés de voyelles ou de consonnes. Des digrammes de voyelles sont aussi appelés « fausses diphtongues » quand les deux voyelles ne notent qu'une voyelle simple. C'est le cas en français (ou = , ai = ou , eu = ou , etc.). Le grec ancien en connaît aussi : ου peut valoir et ει . De même en grec moderne pour αι = ou encore ει, οι, υι = . Dans les faits, il convient de distinguer les fausses diphtongues réelles des cas de monophtongaison : en grec ancien, les phonèmes /oː/ et /eː/ du dialecte ionien-attique ne pouvaient pas, en raison de l'absence de signes qui leur fussent propres après la réforme de 403 avant l'ère chrétienne, être notés autrement. Ce sont bien là des fausses diphtongues. En grec moderne et en français, les notations actuelles s'expliquent par le jeu d'une ancienne monophtongaison. Les deux processus ne sont pas identiques : c'est un moyen de pallier les lacunes d'une écriture dans le premier cas, un archaïsme dû à l'évolution secondaire de diphtongues anciennement prononcées comme tel dans le second.

Ligature et digramme

À la différence de la ligature, l'identité graphique des graphèmes fondamentaux combinés n'est pas altérée. Par exemple, au et ou sont des digrammes, tandis que æ et œ sont des ligatures.

Le digramme dans l'ordre alphabétique

On ne confondra pas le graphème et la lettre : tout digramme est un graphème mais tout digramme n'est pas considéré comme une lettre. En effet, dans certaines langues le digramme reste considéré comme deux lettres séparées (il n'est pas comptabilisé dans l'ordre alphabétique). Au contraire, dans d'autres, les digrammes fonctionnent comme des lettres nouvelles qui ont leur propre place dans le classement alphabétique. Par exemple, le digramme ch en français n'est pas une lettre : il n'est pas compté dans l'alphabet et le mot cheval doit être classé, dans un dictionnaire, par exemple, entre des mots en ce et en ci. En vietnamien, cependant, ch est un digramme et une lettre. Ainsi, chiếc doit être cherché à la rubrique des mots en ch, placée après tous les mots commençant par c. On peut illustrer cela par des mots à classer :
- cela, chien, cil pour le français ;
- cải, cựu, che, pour le vietnamien.

Exemples de digrammes (et trigrammmes)

- Allemand :
- ae, en tant que ä, correspond à (voyelle moyenne inférieure antérieure non arrondie)
- ch, correspond à (consonne fricative vélaire sourde) ou (consonne fricative palatale sourde)
- ck, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde)
- ei, correspond à (voyelle basse antérieure non arrondie suivie d'une voyelle haute inférieure antérieure non arrondie)
- eu, correspond à (voyelle moyenne inférieure postérieure arrondie suivie d'une voyelle haute inférieure antérieure arrondie)
- oe, en tant que ö, correspond à (voyelle moyenne inférieure antérieure arrondie) ou (voyelle moyenne supérieure antérieure arrondie)
- sch, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- ss, en tant que ß, correspond à (consonne fricative alvéolaire sourde)
- ue, en tant que ü, correspond à (voyelle haute antérieure arrondie) ou (voyelle haute inférieure antérieure arrondie)
- Anglais :
- ai, ay correspondent principalement à (diphthongue : voyelle moyenne supérieure antérieure non arrondie suivie d'une voyelle haute antérieure non arrondie)
- ch, correspond généralement à (consonne affriquée post-alvéolaire sourde), moins souvent à (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- ck, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde)
- ea, ie, ei correspondent principalement à (voyelle haute antérieure non arrondie)
- ee, correspond à (voyelle haute antérieure non arrondie)
- gh, correspond à (consonne fricative labio-dentale sourde) ou silencieux
- kn, correspond à (consonne occlusive nasale alvéolaire voisée)
- ll, correspond à (consonne spirante latérale alvéolaire voisée)
- ng, correspond à (consonne occlusive nasale vélaire voisée)
- oo, correspond à (voyelle haute postérieure arrondie)
- ph, correspond à (consonne fricative labio-dentale sourde)
- sh, correspond à , (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- th, correspond généralement à (consonne fricative dentale sourde) ou (consonne fricative dentale voisée)
- ue correspond à (voyelle haute postérieure non arrondie)
- wh, correspond à (consonne fricative labio-vélaire sourde ; voir aussi hwair)
- Basque :
- tx, correspond à (consonne affriquée post-alvéolaire sourde)
- Breton :
- ch, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- c'h, correspond à (consonne fricative glottale sourde) ou (consonne fricative vélaire sourde) ou (consonne fricative vélaire voisée)
- eu, correspond à (voyelle moyenne inférieure antérieure arrondie) ou (voyelle moyenne supérieure antérieure arrondie)
- gn, correspond à (consonne occlusive nasale palatale voisée)
- ilh, correspond à (consonne spirante latérale palatale voisée)
- ou, correspond à (voyelle haute postérieure arrondie) ou (consonne spirante labio-vélaire voisée)
- Espagnol :
- ch, correspond à (consonne affriquée post-alvéolaire sourde)
- gu, correspond à (consonne occlusive vélaire voisée) devant e ou i
- ll, correspond à (consonne spirante latérale palatale voisée)
- qu, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde) devant e ou i
- Français :
- ai, ei, correspondent à (voyelle moyenne inférieure antérieure non arrondie)
- an, correspond à
- au, correspond à (voyelle moyenne supérieure postérieure arrondie)
- ch, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde) ou
- en, correspond à ou
- eu, œu, correspondent à (voyelle moyenne inférieure antérieure arrondie) ou (voyelle moyenne supérieure antérieure arrondie)
- gn, correspond à (consonne occlusive nasale palatale voisée)
- in, ain, ein, correspondent à
- ll, correspond généralement à (consonne spirante palatale voisée) après un i
- oi, oe, correspondent à
- oin, correspond à
- on, correspond à
- ou, correspond à (voyelle haute postérieure arrondie) ou (consonne spirante labio-vélaire voisée)
- ph, correspond à (consonne fricative labio-dentale sourde)
- qu, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde)
- ss, correspond à (consonne fricative alvéolaire sourde) entre deux voyelles
- un, correspond à
- Gallois :
- ch, correspond à (consonne fricative uvulaire sourde)
- dd, correspond à (consonne fricative dentale voisée)
- ff, correspond à (consonne fricative labio-dentale sourde)
- ll, correspond à (consonne fricative latérale alvéolaire sourde)
- ng, correspond à (consonne occlusive nasale vélaire voisée)
- ph, correspond à (consonne fricative labio-dentale sourde)
- rh, correspond à
- th, correspond à (consonne fricative dentale sourde)
- Grec ancien :
- ει (ei), correspond à (ou à une vraie diphtongue)
- ου (ou), correspond à
- Grec moderne :
- αι (ai), correspond à
- ει (ei), correspond à
- γκ (gk), correspond à
- μπ (mp), correspond à
- ντ (nt), correspond à
- οι (oi), correspond à
- ου (ou), correspond à
- Italien :
- gl, correspond à (consonne spirante latérale palatale voisée) avant i (avec quelques exceptions)
- gn, correspond à (consonne occlusive nasale palatale voisée)
- sc, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde) avant e et i (mais à devant d'autres lettres)
- ch, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde, uniquement utilisé avant e et i)
- gh, correspond à (consonne occlusive vélaire voisée, uniquement utilisé avant e et i)
- Néerlandais :
- aa, correspond à (voyelle basse antérieure non arrondie)
- ch, correspond à (consonne fricative vélaire sourde)
- ee, correspond à (voyelle moyenne supérieure antérieure non arrondie)
- eu, correspond à (voyelle moyenne supérieure antérieure arrondie)
- ie, correspond à (voyelle haute antérieure non arrondie)
- ij correspond à ou
- ng, correspond à (consonne occlusive nasale vélaire voisée)
- oe, correspond à (voyelle haute postérieure arrondie)
- oo, correspond à (voyelle moyenne supérieure postérieure arrondie)
- sj, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- uu, correspond à (voyelle haute antérieure arrondie)
- Polonais :
- dz
- dzi
-
-
- ch
- rz
- sz
- Portugais :
- ch, correspond à (consonne fricative post-alvéolaire sourde)
- gu, correspond à (consonne occlusive vélaire voisée) devant e ou i
- lh, correspond à (consonne spirante latérale palatale voisée)
- nh, correspond à (consonne occlusive nasale palatale voisée)
- qu, correspond à (consonne occlusive vélaire sourde) devant e ou i
- rr, correspond à (consonne fricative uvulaire voisée) entre deux voyelles
- ss, correspond à (consonne fricative alvéolaire sourde) entre deux voyelles
- Serbe et Croate :
- lj, correspond à , (consonne spirante latérale palatale voisée)
- nj, correspond à (consonne occlusive nasale palatale voisée)
- , correspond à (consonne affriquée post-alvéolaire voisée)
- Tchèque :
- ch, correspond à (consonne fricative vélaire sourde)
- , correspond à (consonne affriquée post-alvéolaire voisée) ; utilisé principalement dans des mots d'origine étrangère (džem , confiture)
- Thaï (transcription) :
-kh, correspond à
-ng, correspond à
-ph, correspond à
-th, correspond à ==
Sujets connexes
Allemand   Alphabet   Alphabet phonétique international   Anglais   Basque   Breton   C'h (trigramme)   Ch (digramme)   Classement alphabétique   Consonne affriquée post-alvéolaire sourde   Consonne affriquée post-alvéolaire voisée   Consonne fricative alvéolaire sourde   Consonne fricative dentale sourde   Consonne fricative dentale voisée   Consonne fricative glottale sourde   Consonne fricative labio-dentale sourde   Consonne fricative labio-vélaire sourde   Consonne fricative latérale alvéolaire sourde   Consonne fricative palatale sourde   Consonne fricative post-alvéolaire sourde   Consonne fricative uvulaire sourde   Consonne fricative uvulaire voisée   Consonne fricative vélaire sourde   Consonne fricative vélaire voisée   Consonne occlusive nasale alvéolaire voisée   Consonne occlusive nasale palatale voisée   Consonne occlusive nasale vélaire voisée   Consonne occlusive vélaire sourde   Consonne occlusive vélaire voisée   Consonne spirante labio-vélaire voisée   Consonne spirante latérale alvéolaire voisée   Consonne spirante latérale palatale voisée   Consonne spirante palatale voisée   Croate   Diacritique   Diphtongue   E (lettre)   Espagnol   Français   Gallois   Graphème   Grec ancien   Grec moderne   Hwair   I (lettre)   Italien   LL   Lettres supplémentaires de l'alphabet grec   Lettres supplémentaires de l'alphabet latin   Ligature (typographie)   Linguistique   Ng (digramme)   Néerlandais   Néologisme   Phonologie   Phonème   Polonais   Portugais   Serbe   Sh (digramme)   Tchèque   Th (digramme)   Typographie   Vietnamien   Voyelle basse antérieure non arrondie   Voyelle moyenne inférieure antérieure arrondie   Voyelle moyenne inférieure antérieure non arrondie   Voyelle moyenne inférieure postérieure arrondie   Voyelle moyenne supérieure postérieure arrondie   Wh (digramme)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^