Pierre Dac

Infos
André Isaac dit Pierre Dac (né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne et mort le 9 février 1975 à Paris) était un humoriste et comédien français. Pierre Dac dans son sketch "Le Sar Rabindranath Duval"
Pierre Dac

André Isaac dit Pierre Dac (né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne et mort le 9 février 1975 à Paris) était un humoriste et comédien français. Pierre Dac dans son sketch "Le Sar Rabindranath Duval"

Parcours

D'origine modeste, Pierre Dac vit, après la « Grande guerre », de petits métiers sur le pavé parisien. Dans les années 1930, il devient chansonnier au cabaret de la Lune rousse, à Montmartre ; Sarvil lui écrit de nombreux textes pour ses spectacles. En 1938, il fonde L'Os à Moelle, organe officiel des loufoques, une publication irrégulière et humoristique au nom inspiré par Rabelais et par son père boucher (le mot loufoque vient de l'argot des bouchers, le louchébem, et signifie fou). Il a pour collaborateurs le chansonnier Robert Rocca, les dessinateurs Jean Effel, Moisan, etc. Dès son premier numéro, il annonce la constitution d'un « Ministère loufoque », dont les portefeuilles ont été distribués « au Poker Dice ». Ses petites annonces vendent de la pâte à noircir les tunnels, des porte-monnaie étanches pour argent liquide, des trous pour planter des arbres, etc. Le monde de cette époque pratiquant un style différent de loufoquerie, le journal disparut en mai 1940 L'Os à moëlle, textes réunis et présentés par Michel Laclos, éd. Julliard / Le livre de poche . Il reparaîtra épisodiquement, sous la férule du maître, vers 1965, avec des talents nouveaux comme René Goscinny (Les aventures du facteur Rhésus) et Jean Yanne (Les romanciers savent plus causer français en écrivant). Devenu l'humoriste des émissions en français de Radio Londres à partir de 1943, il y parodie des chansons à la mode pour brocarder le gouvernement de Vichy. On lui doit le slogan célèbre : « Radio Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand » sur l'air de la Cucaracha, chant révolutionnaire d'Amérique latine. Lorsque, le 10 mai 1944, Philippe Henriot, sur Radio-Paris, s'en prend aux Juifs français réfugiés à Londres pour qui la France ne compterait pas, Pierre Dac, dans un discours lapidaire, répond que son frère, décédé au front lors de la Première Guerre mondiale, a bien sur sa tombe l'inscription « mort pour la France », alors que sur celle de Philippe Henriot on écrirait « mort pour Hitler, fusillé par les Français ». Cette réponse fut prémonitoire : Henriot sera abattu par la résistance 15 jours plus tard. Après la guerre, il forme avec Francis Blanche un duo auquel on doit de nombreux sketches (dont Sar Rabindranath Duval, et un feuilleton radiophonique, diffusé de 1956 à 1960 sur Europe 1, Signé Furax suivi par de nombreux auditeurs. Plus tard, entre 1965 et 1974, en compagnie de Louis Rognoni, Pierre Dac crée la série Bons baisers de partout (740 épisodes), une parodie des séries d'espionnage des années 1960, diffusée sur France Inter. Il a été surnommé par certains le « Roi des Loufoques », pour son aptitude à traquer et créer l'absurde à partir du réel. Son texte Le biglotron fut souvent cité par les amateurs de dépédantisation. Il est l'inventeur du Schmilblick, qui « ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout. Il est rigoureusement intégral ! ». Le mot Schmilblick sera repris par Guy Lux pour un jeu télévisé, puis par Coluche pour une parodie de ce jeu restée célèbre. En 1965, il se déclare candidat à la présidentielle, soutenu par le MOU (Mouvement ondulatoire unifié, dont le slogan était : "Les temps sont durs ! Vive le MOU !"). A la demande de l'Élysée, l'ancien résistant renonce et abandonne sa campagne. Malgré le succès, Pierre Dac est resté un homme modeste, presque effacé. Il est mort dans la plus grande discrétion. La mort est un manque de savoir-vivre avait-il repris de Alphonse Allais.

Citations

Quelques-unes de ses citations :
- "En grammaire, Abélard est un très bon exemple du "a" privatif."
- "Ce n'est pas parce qu'en hiver on dit «fermez la porte, il fait froid dehors», qu'il fait moins froid dehors quand la porte est fermée."
- "Celui qui, dans la vie, est parti de zéro pour n'arriver à rien, n'a de merci à dire à personne."
- Né à Delhi, de petite taille et d'un caractère paisible, c'était un nain doux.
- Ô lac! Suspends ton vol et me donne un baiser. ( Lamartine cité de mémoire )
- Le Sar dine à l'huile. (Cf. sketch cité plus haut)
- Celui que la fumée n'empêche pas de tousser et que la toux n'empêche pas de fumer a droit à la gratitude de la Régie française des Tabacs.
- Il est démocratiquement impensable qu'en république il y ait encore trop de gens qui se foutent royalement de tout.
- Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil.
- La constipation, c'est quand la matière fait cale.
- Ceux qui pensent à tout n'oublient rien et ceux qui ne pensent à rien font de même puisque ne pensant à rien ils n'ont rien à oublier.
- Le sarcastique et prophétique proverbe qui dit : « Rira bien qui rira le dernier » gagnerait à être ainsi modifié : « Quand celui qui rit le dernier a bien fini de rire, personne ne rigole plus ».
- Quand on ne travaillera plus les lendemains de jours de repos, la fatigue sera enfin vaincue.
- Psychanalyse : Il faut tuer le père, mais on ne doit pas piétiner le cadavre.
- Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir.
- Entre une semelle de crêpe et un double-crème il n'y a que la différence qui existe entre les choses qui n'ont aucun rapport entre elles.
- L'orgue de Barbarie est à la figue du même nom ce que la trompette bouchée est au cidre.
- Rien de ce qui est fini n'est jamais complètement achevé tant que tout ce qui est commencé n'est pas totalement terminé.
- Tranquillement suspendu la tête en bas au fond de la grotte, un chauve sourit. (note manuscrite non utilisée)
- Ce n'est pas parce que l'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule.
- De la paume au rectum, un seul savon, CADUM. (Proposition de publicité non retenue !) et, pour conclure :
- Avec le mot « si » on peut faire tout ce qu'on ne peut pas faire.

Notes et références

Bibliographie

- Arrière-pensées et maximes inédites
- Essais, maximes et conférences
- Les meilleures petites annonces de l'Os à moëlle
- Les Pensées
- Du côté d'ailleurs...
- ... et réciproquement
- Une partie des épisodes de Signé Furax ont été repris en CD : Le Boudin sacré, Le Gruyère qui tue et La Lumière qui éteint chez EPM.
- Le feuilleton radiophonique Bons baisers de partout.

Biographie

- Pierre Dac, Un Français libre à Londres en guerre, France-Empire, 1972.
- Jacques Plessis, Pierre Dac, mon maître 63, biographie, Le Cherche midi, 2005, ISBN 2-74910-152-2 ==
Sujets connexes
Acteur   Adolf Hitler   Années 1930   Bons baisers de partout   Coluche   Duo comique   Europe 1   France   France Inter   Francis Blanche   Guy Lux   Humoriste   Jean Effel   Jean Yanne   La Cucaracha   Le Sar Rabindranath Duval   Londres   Louchébem   Lune rousse   Montmartre (Seine)   Paris   Philippe Henriot   Première Guerre mondiale   Radio Londres   Radio Paris   René Goscinny   Robert Rocca   Régime de Vichy   Résistance intérieure française   Sarvil   Schmilblick   Signé Furax (feuilleton radiophonique)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^